23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 16:30

Ce matin un jeune corvidé timide  tentait de faire ses premiers pas.

Façon de parler, il voulait essayer ses ailes et se livrait à une danse rituelle :

Deux pas en avant

Trois pas en arrière,

Je regarde en bas

Je me ravise...


Si vous trouvez un nom pour nommer la chose, n'hésitez pas ! Faites-moi partager vos lumières.


Ce jeune corvidé, un peu dindon sur les bords, avait attiré mon attention par ses cris déchirants.

 

Avez-vous remarqué que tout ce qui vole mène grand bruit avant de se lancer pour la première fois dans les airs ?

Patauds et volontaires à la fois, quand on les observe on se demande si ce n'est pas mission impossible, le sol nous paraît si éloigné...

Mais nous ne sommes pas des oiseaux et Dame nature a tout prévu, la plupart du temps tout fini par s'arranger.


Je vous ai parlé   des pigeons de Paris  et voici que je choisis aujourd'hui de mettre en scène les corbeaux du toit de l'immeuble que je domine, de mon 9ème étage.

Ne me dîtes pas que je monte en puissance dans le désagréable, je ne serais pas d'accord.

Cette espèce est omnivore, elle régule les populations de petits rongeurs, et fait son office d'éboueur. Mais elle mange  aussi des charognes,  ce qui a suscité la peur et la crainte des populations.  Ainsi lui a-t-on fait une bien mauvaise presse. Son cri et sa robe noire lui ont valu bien des critiques. Le corbeau, pauvre bête, fut comparé aux huissiers et Jean de la Fontaine l'a fait dupe du renard. Il est comme bien d'autres, victime de la médisance qui s'opère  si aisément sur ce que l'on ne connaît pas.

Jamais je ne les avais découverts comme ce matin, en regardant par ma fenêtre ce petit noiraud tout ébouriffé, s’efforçant de vaincre sa crainte pour devenir adulte. 

   

Comme pour les pigeons, je vous invite à bien observer  leurs attitudes, leurs relations, et si vous ne voyez pas la petite lumière qui se cache là, c'est que je ne comprends plus rien à rien.


Ils étaient deux, un jeune et sa mère, ou peut être un de sa fratrie, l'un tentant d'entraîner l'autre à faire le grand saut.

 

0 un grand jour copie

Sur le toit, le plus jeune (devant) crie son impatience, l'autre  médite le bec pointé vers le sol, une attitude qu'il a souvent prise durant  l'épisode, ce qui me fait dire que ce devait être un adulte.

 

01 où vas tu copie

L'adulte s'élance...

 

02 Attends-moi ! copie

Il s'envole !  A ce moment là le petit entame son monologue : "Attends-moi !"

 

03 j'ose pas copie

"C'est bien haut, j'ai bien envie, mais je n'ose pas !"

 

04 Je suis seul copie

 Je suis seul !!!

 

05 une petite graine pour se rassurer copie

 

Et pour se rassurer il picore quelques petites choses perdues dans les graviers...

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

Demain la suite et fin.

Et si par hasard, ce soir, vous venez à croiser un corvidé, corbeau, freux ou corneille, essayez donc de le regarder avec les yeux de l'amour, et cessez de le trouver stupide de s'être fait prendre un fromage.

Adamante


commentaires

Tit'Anik 27/06/2010 13:45



Tous les oiseaux quels qu'ils soient on leur utilité dans la nature.


Ils est vrais que certains sont affublées toutes sortes de quolibets, plus ou moins agréables,  mais leurs sociétés bien est loin d'être bêtes ... Ils
'entraident, eux. On ne peut en dire autant des hommes, qui se disent supérieur ...


Ces boules de plumes, comme je les appellent, font ma joie. Un buffet et la buvette sont ouvertes, dans mon Saule  sous nos fenêtres et je pourrais
passer des heures à les regarder faire


Amitiés, Tit'Anik



ADAMANTE 27/06/2010 14:47



Tu les photographies aussi ? Mais ça, je pourrais  le découvrir en visitant ton blog, ce que je ne manquerai pas de faire bientôt. Cordialement.



juliette 26/06/2010 22:18



mets toi à sa place... et tu ne riras plus de lui...


sourire et bises



ADAMANTE 27/06/2010 14:31



Tu as raison, juste un sourire de bonheur. Bises



hauteclaire 25/06/2010 19:52



J'ai moi aussi régulièrement des familles corbeaux sur le toit en contrebas de chez moi, et ils sont trop drôles et attendrissants. Une fois, toute la famille était là, parents et deux jeunes,
dont un passait son temps à piallier pour que les parents s'occupe de lui. Résultat, le père est allé plus loin, le frêre ou la soeur aussi, et la mère a fait ce qu'elle a pu ..


Rien de nouveau sous le soleil !



ADAMANTE 25/06/2010 21:35



Tu as raison, rien de nouveau sous le soleil, c'est toujours drôle de les entendre piailler. Bises



pimprenelle 25/06/2010 13:12



Ici, les corbeaux ne manquent pas. Je ne peux les observer que dans les arbres, quand ils y sont. Les voir au moment des noix, c'est régal pour eux et pour nous !


Prendre son envol ... Que c'est difficile parfois. Tu as bien fait de prendre ton temps pour nous en faire profiter.


Si je te parlais de nos tourterelles qui viennent toujours "essayer" de faire leur nid dans l'arbre devant la porte. Tous les ans le nid tombe avec des oeufs. Elles le reconstruisent juste après.
Là, des oeufs tombent.


Je ne sais si c'est le même couple, mais tous les ans nous avons droit âux mêmes scènes



ADAMANTE 25/06/2010 13:54



Il y a de fortes chances que ce soit le même couple, il faut bien dire... un peu distrait ! bises



Francois 24/06/2010 10:23



Touchant ces premiers pas.



ADAMANTE 24/06/2010 17:47



J'ai vraiment eu de la chance de pourvoir assister à cette scène rare. Merci François.



Pascale la Tricotineuse 23/06/2010 20:54



j'aimais les voir l'hiver dans les champs retournés dans le Loiret, ici on n'en voit que très rarement, les vignes ne doivent pas les attirer !! beau reportage en Live et en apnée!! Adamante
Hulot !!   bizzoux



ADAMANTE 23/06/2010 22:55



Les vignes sont certainement plus fréquentées par les merles, de sacré gaillards ceux-là aussi, et ils chantent si bien. Je me suis instruite et amusée à le regarder faire ce p'tit bout d'oiseau.
Et je l'ai vu s'envoler, preuve demain. Mais il y aura aussi le jeudi en poésie. Gros bizoux Dame Pascale.



Angeline30 23/06/2010 20:28



bonsoir étoilé Adamante


Pour ma part j'aime admirer tous les oiseaux, ils font partis de la nature, merci de nous faire partager ces belles photos.


Douce soirée


Bisous


Angeline



ADAMANTE 23/06/2010 22:52



Coucou Angeline, dis-moi, si tu m'étoiles trop je vais finir par me croire une star. Demain le p'tit Charly va prendre
son envol. C'était vraiment très drôle cette scène qui a bien duré une heure. Belle nuit.


 



jill bill 23/06/2010 20:03



Bonsoir Adamante, que c'est haut quand je monte chez toi... pfffffffffff, essouflée que je suis, au neuvième !!  D'ac la vue est belle sur les pigeons et autres corbeaux, la preuve, ton
histoire-là sur le p'tit Charly, tu permets que je l'appelle Charly... un peu timide et pataud comme le Chaplin, tu as de belles fréquentations Adamante, les oiseaux sont drôles à voir en effet,
moi j'ai deux colombes, un couple, qui viennent se poser sur le câble électrique, les images mouvantes de mon écran de pc les intriguent... Ils parlent dans leur jargon et je leur réponds
dans leur jargon, ils sont étonnés !!!!  Qui a dit que les oiseaux sont bêtes hein ? Bisous du soir dame Adamante !!!!



ADAMANTE 23/06/2010 22:48



Certains oiseaux sont très intelligents au contraire, un petit cerveau ne joue pas sur l'intelligence (ouf nous avons eu chaud, nous, les bonnes femmes !). Quant à l'appeler Charly je suis
d'accord, le p'tit Charly prendra son envol demain, ici même, j'espère que tu viendras l'encourager avec ta vuvuzella !


Fais de beaux rêves miss JB (j'aime bien J.B. -avec l'accent- c'est pas du chouchen mais c'est bon quand même!) Bizzzzous



Quichottine 23/06/2010 19:54



La Fontaine a fait bien du tort à certains animaux... mais il fallait bien des "sots", des "méchants"... pour pouvoir leur faire jouer nos rôles.


 


Ceci étant, j'aime bien la façon dont tu les regardes et le rôles qu'ils jouent sur tes pages.


Bonne soirée, Adamante. Bisous



ADAMANTE 23/06/2010 22:43



Et il a eu raison ce cher La Fontaine, seuls un sot le lit au premier degré. J'aime beaucoup la façon dont il a fait "chocolat" le corbeau face au renard. C'est ce que l'homme ne comprend pas qui lui fait peur, et il y a tellement de choses qu'il ne comprend pas, l'homme, que nous
pourrions en avoir peur et donc le parodier, car l'humour est la plus redoutable des armes.  Bisous Quichottine. Fais de beaux rêves.



Arlette Dame de coeur 23/06/2010 19:38



Bonsoir Adamante


Es-ce un merle, ou un corbeau, je l'appelerai bien "chance", car il a trouvé en toi une âme charitable... longue vie à cet oiseau.


Douce soirée bisous Arlette



ADAMANTE 23/06/2010 22:37



Bonsoir Arlette, il s'agit bien d'un corbeau, nous en avons beaucoup cette année, mais nous ne voyons plus les mouettes. Notre amie Jill lui a même donné un  nom : Charlie. Bonne soirée



Snow 23/06/2010 19:35



J'adore ce genre d'articles avec les rejets de notre société, pas que la gente humaine qui le soit. Pour les petits pas de danse avant l'envol, ils le font tous, comme s'ils se mettaient en
transe avant de s'élancer. Nous avons les corneilles qui ont une réputation pire que le corbeau et pourtant, si elles  n'étaient pas là, nous serions envahis d'autres quatre pattes et
chenilles bien plus nombreux. La chaîne alimentaire se régule d'elle-même, malgré l'avis des chasseurs. Merci des sourires. Bises



ADAMANTE 23/06/2010 22:35



Même les dangereux Varans sont utiles, et nous ne devons pas oublier qu'ils sont eux aussi enfants de la Terre, autant que nous.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...