2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 20:02

 

Le conte5 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Esprits tout de même !

 

 

Est-ce parce que le froid se fait sentir ? voilà qu’ils insistent pour reprendre la lecture du livre magique, vous savez, celui qui n’en fait qu’à sa tête et s’ouvre où il le veut...

 

Une vraie tête d’Esprit que ce livre, je n’arrive pas à le discipliner !

 

Que puis-je faire ?

 

 

Je prends place, tout le monde se colle contre moi.

 

 

Le livre me regarde avec la satisfaction de celui qui a gagné et s’ouvre avec élégance sur un arbre tout poudré de neige, je fonds.

 

Des mots apparaissent sur le blanc du papier « sculpté par le temps… ».

 

Je me demande :

 

«Lorsque le temps m’aura sculptée comme il a sculpté cet arbre, est-ce que je lui ressemblerai ? » 

 

J’avoue que j’aimerais.

 

Mais je ne dois pas penser à cela, il me faut respirer dans le flocon présent qui s’offre et me comble.

Je m’y installe en souriant.

 

Mais les Esprits semblent pressés ce soir, une patte me rappelle à la réalité du livre qui soupire une seconde fois, comme si vraiment je l’ennuyais à rêvasser comme ça.

 

Je lui rappelle qu’un livre magique ne s’insurge pas contre le rêve et les rêveurs sans risquer de devenir un livre banal qui a intérêt à être le fruit d’un auteur de talent s’il ne veut pas finir recyclé en pâte à papier.

 

Je suis de bonne composition mais tout de même, il exagère et je n’ai pas l’intention de me laisser faire.

 

J’ouvre à la page qui me plaît, une que j’avais repérée en le feuilletant, une image qui m’emporte et me fait rêver encore plus loin que la neige.

 

Je glisse émerveillée sur sa surface polie qui se termine en une explosion de concrétions minérales.

 

 

Je dis tout haut, pour affirmer ma détermination à ne pas me laisser submerger par la tyrannie d’un livre et de quelques Esprits frondeurs :

 

« Voilà une image qui  me peigne dans le sens du poil ! » 

 

Aucune réaction, la surdité est une vertu essentielle chez les Esprits.

 

 

C’est vrai, elle m’éclabousse de bonheur cette image et je rêve, je rêve, je glisse comme une barque sur un fleuve tourmenté, ravie d’être bousculée et ruisselante d’écume.

 

Un souvenir me revient, c’était il y a longtemps déjà, une confluence entre deux eaux chargées d’histoire qu’une Dame au doux nom de fleur, Véronique, m’avait donnée à voir.

 

Il y a des fleuves magiques, tourmentés parfois, mais si beaux.

 

 

Je referme le livre :

 

« Pfttt ! »

 

Je me retiens !

 

Il faut savoir se taire, alors je me tais !

 

 

 

Les Esprits se détournent et s’éloignent, indifférents comme la justice.

 

Chats.jpg

 

Je me sens seule, incomprise,  à fleur de peau !

 

Et pourtant, je sais bien que j'ai raison !

 

Et vous ?

Allez-vous partir sans me laisser quelques mots, tout  imprégnés que vous êtes de ces images  porteuses du rêve ?

 

Quelques « compoésies » par exemple, pour me dire :

 

«Oui tu as raison de rêver ! »

 

Comme ça, la prochaine fois que certains que je ne nommerai pas, viendront en se frottant, tout gentils et oublieux de leur attitude, pour que je leur dise quelques contes, je pourrais les leur lire et  leur dire : 

 

« Pfttt ! »

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Veronique 04/02/2012 11:09

quel doux partage, ce livre ouvert ! merci

Anne LS 03/02/2012 23:52

Recevoir ce regard de Ty Wap et de Toi. Richesse au-delà des larmes
Il fait encore froid, là
Merci

Anne LS 03/02/2012 21:28

Il fait tout blanc ce soir... l'être, le coeur gelé

ADAMANTE 03/02/2012 23:27



Quelques larmes qui roulent en fondant sur le visage de Lune, comment vivre sans la chaleur du dieu Soleil ?



Gérard 03/02/2012 19:49

l'image duveteuse te remercie...et vient se frotter à toi...Bon week-end Adamante

ADAMANTE 03/02/2012 23:29



Merci Gérard, c'est vrai qu'elle me plaît. La Loire a quelque chose de magique que tu as su capter. Bon week end à toi aussi.



erato:0059: 03/02/2012 19:06

Oh oui, que tu as raison de rêver .Des rêves merveilleux qui grâce à tes mots magiques nous emmènent dans l'univers des contes. Douce soirée Adamante

ADAMANTE 03/02/2012 23:37



Je rêve, tu rêves, ici nos rêvons de concert et c'est formidable. Amicalement.



ABC 03/02/2012 16:24

J'aime que tu ouvres le livre et nous raconte tes rêves de l'un à l'autre, j'y vois et rencontre l'autre, parfois aussi moi-même... Oh, oui, rêve et rêve encore, les rêves sont d'autant plus beaux
qu'ils sont ici partagés...

ADAMANTE 03/02/2012 23:37



Oui, je crois t'avoir déjà rencontrée dans le livre et je ne doute pas t'y retrouver à l'occasion, j'aime aussi rêver chez toi. Amitiés



Antoine 03/02/2012 12:46

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve." (Saint-Exupéry)
Sans rêve ... point d'imaginaire, point d'imagination, point d'inspiration, point d'expression, des pages blanches, le livre du "néant".
Sans rêve ... des esprits frondeurs redevenus sérieux, tristes, vêtus d'ennui, de morosité et de désespérance, avant que de disparaître à jamais !!!
Magnifique moment, partage de sensibilités et de talents.
Amitiés Adamante

ADAMANTE 03/02/2012 23:36



La vie souvent dévore les rêves qui ne sont pas assez forts pour lui résister, mais l'instant aide les rêves à se renforcer, car il est en quelque sorte le centre de l'infini où tout est
possible.


Merci Antoine, j'aime beaucoup tes commentaires. Amitiés.



pimprenelle 03/02/2012 12:38

Ce fleuve qui m'a tant donné
je ne peux que l'aimer
tes esprits
sont comme le mien
très incertains
blottis contre toi
ne pas contrarier
ce qu'ils veulent
tu dois leur donner
ils font la loi
s'ils ont envie
d'entendre ta voix
exécute-toi
tu as décidé
d'être toi
de ne pas céder
mais pour combien de temps

ADAMANTE 03/02/2012 23:38



Un joli poème pour la Loire, la Loire magique. Amitiés Pimprenelle.



Pierre 03/02/2012 11:25

Des mondes entre statique et fluide où mes esprits à moi (pftt j'ai cru y reconnaître des chats?) ne vont pas beaucoup. Pour l'instant , il sont dans une cocooning "maison" que je leur envie. Les
obligations me poussent de hors dans le vent et la bise, c'est pour ça que je te dis :

"Oui, tu as raison de rêver"
Le temps ne sculpte pas les rêves.
Onde impalpable de nos vies
Qui s'écoulent.
N'aie pas peur de la nuit,
Ni de ses foules
Tu n'est pas seule.
Quand l'esprit s'enfuit,
Il reste ce que tu as donné
Sans compter.
Ouvre encore ce livre là,
Il te sera conté.

ADAMANTE 03/02/2012 11:36



Merci Pierre, tu as joué le jeu avec brio, j'attends donc ce que me dira l'Esprit pour poursuivre le conte. Amitié



Monelle 03/02/2012 10:52

J'aime tes rendez-vous avec les Esprit et le livre magique, mais cette fois tu as été la plus forte... et je me suis laissée emporter par cette belle vague !!
Bonne journée - bisous
Monelle

ADAMANTE 03/02/2012 11:36



Et c'est bon de se laisser porter par la vague ! Merci Monelle.



Dan 03/02/2012 08:05

La seule raison de rêver est de rêver sans raison... alors tu as raison de rêver. Bises Dan

ADAMANTE 03/02/2012 11:37



Je garde précieusement cette citation pour la glisser entre deux lignes lors de la suite. Bises



Catherine et Laurent 02/02/2012 23:24

Bonsoir Adamante,

Voici une compoésie sous la forme d'un Tanka inspiré par ton article :

Des esprits farceurs

Un grimoire en vie
Posé sur un vieux lutrin
Des esprits farceurs
Sous la forme de chats noirs
Pratiquent la magie blanche

Laurent F.
(02 II 2012)

Ce Tanka vient d'être publié dans les galeries de notre terrier avec des liens vers ton blog.

Bonne soirée... spirituelle,
Bises.

ADAMANTE 03/02/2012 00:05



Un grand merci, ce tanka va sans doute me permettre de remettre les Esprits à l'heure très rapidement ici même. A bientôt dans le terrier.



Anne LS 02/02/2012 22:58

Il faisait froid, très froid, et j'ai senti la chaleur espiègle des esprits (il était présent); je me suis laissée emporter, chère conteuse, par tes mots qui m'ont réchauffée. Là, vlà que je suis
partie en voyage. J'ai emporté ton regard et... Bises à toi, Ada

ADAMANTE 03/02/2012 00:07



J'ai lu, j'ai vu les calculs, j'en ai frissonné, n'ai rien dit mais je reviendrai. En attendant réchauffe-toi bien, il ne faudrait pas tomber malade, les Esprits en seraient contrits et moi avec.
Je t'embrasse.



Quichottine en pause 02/02/2012 20:56

Je te lis... et une question lancinante se lève et m'envahit.

J'espère ne pas être de ceux qui t'ont déçue. Mais comment le savoir ?

En tout cas, les esprits eux ne t'ont pas oubliée, et, s'ils te laissent seule, c'est pour te laisser à ton rêve plein d'images et de mots qui empliront sans nul doute ceux qui t'auront suivie dans
ce nouveau conte.

Merci de nouveau pour ces moments, ces retours.

N'est-ce pas le propre des poètes que de se sentir incompris ?

Continue de rêver pour nous, Adamante.
Merci.

ADAMANTE 03/02/2012 00:02



Et comment aurais-tu pu me décevoir ? Ce conte est un menteur, ou plutôt un farceur, il joue, se moque, tourne les choses en dérision,  les Esprits ni le livre ne peuvent me décevoir,
comment pourrais-je rêver sans eux.



jill-bill 02/02/2012 20:51

Quichottine et toi savez user de vos mots pour intégrer les photos de la bogosphère amie dans un conte... On voyage ! Belle soirée Adamante... Bizzz

Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...