18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 07:30

 

Avatar rose LES CROQUEURS DE MOTS Avatar rose

 

 

 

  

 

C’était le calme,

Le calme juste avant la tempête.

Non pas que l’on ne se soit pas aperçu qu’il se préparait quelque chose

Non, cela eut été impossible

Il y avait comme un « je ne sais quoi » dans l’air,

Quelque chose d’invisible certes

Mais que l’on percevait menaçant

Et qui s’annonçait à nous sans ambiguïté.

C’était comme une sorte d’électricité statique

Qui vous « zinguait » jusqu’au creux de l’estomac.

Même les mouches semblaient hébétées

Elles volaient sans conviction.

Le chien abattu,

D’ordinaire si prompt à claquer des dents

pour les attraper, les ignorait.

Dans les herbes, les grillons semblaient essoufflés,

Ça manquait d’allant dans les stridulations

C’était poussif comme une chorale désorientée.

Même les nuages semblaient déprimés,

Ils se traînaient lamentablement dans un ciel trouble,

On se serait cru à la veille d’une révolution,

Comme si le monde était arrivé à la fin d’un cycle,

En hésitant tout de même à sauter le pas.

Ça n’était même pas insupportable.

Après tout on ne savait pas ce qui allait arriver,

On avait juste envie que ça se passe,

Simplement pour passer à autre chose,

Quelque chose qui nous réveille quoi !

Une chose qui d’un coup nous aurait tirés de notre léthargie.

Mais plus on espérait, plus ça semblait vouloir se traîner.

Cette menace non caractérisée se complaisait à masquer son visage,

C’était une attitude absolument inqualifiable qui nous faisait grincer l’âme.

Comme on ne savait pas à quoi on avait affaire,

On ne pouvait même pas réclamer.

C’était du rien que nous avions en face de nous,

Et quand je dis en face, c’est une façon de dire,

Parce qu’on l’avait aussi bien derrière que dessus ou dessous

Et même dedans.

Dedans, ça s’insinuait avec la moindre respiration,

Tellement, que même la terre soupirait.

Nous en étions réduit à une sorte d’immobilité écrasante

Avec une vibration insupportable à l’intérieur

Et soudain,

Un mouvement sembla vouloir s’élever au milieu de ce rien.

Ce fut comme un espoir surgissant du néant.

Rien de précis encore, mais c’était tout près.

On percevait les prémices d’un mouvement libérateur.

C’est alors que je sentis, contre ma jambe, un frôlement furtif

J’ouvris les yeux

Le chat, venu quémander une caresse, m’avait tirée de mon sommeil.

 

Avatar rose  ©Adamante Avatar rose


Partager cet article

commentaires

Pénéloop 20/12/2010 23:41



Faire grincer l'âme


Se souvenir du  printemps des allumettes


Quand j'étais petite fille...


Loop



ADAMANTE 22/12/2010 02:27



Âme rouillée des feux de l'automne


Une allumette s'enflamme


et met le feu aux souvenirs.


Tout s'embrase.


Amitiés.


 


 



harmonie37 09/11/2010 11:16



Le rêve juste avant le réveil, il était temps qu'il arrive le chat quoi que tu ne sais même pas ce que tu attendais.



ADAMANTE 09/11/2010 12:23



Le chat est un animal indispensable qui nous préserve de bien des maux, il arrive toujours à point nommé.


.



hauteclaire 22/10/2010 17:02



Bravo pour ce défi.. J'ai été un peu attrapée,je pensais à l'annonce d'un orage !


Belle descritpion d'un sommeil parfois pesant etque l'on est heureux de quitter


Bises Adamante



ADAMANTE 22/10/2010 19:38



Et voilà, c'était pas chat !



Tricôtine 21/10/2010 00:23



Adamante les eaux dormantes sont fulgurantes lorsque le trop calme les oblige à sortir de leur lit , ton texte m'a évoqué bien autre chose que les mots inscrits, un je ne sais quoi de révolte, ou
de révolution ? ton  chat me rassure dans cette tourmente !! bizzoux en retard c'est la faute aux instants "juste avant" y'en a plus de 40 rugissants ....cette semaine



ADAMANTE 21/10/2010 00:51



En qi gong on dit qu'au maximum du yin naît le yang, raison du petit point noir dans le blanc et blanc dans le noir (pour le symbole). Bon courage capitaine et merci de ta visite. Amitiés



Tit'Anik 19/10/2010 23:49



peut être ou peut être pas,qui sait


Bisous



Tit'Anik 19/10/2010 22:42



Merci au chat qui t'a sortie de ta torpeur


Défi joliment écrit et plein de suspens, j'ai cherché ce quelque chose, mais ne l'ai pas trouvé puisque tu t'es réveillée


Bisous



ADAMANTE 19/10/2010 23:36



Peut-être valait-il mieux s'arrêter là ! Bisous



Eglantine-Lilas 19/10/2010 19:49



waouh ! j'ai été intriguée jusqu'a la fin ....j'ai beaucoup imaginé mais pas que tu dormais


bonne soirée


bises



ADAMANTE 19/10/2010 22:29



Eh oui, je commence en tempête et termine sur un câlin !





Belle soirée Eglantine et à bientôt.



Lenaïg Boudig 19/10/2010 10:52



Bravo, bravo, Adamante ! Splendide, épique, captivant et ... comme j'aime la fin ! ...


Gros bisous à toi.






ADAMANTE 19/10/2010 22:49



Il faut savoir retomber sur ses pattes ! Bises Lenaïg, à bientôt.



jill-bill.over-blog.com 18/10/2010 21:54



Tu sais faire imaginer le pire... Rêve interrompu... Chat alors tant pis pour le lecteur...Bizzzzzzzzzzzzzz m'dame Adamante, à demain chez Scarabine et Paraboum....



ADAMANTE 19/10/2010 23:02



C'est bon l'angoisse hein ? et pour terminer : un câlin, c'est pas mal aussi ! Boum !



fanfan 18/10/2010 21:48



Le chat est arrivé au bon moment  pour te tirer de ce rêve étrange et inquiétant .


Je ne m'attendais pas à cette fin ! Bravo



ADAMANTE 19/10/2010 23:03



Ah, si les chats n'existaient pas, il faudrait les inventer ! Merci Fanfan. Amitiés



Quichottine 18/10/2010 21:00



Heureusement qu'il t'a réveillée...


 


J'ai eu peur un instant... peut-être à cause de ces mouches qui volaient sans conviction ou des nuages déprimés... je ne sais pas.


 


Mais j'aime cette intervention féline.



ADAMANTE 19/10/2010 23:06



Tu as raison, c'est terrrrrrrible (à imaginer dit à la manière de Dali, en roulant la moustache) :


c'est terrrrrrriiiiiible une mouchhhhhhhhhe qui voooooooole sans con viccccc tion !






Mona 18/10/2010 20:18



Ah, ces chats! C'est très bien écrit, en détails qui nous arrêtent, nous poussent à lire plus, à s'étonner, s'inquiéter presque, et puis! Surprise! Bravo Adamante!



ADAMANTE 19/10/2010 23:11



L'angoisse puis le ronron rassurant, une histoire qui finit bien !



juliette 18/10/2010 18:43



j'adore ye lire



ADAMANTE 19/10/2010 23:11



Merci Juliette, voilà un plaisir partagé.



Jean-Pierre 18/10/2010 17:46



J'ai vraiment aimé ton texte pour son écriture, les images, les expressions, le rythme, les mots ...et la chute ...


Chat m'a bien plu, vraiment !


Salut à toi Adamante !



ADAMANTE 19/10/2010 23:13



Alors si chat t'a bien plu, chat va, chat va bien ! Chalut à toi. La Chatdamante



pimprenelle 18/10/2010 16:55



Chouette la chute ! Le reste aussi d'ailleurs



ADAMANTE 19/10/2010 23:14



Chouette, chouette alors !



ABC 18/10/2010 14:00



Ouf, je me préparais à une catastrophe naturelle, tremblement de terre ou tsunami !



ADAMANTE 19/10/2010 23:19



J'ai  fait rien qu'à le faire exprès !



Snow 18/10/2010 13:36



Ah! Ces chats! Toujours là pour nous sentir et nous tirer d'une poisse certaine. J'imagine huit chats à la maison et que du bonheur; et beaucoup d'esclavage! D'où l'utilité du juste milieu. 
Une douce journée M'Dame. Bises



ADAMANTE 19/10/2010 23:26



C'est quoi le juste milieu avec les chats quand on a le malheur d'en avoir au moins un terroriste, un autre despote et un troisième charmeur ? Il va falloir que tu me développe le sujet m'dame,
chat m'intéresse chacrément ! Bisous



cigalette 18/10/2010 13:13



C'est très beau un peu de suspens mais juste ce qu'il faut, comme j'aime merci bon après midi



ADAMANTE 19/10/2010 23:28



Merci d'aimer, belle soirée.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...