14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 16:16


 

Ce jour-là j’étais allée me promener

Et soudain devant moi voilà que je vois un mur que je n’avais jamais vu

Alors par curiosité

Juste pour savoir ce qu’il y avait derrière le mur

Le mur qui n’était pas là hier

J’ai décidé de sauter par-dessus le mur

À peine avais-je fait le mur que je me retrouvais devant un mur

Un mur en tout point identique

Avec ses graffitis, ses herbes folles

Et un vieux sureau racorni qui profitait du mur pour se protéger du vent

Je me retrouvais donc entre deux murs

Alors, pour m’échapper

J’ai refait le mur

Le deuxième

Et là, je tombe sur un autre mur

Exactement identique aux deux autres

Avec les graffitis, les herbes et tout et tout

Je respire pour me calmer

Je me murmure quelques mots apaisants

Et n’écoutant que mon désir de faire le mur

Je saute par-dessus le mur

Le troisième

D’un bond

Avec une légèreté étonnante

Je ne saute pas, je vole

Je me pose

Et qu’est-ce que je vois

Le même mur devant moi

Là, je me dis qu’il y a quelque chose d’anormal

Un mur qui mure un autre mur muré par un mur lui-même entouré d’un mur

C’est tout simplement du murage

Je me heurtais à un mur

Que pouvait-il y avoir intra muros ?

Alors, après avoir mûrement réfléchi, j’ai décidé de le découvrir

Je me suis murée dans un entêtement sans brèche :

J’étais au pied du mur

Je n’allais tout de même pas me taper la tête contre les murs

Et à moins qu’on ne me colle au mur

Je décidais que tant qu’il y aurait un mur, je ferais le mur

Dussé-je en lécher les murs

Alors, je me suis mise à parler au mur

À quel mur exactement, je ne sais pas, mais j’ai parlé à un mur

Et ceux qui disent que les murs ont des oreilles se plantent

Je n’ai eu aucune réponse

C’était un mur d’incompréhension

Et puis il s’est mis à pleuvoir

Un mur de pluie me séparait du mur

Je crois que c’est là que je me suis perdue

C’est là que j’ai perdu le mur

Alors  un peu vexée, j’ai rasé les murs et je suis rentrée chez moi

Je me suis enfermée entre mes quatre murs

Je me suis murée un moment dans le silence  puis j’ai allumé la télé

Là, il y avait un reportage sur des manifestants qui se heurtaient à un mur de C.R.S.

C’en était trop !

Je suis allée me coucher

Comme j’étais fatiguée d’avoir sauté les murs

Je me suis endormie rapidement et je me suis mise à rêver

Mais dans mon rêve, c’est pour vous dire à quel point je m’étais claquemurée dans mon désespoir

J’ai entendu un mur qui pleurait

C’était le mur des lamentations.

   


 

 

 

 


©Adamante

Défi 27  LES CROQUEURS DE MOTS


commentaires

Jeanne Fadosi 17/04/2010 16:40


Je n'ai pas encore pris la truelle au pied du mur mais comme Internet fonctionne remarquablement bien aujourd'hui, je me régale avec le mur des autres et ici c'est un délice. Ah si les murs
pouvaient raconter ce dont ils ont été témoins ...


ADAMANTE 17/04/2010 17:56



Je crois que nous serions un peu surpris non ? et parfois émus sans doute. Mais les murs gardent une empreintre (je dois avoir un texte là dessus quelque part dans mon fatras). Bon week end



Pascale la Tricotineuse 16/04/2010 21:46


on est obsédées par ce mur !! t'étais dans un labyrinthe, un oeil de cyclone carré !! tu as la grande forme maintenant tu peux t'inscrire au prochain steeple Chase !! les jeux Olymiques d'été !!
hihi! je comprends d'où vient ta forme pour le vélo!! bizzoux Adamante tes murs me plaisent m^me s'ils nont pas de glycine ils te fichent pas le Bourdon!


ADAMANTE 16/04/2010 22:31



Alors pour perdre aucun problème, je m'inscris aux JO, je déteste la compétition, dans la catégorie "vol du bourdon". bonne nuit fais de beaux rêves.



pimprenelle 16/04/2010 19:07


Zut, j'ai pensé, moi aussi, à du Devos. Jouer avec les mots n'est pas de tout repos, mais quand on se heurte à un mur !


ADAMANTE 16/04/2010 20:42



Devos, j'aime beaucoup, jamais vulgaire. Bises



lyly 16/04/2010 07:29


Bonjour Adamante

Très amusant texte !
Bravo, on te suit avec plaisir dans ton aventure !
Belle journée, Lyly


ADAMANTE 16/04/2010 14:28



Merci Lyly, et j'ai poursuivi l'aventure avec Eglantine. Fais un heureux jour



Brunô 15/04/2010 16:09


Un fois le mur du son franchi avec tes mots supersoniques, je me suis surpris à grimper aux murs du plaisir murmuré de tes aventures.
Bravo pour ce festival de jeux de mots.


ADAMANTE 15/04/2010 16:47



Te rends tu compte où tu m'as envoyée ? J'ai bien failli ne pas en sortir. J'en met un autre en ligne, quelle inspiration murale !



Eglantine-Lilas 15/04/2010 09:08


des jours comme ça il vaut mieux rester couchée sous sa couette sinon c'est a mourir emmurée !!!
bises


ADAMANTE 15/04/2010 16:50



Tu as raison, quoi que... sous la couette c'est pas garanti, j'en ai un autre que je jette sur mon blog aujourd'hui qui pourrait bien prouver que nul lieu n'est protégé. Bises



Snow 15/04/2010 01:11


Allo Adamante,avec un tel super beau jeux de mots.. personne ne te mettra.. dos au mur! Bravo! Gros bisouss


ADAMANTE 15/04/2010 01:37



Je l'espère bien!!!bises



Jakline 14/04/2010 22:52


Une jolie "jonglerie" autour, devant, dessus, au pied du mur; mais justement, tu n' y es pas restée ...


ADAMANTE 14/04/2010 23:43



J'avoue qu'en suivant le fil, de mur en mur, je me sentais un peu "enfermée".



Ophélie Conan 14/04/2010 22:44


J'aime aussi beaucoup et je suis d'accord avec Dominique, on dirait du Devos! J'aime surtout beaucoup la chute finale, avec le mur des lamentations. Bravo Adamante!


ADAMANTE 14/04/2010 23:42



Merci beaucoup, je suis heureuse que cela t'ait plu. Bonne soirée Ophélie



Dominique 14/04/2010 19:36


C'est vraiment très joli Adamante !
On dirait du DEVOS!
Si Si, je t'assure.


Bises

Dominique


ADAMANTE 14/04/2010 20:34



Je pensais le thème porteur et puis "au pied du mur" j'ai eu un vague flou, je ne savais pas où j'allais et puis c'est venu, j'ai un second texte que je mettrai en ligne. Merci de ce gentil
commentaire. Bises



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...