23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 23:44
Nous devons nourrir la vie, pour l’apprécier, la partager
Nous devons redevenir les enfants de la Terre et du Ciel
Naître  à cet équilibre à la manière des arbres
Conjuguer les forces de ces deux énergies créatrices
Au cœur de nos espaces intérieurs
Naître à nous-mêmes dans le mystère d’une communion sans image
Oui, nous devons nourrir la vie, pour l’apprécier, la partager
Et devenir totalement humains
L’homme est un arbre, libre de  s’enraciner.

Voici un exercice, entre théâtre et qi gong, permettant de se ressourcer, de faire le vide, de couper d'avec les soucis et d'engranger des sensations pouvant aider notre capacité créatrice.

Lorsque je ressens ce besoin
Je m'isole dans un endroit calme
Je pose mes mains sur mes cuisses
Je ferme les yeux
En inspirant, je fais monter en moi un sourire
Puis je m'abandonne au poids en soupirant

Lentement, je relâche tous mes muscles, de la tête aux pieds
J'accompagne mentalement chaque expiration d'un mot de détente*
Le mot coule en moi, s'étire, se déroule comme un ruban
Au travers de mes bras
De ma poitrine
De mes jambes jusqu'à la terre

Lorsque je suis parfaitement détendue
Je respire un moment
jusqu'au coeur de mes espaces intérieurs**
Là, je visualise un paysage comme je les aime, plein de couleurs et de soleil
Dans ce paysage, tout ce que j’imagine prend vie
J’ouvre en grand la porte du rêve
Je m’imprègne des formes, des sons, des couleurs, des parfums
Je pars à la découverte, engrange  les sensations
Comme si c’était l’ultime fois

Enfin, je visualise une source
C’est la source des sources
La source de la vie, mère des mères
Je m’incline vers elle et puise de son eau avec la main
Je bois
Je déborde de joie et de force nouvelle
Je bois
Je laisse alors cette force, cette joie, rayonner par tous les pores de ma peau
Comme un soleil
Tout autour de moi
Je rayonne sans rien attendre, sans rien vouloir de plus que rayonner

Je m’abandonne au temps qui décide du temps, sans l'écourter ni tenir
Puis le temps venu, je reviens au mouvement, doucement,
des pieds à la tête,
En m’étirant à la manière des chats,
Je goûte le plaisir de réveiller mon corps et me sentir vivante. AD

* ce mot peut être : calme, relâche (en prolongeant bien la voyelle ex. caaaaaalme)
** à l'intérieur du ventre.



Photo Gérard Destal

commentaires

pimprenelle 12/11/2010 22:50



Non, la mer n'est pas une oubliée. Je l'ai aimée d'une autre façon, sous presque   toutes ses formes de vie : calme, houleuse, déchaînée de colère. C'est peut-être pour cela
qu'elle est revenue. C'est comme la source.


Je reviendrai à cet exercice. Tu vois, je grapille au fur et à mesure. Je ne te connais pas de si loin.



ADAMANTE 13/11/2010 00:53



Grapille, les portes du grenier sont ouvertes. Bon week end.



pimprenelle 11/11/2010 23:06



Je viens de le faire pour la première fois. Il faut que tout entre dans ma tête, mais j'ai été étonnée, je n'ai pas vu de suite le paysage auquel je pensais, j'ai vu la mer, mais pas
celle des vacances, celle d'avant et je me suis retrouvée à la source à laquelle j'allais me rafraidhir petite fille !



ADAMANTE 11/11/2010 23:33



Tu es la première à laisser un commentaire sur ce "vieil" article ; c'est un exercice très agréable à faire et qui détend profondément. Notre grotte aux merveilles nous révèle de bons moments
oubliés qui vivent toujours au fond de nous.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...