10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 22:14

Lune-extrait-tableau.jpg


L'hiver est là

Mes rêves s'enroulent aux branches du givre

Je peux tendre mon verre fumant de vin chaud à la lune

Comment pourrait-elle me voir à travers ce rideau de neige ?

Il ne peut masquer le tumulte silencieux qui m’habite.

Seule, je contemple la nuit à la fenêtre

J’ai des rythmes insensés plein la tête

Débris de mes aspirations

Vieux airs à demi effacés

Cavalcade de grenier encombré.

 

Où donc est ma place ?

Parfois, lorsque j'ai cru la trouver

Le sort immédiat m'a renvoyé dans mes foyers de transit.

Noyer mon chagrin dans les pleurs,

Je n'ai jamais su

Je le regarde

C'est presque un étranger pour moi

Il me tient, mais je le domine

Il est là, comme je suis là.

 

A ta santé la Lune !

Ce soir, je noie ma brume dans la cannelle et le clou de girofle

Je sais que réussites et défaites ne sont que leurres

Que l’oubli seul est vrai

Un jour, je jetterai par-dessus bord ma petite identité personnelle

Je la regarderai bien droit dans les yeux et je lui dirai :

« Tu m'as pesé toute ma vie

   Me réduisant et me gonflant tour à tour

   Vaine petite chose

   Tu t'es acharnée comme un diable après moi

   Toujours à moitié gagnante

   Toujours à moitié perdante

   Plus fidèle, mais aussi servile et insoumise qu’un chien

   Adieu la belle ! 

   Je te quitte pour l’oubli

   Je te quitte pour le tout

  Avec lui je trouverai enfin ma place ! »

 

                                                                                  ©Adamante


commentaires

Snow 11/03/2010 17:23


Il est bien triste ce poème.. comme si tu ne voyais pas encore que.. tout ce que tu as accompli jusqu'à aujourd'hui.. était ce que tu avais choisie de faire.. je te sens.. désabusée..
tu vaux plus que ça Adamante..
Je t'embrasse
Snow


ADAMANTE 11/03/2010 18:21


Il y a des moments dans la vie où la conscience de la solitude nous fait espérer de retrouver le grand corps cosmique d'où l'on vient, sans que ce soit vraiment triste. J'avais écrit ce poème il y
a quelques temps déjà, l'autre jour, il m'a fait un petit clin d'œil et je l'ai publié. Merci, ce que tu me dis me fait très plaisir. A bientôt.


Bruno 11/03/2010 11:33


Un très joli poème et ton Haïsha magnifique
Bises


ADAMANTE 11/03/2010 12:10


J'ai fouillé dans ma "grotte aux merveilles" (j'aime y puiser, de vieux textes sagement oubliés me font  un clin d'œil et moi, je leur cède) ! Bises


La plume d'aquilon 11/03/2010 08:02


Vite fermez la fenêtre la lune ne rentrera pas.Il fait froid les vitres sont embuées,la main peut travailler la syllabe.Douce journée
La Plume.


ADAMANTE 11/03/2010 12:06


Qu'elle entre ! C'est une amie, elle me tiendra la main pour travailler la syllabe !
Merci de cette visite.


Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...