3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 11:50

                                                                                            

 

Et voici une page de plus, une moisson en cette saison d’automne qui annonce déjà le froid et nous invite à l’économie des forces et à l’introspection.

                                     Merci aux fidèles qui ont offert leurs mots à l’image de Susi S.

 

 

You will find my text translated into English because Susi S does not speak our language and because translators are short of poetic language and some expressions are untranslatable and thus require a new writing closer to the thought.

So I put this text in first place for her and to thank her for having lent us this lovely pictures.

You must visit his page to discover his works for your viewing pleasure.

 

Great week and see you tomorrow for a new image.

 

Vous trouverez mon texte traduit en anglais parce que Susi S ne parle pas notre langue et parce que les traducteurs sont loin de respecter la parole poétique et que certaines expressions sont intraduisibles et nécessitent donc une nouvelle écriture plus proche de la pensée.

J’ai donc mis ce texte en première place, pour elle et pour la remercier de nous avoir prêté cette très jolie photos –et ce n’est pas la seule visitez sa page et vous verrez que c’est une excellente photographe-

 

Belle semaine et à demain pour une nouvelle image.

AD

 

 

 

Respiration of stones

 

 

The mouths of a mineral face

the night

exhale their breath

on the dark ribbon of road

 

remember

you, the passer by

remember

look

in the deep

of you

the black echo of those stones

where oblivion

seems to you

where you get lost

where your fear lies dormant

where your steps wavers

 

with your certainties

your ideas

your beliefs

take the time to stop

listen

simply

listen

 

the imprint of centuries

on the stones

revives it self

a chill

a vibration

a damp perfume

of jails forgotten

rises from the entrails

of the earth

penetrates

the silence

at this moment

stay just a word

reflection of oblivion

undefined murmurs

of a dead past

indurated in foundations

of a world

gagged

and that your listening

releases

 

because everything in this world

search the light.

 

Adamante

 

En français

 

Respiration des pierres

 

 

Les bouches d’un visage minéral

la nuit

exhalent leur souffle

sur le sombre ruban d’une rue

 

souviens-toi

toi qui passe

souviens-toi

cherche

au plus profond

de toi

l’écho noir de ces pierres

là où l’oubli

te semble

là où tu te perds

où ta crainte sommeille

où ton pas vacille

avec tes certitudes

tes idées

tes croyances

prends le temps d’un arrêt

écoute

simplement

écoute

 

l’empreinte des siècles

sur les pierres

se ranime

un frisson

une vibration

un parfum humide

de geôles oubliées

remontent les entrailles

de la terre

pénètrent

le silence

tout n’est plus dès lors

que parole

reflet d’oubli

murmures indéfinis

d’un passé mort

induré dans les fondations

d’un monde

bâillonné

et que ton écoute

libère

 

car tout en ce monde

recherche la lumière.

 

Adamante

 

 

 

 

 

Manoir à vendre...

 

C'était le placard aux squelettes

Vous savez, les secrets de famille...

Les vilaines choses quoi,

L'agence immobilière l'a ôté

Pour mieux vendre le bien

De même que tous ses fantômes,

Sa guillotine, son rat Platon

Reste les oubliettes... faites gaffe !

PLOUF...

Encore un acheteur de perdu, soupir,

C'est le légionnaire "tatoué" qui se marre

Le propriétaire, comte Enguerand

Louis-Marie de Montignac...

 

jill bill

 

 

 

 

 

Séquestration

 

Ombre, silence, oubli

Porte scellée

Juste des meurtrières

Pas de clé

Pas de visite

Pas un cri

Séquestration

Sans explication

Sans raison

Sans pitié

 

Marine D

 

 

 

 

 

 

L’œil du mystère

A épousé la pierre

Le code est sur la porte

Ne frappez pas

Entrez

Le robot d’aujourd’hui

A copié celui d’hier

J’entends le bruit

Sourd

D’un lendemain

Qui gronde

 

Droit dans ses bottes

L’œil n’a pas de tombe

 

ABC

 

 

 

 

Le mur

 

 

Au seuil de l'hiver

Gris misère

Bouche close

Regard mort

Le mur

Garde en lui la mémoire du soleil

Celle des vacances où chantent les cigales...

 

MMR

 

 

 

Partager cet article

commentaires

luciole 83 05/11/2015 16:19

Bonjour toutes
Avec mes plus sincères félicitations pour ces textes très émouvants ! Je n'ai pas pu participer et c'est dommage car la photo, inquiétante et mystérieuse, m'aurait bien fait rêver... Je vais essayer de chercher pour la prochaine...
Adamante, merci d'avoir traduit ta poésie, car elle est sublime... Son souffle m'a traversée jusqu'au plus profond de moi... et j'ai du faire un arrêt, le temps de la relire plusieurs fois, pour bien m'en imprégner !!!
Bisous à toutes et bravo

Martine 03/11/2015 20:19

Bonsoir ,

Belle moisson. cette photo vous a toutes magnifiquement inspirées. j'avoue que , pour ma part, j'ai eu du mal. Pas facile ce gris. Mais il est intéressant parfois de se bousculer
Encore bravo à toutes!

amicalement
MMR

ABC 03/11/2015 16:24

Demain je publie chez moi un écho au texte de MMR

Adamante 03/11/2015 21:16

Formidable. Je viendrai te rendre visite. :)

ABC 03/11/2015 15:26

En anglais comme en français ta version m'a parlé, comme l'écho de pas sur les pavés...

C'est très bien que tu ne laisses plus les textes en commentaires, l'expression personnelle n'en est que plus vraie...

Adamante 03/11/2015 16:06

Ton texte aussi m'a parlé, comme une alerte.

Quichottine 03/11/2015 14:14

J'étais absente... mais merci pour l'image et ses magnifiques interprétations.
Passe une douce journée Adamante.

Adamante 03/11/2015 16:10

Merci beaucoup, Quichottine, une autre fois peut-être, nulle obligation. Plaisir partagé de tes visites sur l'herbier.

Martine85 03/11/2015 13:21

De très belles participations, j'en avais lu quelques unes sur les blogs des participantes. Bel après-mid

marine D 03/11/2015 12:57

Merci Adamante pour ces interprétations, tu as bien pensé geôle, ombres, oubli, dans ce beau texte qui parle de
" l'écho noir de ces pierres..."

Adamante 03/11/2015 13:12

J'écris parfois (souvent) avec mes oreilles et là, les pas étaient particulièrement présents. Merci de tes participations. Amicalement

jill bill 03/11/2015 12:40

Merci pour la traduction Adamante, moi qui ne parle que la langue de Molière... et je dis bravo à tous ces écrits, belle moisson de mots sur la photo de Susi... A la prochaine m'dame ! Bises

Adamante 03/11/2015 12:49

À demain, M'Dame, c'est Martine R qui nous offre l'image.

Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...