9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 23:30

 

Jeudi en poésie 

 CROQUEURS DE MOTS

 

Thème proposé par Hauteclaire  : le Soleil

                 

                 Juillet 1919

 

Des grelots d’argent tintent

Au cou des bœufs.


« Où t’en vas-tu, ma belle,

Soleil et neige ?


-Je vais aux marguerites

De ce pré vert.


-Tu ne redoutes pas

D’aller si loin ?


-Ni le héron ni l’ombre

N’effraient l’amour.


-Crains le soleil, ma belle,

Soleil et neige.


-Il s’est éteint pour moi

Et à jamais.


-Qui es-tu, blanche fille,

Et d’où viens-tu ?


-Je reviens des amours

Et des fontaines »


Des grelots d’argent tintent

Au cou des bœufs.


« Que portes-tu aux lèvres

Qui les enflamme ?


-L’astre de mon amant

Qui vit et meurt.


Que portes-tu au cœur,

Fin et léger ?


-L’épée de mon amant

Qui vit et meurt.


-Que disent tes yeux noirs

Si solennels ?


-Mon désespoir cruel

Qui toujours blesse.


-Que veut dire ce voile

Noir de la mort ?


-Hélas, je suis la veuve

Triste et sans biens

Du comte des Lauriers

Sous les lauriers.


-Si tu n’aimes personne,

Qui cherches-tu ?


-Le corps de mon beau comte

Sous les lauriers.


-Tu cherches donc l’amour,

Veuve infidèle ?

Je souhaite pour toi

Que tu le trouves.


-Les étoiles du ciel

Sont mes désirs.

Où trouver mon amour

Qui vit et meurt ?


-Il repose dans l’eau,

Fille de neige,

Couvert de nostalgies

Et d’œillets blancs.


-Ah, chevalier errant

Par les cyprès,

C’est une nuit de lune

Que je te donne.


-Ah, Isis enchantée,

Fille sans miel,

Aux bouches enfantines

Versant ses fables,

Moi je t’offre mon cœur

Faible et fragile,

Pauvre cœur que blessèrent

Les yeux des femmes.


-Non, chevalier galant,

Reste avec Dieu.

Je vais chercher le comte

Sous les lauriers.


-Adieu, la demoiselle,

Rose endormie,

Tu vas chercher l’amour,

Et moi la mort. »


Des grelots d’argent tintent

Au cou des bœufs

Et j’ai mon cœur qui saigne,

Rouge fontaine.

 

 

Federico Garcia Lorca

Poésies I Livre de poèmes Mon village nrf  Poésie Gallimard

Partager cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 12/06/2010 19:14



Quel magnifique poème ! j'imagine que pour les hispanophones, il chante encore mieux à l'oreille. belle idée et merci de me faire découvri un poème d'un auteur dont je connais mieux le
théâtre.
Belle fin de semaine
ps merci pour le cépalion. Je l'ai signalé chez Quichottine pour les gentils monstres. Je devrais aussi le faire, je pense au Balisier des couleurs.



ADAMANTE 12/06/2010 20:09



Son théâtre est très fort, j'aime particulièrement "la maison de Bernarda Alba". J'ai donné quelques noms un peu partout, en ce qui concerne l'herbier je crois que c'est Quichottine qui gère,
mais le Balisier des couleurs est le cœur de l'affaire, je pense. Bon dimanche.



MaxLouis 10/06/2010 22:41



Bon jour Adamante,


Je ne connaissais pas ce poète. Voilà une découverte dès plus succulente. Merci à toi


Max-Louis



ADAMANTE 11/06/2010 12:13



Merci Max-Louis, une belle découverte donc ! à bientôt



fransua 10/06/2010 20:23



j'ai étudié ce poète dans mes études et je l'aime beaucoup bien qu'il soit assez déroutant comme ici je trouve


Bises



ADAMANTE 11/06/2010 12:13



Je crois qu'il faut en effet le lire et le relire pour suivre le chemin de ce poème, l'apprivoiser en quelque sorte, en percevoir l'écho au plus profond de soi. C'est ce que j'aime chez Lorca, il
ne se donne pas facilement. Bises



Angeline30 10/06/2010 18:13



Bonsoir Adamante


C'est un très beau poème que tu as choisis, je ne cannaissais pas ce poète, il est très agréable à lire.


Douce soirée


Bisous


Angeline



ADAMANTE 11/06/2010 12:09



Lorca c'est une belle découverte, son œuvre est envoûtante, elle brûle de l'âme du Sud. Bises



reinette 10/06/2010 17:28



je ne connaissais pas et c'est très joli. ça sonne comme une villanelle.



ADAMANTE 11/06/2010 12:04



C'est un bien jolie ballade en tout cas ! bises



Eglantine-Lilas 10/06/2010 13:30



et bien voila je retrouve ce beau poème il me charme aujor hui comme hier


bises



ADAMANTE 11/06/2010 11:56



Heureusement : ils sont quasi éternels ! bises Eglantine, j'espère que tu vas mieux.



india 10/06/2010 10:21



Coucou Adamante, je voulais poster hier mais j'ai vu que tu avais retiré l'article peu après. J'avais plusieurs fenêtres ouvertes, du coup lorsque j'ai réactualisé ton article avait disparu :).
On s'en fout ? oui :). Je récidive mais avec moins de spontanéité. Garcia Lorca j'adore depuis toujours, avec lui je trouve qu'on voyage dans de très beaux espaces. J'aime beaucoup celui-ci en
forme de dialogue. Merci tout plein.



ADAMANTE 10/06/2010 11:23



Oui, j'ai eu un "loupé"... mais comme il faut rester cool et se moquer de soi, j'ai fait !  Merci de ton passage,
nous partageons l'amour de ce grand poète. A bientôt.



hauteclaire 10/06/2010 09:38



J'aime tout particulièrement Lorca, et ne connaissais pas ce beau poème.


Merci Adamante


Bizzz



ADAMANTE 10/06/2010 11:21



Un très bon thème que le soleil. Bises



Jackie 10/06/2010 09:33



Amour, amor ! Magnifique ! merci Adamante pour cette belle poésie du jeudi.



ADAMANTE 10/06/2010 11:20



Un univers où la vie épouse la mort dans le feu de la passion dévorante. bonne journée



jill bill 10/06/2010 09:00



Très beau jeudi-poèse que voilà Adamante, je découvre et je n'ai pas perdu mon temps en venant te lire .. Bisou



ADAMANTE 10/06/2010 11:19



Toujours ce feu brûlant jusqu'à la destruction... biz



Malika 10/06/2010 07:25



Je remets mon commentaire. Trés jolie poésie. Bonne journée. Bises. Malika.



ADAMANTE 10/06/2010 11:18



Merci Malika, bonne journée.



Snow 10/06/2010 01:22



Gorcia Lorca et l'amour qu'il décrit si bien et la mort qu'on pourrait croire parfois qu'il l'a déjà vécue. Beau choix.. Bises



ADAMANTE 10/06/2010 01:26



Un immense poète que j'aime particulièrement, sans doute mes racines du Sud. Bises



Quichottine 10/06/2010 00:48



Comme souvent chez Lorca, et l'amour et la mort...


L'amour se dit amor en espagnol. C'est curieux, je n'y avais pas fait attention.


 


... et je souris, parce que tu n'auras pas le même message deux fois. :)


Buenas noches, Adamante.



ADAMANTE 10/06/2010 00:57



C'est gentil d'en déposer un second, l'autre je le garde pour moi dans ma boite mail. Heureusement ce n'est pas tous les jours que je me trompe de jour en me disant que je suis en retard !



 



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...