9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 13:00

 

 

GRISAILLE-copie-copie-1.jpg

 

 

 

Ce matin

la grisaille

l’humidité

la stagnation

Un voile

gris

efface

la clarté

englue

les sensations.

L’âme des herbes

trop lourdes de pluie,

vient alourdir la mienne.

Ce que la vie abandonne,

la terre le récupère

excédant encombrant

inutile et froid 

de ses doigts de brouillard

silencieuse

elle accueille la mort

redonne au vent

au ciel

à l’espace

tous les atomes de chaleur

les bribes d’un avant

accrochées indûment

à la matière

alors

et seulement alors

peut commencer

le cycle

des transformations.

Ce matin

la brume

m’invite à lâcher l’inutile

à m’isoler du chaud

à m’isoler du froid

à me tenir au centre

la roue tourne

sans à-coups

continuellement

dans le détachement

d’un jour

de novembre.

 

©Adamante

 


 

Partager cet article

commentaires

valdy 03/02/2012 21:26

Bonsoir Ada,
C'est étrange, je suis déjà venue ici. Et j'y ai laissé ma trace. Car ton beau poème disait novembre et sublimait sa grisaille en en faisant une leçon de vie. Aujourd'hui le froid est glacial, mais
novembre est plus loin de nous que ne le sont les beaux jours. Merci donc :)
Bonne soirée ,
Valdy

ADAMANTE 03/02/2012 23:32



Et voici qu'il neige, pour renforcer le blanc ou le gris ? Mais tu as raison bientôt le printemps, le renouveau, au cœur du froid, l'espoir.



pimprenelle 17/10/2011 18:32


Tout est givré et le regard de la femme me semble si triste.
La roue tourne. Toi tu le dis en poème. Et c'est très bien comme cela.


juliette 13/10/2011 18:27


La brume peut être un cocon où se cacher du monde


Pierre 12/10/2011 09:49


C'est un peu la couleur de mon âme en ce moment.


Elo 11/10/2011 19:15


Un début qui nous rend triste... Mais non, c'est pour le renouveau, lâcher le trop plein, BRAVO ! Bisous


m'annette 11/10/2011 16:02


ce poème est merveilleusement ciselé,
mais j'aimerais savoir ce qu'est l'illustration...
Photo? peinture?
c'est si léger!


ADAMANTE 11/10/2011 21:09



Ce n'est pas une photo, mais une illustration originale dessinée. Merci beaucoup de ton commentaire, il me fait plaisir. Amitiés



Andrée 10/10/2011 22:24


J'ai ressenti tout à fait cette atmosphère de grisaille! J'aime ces vers courts , qui en les lisant nous font vibrer avec le poème. Bonne soirée Adamante


Anne 10/10/2011 21:14


Lâcher prise, dans la douceur, l'essence de l'automne, être feuille. Amicalement pour toi !


Blanche 10/10/2011 10:54


Bonjour Adamante, j'aime l'invitation de cette grisaille dont tu parles si bien, invitation au repliement , au regard intérieur tourné vers le centre dont nous avons autant besoin que de la lumière
extérieure . Que cette journée t'apporte ce doux repos !
Blanche


Anne 10/10/2011 06:29


Je lis, je relis, j'accueille en silence la profondeur de tes mots. Merci.


Hauteclaire 10/10/2011 00:41


Un jour sombre, un jour où se replier et peut-être aimer ce moment qui vient ou celui qui viendra après ?
Bises Adamante


antoine 10/10/2011 00:21


La roue de l'existence tourne inexorablement donnant, semant, prenant, récoltant, en toute autonomie ... La grande alchimie de la matière que Lavoisier avait si bien résumé dans sa fameuse sentence
sur la loi de la Conservation de la Matière " Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"
Bien amicalement Adamante
Antoine


Quichottine 09/10/2011 23:32


Je ne sais... J'ai été interpelée par la dame de ton image...

Elle a fixé ses yeux sur moi, et dans cet appel silencieux de son visage-coeur, j'ai vu un cri dont je ne sais s'il était appel au secours ou adieu.

Dans ses yeux la tristesse, mais au delà de ce silence peut-être quelque chose que je ne savais pas entendre.

Toi, tu l'as écrit.


Lily 09/10/2011 21:34


J'aime l'accueil de la grisaille au petit matin quand je vais par les chemins rejoindre mes lutins. Je me dis alors que la vie est un peu plus cachée, mais que c'est à moi de la découvrir,
ailleurs, plus loin, plus près, ici, maintenant, sans attendre forcement le beau temps. Bonne semaine !


valdy 09/10/2011 20:51


Adamante,
Je devine que cet hiver prendra du sens, sous ta belle plume - et je t'en remercie,
Valdy


cigalette 09/10/2011 20:51


Très beau poème qui décris à merveille cette journée automnale, merci bonne soirée


Suzâme 09/10/2011 20:07


Je ressens ta poésie comme un torrent, nature vivante, nature réelle à toucher, à disparaître. La beauté peut se dérobé à chaque instant, oui lorsqu'elle est menacée par nos activités et nos
négligences. Anne par un de ses poèmes récents m'a menée vers toi. Et je l'en remercie. J'ai ce privilège de te lire, de te commenter. L'écriture est passerelle. A bientôt. Suzâme


Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...