18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 01:45

         

Le conte5 copie

 

 

Je rentre

Je suis en retard

déjà la ville

murmure ses lumières

à la rue.


Ils sont tous là

à m’attendre

l’air patient

mais je le vois bien

ils piaffent.

Le livre ouvre un œil

Il a l’air de rien

il me la joue indifférent

mais

en le prenant en main

je sens bien qu’il tremble...

La page s’ébroue

elle écrit en bleu

le grand V de la victoire

celui de la lumière

qui a vaincu

les ténèbres

les ombres

de la guerre

De vieilles pierres respirent

j’entends leurs soupirs de satisfaction

la paix

enfin

est là.

Victoire !



Famille-chat

 

Une patte se pose sur l’image

elle se trouble

les pierres disparaissent

voilà que des trognes

étranges

sombres

se dessinent

se déploient

explosent littéralement

sur le bleu du ciel

à présent teinté de blanc

moutonneux

là, sur la page complice

Elles me rappellent

une gargouille,

croisée un soir d’hiver,

l’air rébarbatif

qui chassait le démon

aux abords du cimetière

à la pleine lune


P1060360lune diffuse copie

 

 

Le livre se met à rire

les Esprits s’échauffent

voilà qu’une ombre

se projette devant la lune

c’est une marmotte

à cheval sur un balai

une « marmocière savoyarde»

pour être précise

Sur la terre

tout en bas

les gentianes

ont fleuri


la « marmocière » s’écrie :


« Jolie gentiane rouge avant que l’été ne soit mort

tu annonces ce que sera la neige aux hommes éveillés

parole de fleur vaut mieux que parole de savant

pour rêver. »

 

101103 Solyzaan MijotyGRISada

    Ah les sorcières !


On les dit pleines de mauvaises pensées !

Médisance ! jalousie !


C’est si bon les mauvaises pensées

elles nous enchantent l’Esprit

affirment son indépendance

ce sont des compagnes secrètes et troubles

qui mettent du piment dans nos vies.


Tiens, si je roulais les r

Et si j’avais comme Dali

des moustaches dignes de ce nom

Je dirais :


« j’adorrrrrrrrrrrre ! »


Les Esprits se moquent :


« pffft ! Il avait des moustaches incapables de percevoir

autre chose que son ego. »


Je réponds :


« Oui, mais lui, il savait peindre ! »


Le livre s’en mêle

Ecrivain-2s

Il m’écrit, de sa plus belle écriture en pleins et déliés :



« Il y a du chat chez toi, Ada, je l’ai toujours pensé ! »


Chat-ok.jpg

        Je me demande bien ce qu’il insinue par là...



mais voilà qu’il poursuit en me citant Nietzsche...



Chat chapeau vert

       C’est fort !



Un instant de méditation s’en suit

Nous gardons religieusement les yeux mi-clos

La philosophie, ça se déguste lentement.

 


Soudain le livre spasme

il se ferme

s’ouvre

hésite

il est en plein désarroi


 

 Wap yeux


       Les esprits l’observent

l’air inquiet

ils savent le martyre de l’indécision

enfin il se décide

il nous offre l’image

étrange

d’un cheval cabré

prisonnier des glaces

dont les hennissements silencieux

déchirent l’air

Nous frissonnons

il fait très froid brusquement

il fait nuit noire

il est l’heure de se retirer

au chaud


Allez ! je tire les rideaux.

 

©Adamante

     Ciel d'hiver Chat-copie-1

 

 

 


Partager cet article

commentaires

valdy 20/02/2012 19:46

Ada,
J'ai adoré courir sur les toits avec ton esprit. Pour entrer par les fenêtres et chaparder, de minaude façon, à la "ni vue-ni connue" des souvenirs, des impressions, rencontrer trognes et
sorcières, champs bucoliques et profonde réflexion ... Ada, l'esprit a raison : "il y a du chat chez toi ... :)))) Valdy

ADAMANTE 20/02/2012 20:29



J'ai eu plein de loupés dans ce billet. Nietzsche devait nous ramener sur une réponse à un commentaire que tu m'avais faite chez toi (je le rajoute ici). Mais de toute évidence cela
n'est pas possible (ou je ne sais pas faire !) Amitié Valdy.


Il y a du chat chez toi Ada, je l'ai toujours pensé Un cadeau nietzschéen  pour une noctambule :



" L'oreille, organe de la peur, n'a pu se développer aussi amplement qu'elle l'a fait que dans la nuit ou la pénombre des forêts et des cavernes obscures, selon le mode de vie de l'âge de la
peur, c'est à dire du plus long de tous les âges humains qu'il n'y ait jamais eu : à la lumière, l'oreille est moins nécessaire. D'où le caractère de la musique, art de la nuit et de la pénombre.
"
Belle journée à toi



Pierre 20/02/2012 11:13

Quel voyage tu nous fais faire, merci, le temps ne m'a pas paru long, une barre de chocolat en compagnie d'un amateur comme Dali, j'adorrrrre ausssssi, trognes et lumières, le petit tour par Lyon
m'a amusé (je ne compte plus les fois où j'ai traversé la place des Terreaux sans avoir jamais vu l'eau gelée). Page dense , je reviendrai sur d'autres liens plus littéraires.
à bientôt

Anne Le Sonneur 20/02/2012 08:41

Merci, Adamante. Comme chaque fois, je me suis promenée au gré de tes mots et découvertes avec un grand bonheur.
Clin d'oeil : Y aurat-il eu métamorphose, ici, des "Esprits-piafs" ? Amitié

Quichottine en pause 19/02/2012 23:33

S'il devait y avoir quelqu'un derrière des gentianes, je ne l'ai pas su... Lien ? Je ne sais.

Mais quel joli voyage tu nous fais faire de nouveau !
Merci de nous y avoir convié avant de tirer le rideau.

Douce soirée, Madame.
Je t'embrasse amicalement.

ADAMANTE 20/02/2012 00:27



Bonsoir Quichottine, merci de ta remarque et de ton intérêt, je pensais avoir vérifié  j'ai repris le lien sur les
gentianes pourpres de Pierre :


http://le-blog-de-pierre-fassbind.over-blog.com/article-gentiane-pourpre-80451507.html


Passe une belle nuit et à très bientôt. Amitiés



Gérard 19/02/2012 23:16

Oui Dali roulait les R et jouait en virtuose du pinceau

Carole Chollet-Buisson 18/02/2012 19:06

Merci, Adamante !
J'ai suivi ton parcours, et j'ai fait, guidée par tes mots, de belles découvertes...
Carole

ADAMANTE 18/02/2012 22:33



J'aime beaucoup ces partages, ces découvertes, laissons entrer le vent et chassons la poussière. Amitiés



RSE 18/02/2012 18:33

De la poésie sur blog ! merci.

ADAMANTE 18/02/2012 22:33



Où mène l'envie du partage tout de même !



ABC 18/02/2012 09:54

Et le rideau retombe après de si belles rencontres, le livre se repose et nous profitons encore quelques secondes de ce merveilleux voyage offert en partage !

ADAMANTE 18/02/2012 22:37



Ah ce livre, dans quelles aventures il m'entraîne ! Belle soirée Annick.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...