28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 18:30

Ecrivain 2

 

 

L'autre jour, en faisant mes visites, j'étais arrivée chez  Fransua  et j'avais laissé un commentaire pour dire mon admiration au sujet des deux photos qu'elles nous présentait :

 


"De belles photos Fransua, une douce ambiance de mystère. "


 suite à quoi elle m'avait répondu :


"merci Adamante, j'ai pu voir que les photos savaient te parler alors si un jour une des miennes te plait n'hésite pas..."

 

 

 

Alors, j'ai observé les photos, je suis entrée en contemplation :


 

Chat-contemplation-profonde.jpg

 



C'était facile, car l'ambiance s'y prêtait, il y avait là tout ce qu'une plume peut espérer pour s'envoler vers les étoiles.

 

Et, rapidement,  la première a commencé à me parler.


 

Vous savez comment ça se passe, ça commence par un petit murmure, tout doux, une petite idée qui s'insinue, qui cherche son chemin puis qui avance, calmement mais avec détermination.


 

Les mots s'ensuivent, ils coulent comme une source au dégel, cherchent leur place, se bousculent  et le rythme du poème trouvé, ils s'organisent pour qu'enfin le point final puisse se poser et l'auteur se reposer, satisfait comme il se doit de l'œuvre "majeure" qu'il vient de créer.


Rien de plus beau que son enfant c'est bien connu, alors pourquoi déroger à la règle ?


Voici donc l'œuvre, "majeure", parce qu'elle n'a plus besoin de moi pour vivre, ce qui est somme toute une bonne interprétation du mot, faute d'obtenir par elle ma place à l'Académie. 

 

 



 Arbre-copie.jpg

 



 

Alors bonne lecture, soyez sous le charme et surtout allez visiter les arbres de Fransua, vous m'en direz des nouvelles.

Adamante

 

 

 

 

Avatar rose

 

Depuis le temps qu’il rêvait d’attraper la lune…


Tout petit déjà

À peine sorti de terre

Il bouillonnait de sève à vouloir la toucher

Ses rameaux se tendaient, voulant suivre son âme

Qui entourait la belle pour lui chanter l’amour

Quand elle s’arrondissait.

Il rêvait de grandir tous les ans un peu plus

Mais un jour il comprit qu’il ne grandirait plus

Et que jamais ses branches ne toucheraient la belle

Qui miroitait là-haut et qu’il aimait toujours

D’un amour infini.

Puis il devint très vieux

Son écorce durcie

Ravinée par les eaux

Éclatée par le gel

Laissa apercevoir son bois tout affaibli

Il paraît qu’aujourd’hui

Au sommet de son âge

On l’entend soupirer les nuits de pleine lune

Et ses bras décharnés

Dans l’hiver tremblotant

Tentent encore parfois de se hisser vers elle

Afin de lui offrir en cet ultime hommage

Les trésors de tendresse conçus durant sa vie.

 

©Adamante  Avatar rose 

 


 

Anne a sorti son "carnet de notes" et a posé quelques mots ici lors d'une pause. Ils parlent d'un roitelet, petit oiseau pareil aux violettes, modeste et discret, à qui la poésie a donné des lettres de noblesse bien méritées. 

 

 

Sur une branche chétive

un roitelet, léger

écoute la plainte

Ce soir enfin

la lune entendra.


Anne

 


commentaires

L


Là, c'est moi qui suis très touchée. Merci à toi.


J'ai aperçu ton mot sur Ecorce. Je me susi emmêlé les plumes, il paraîtra cette semaine. Mais je garde précieusement ton commentaire et y répondrai bientôt. Merci encore. Anne



Répondre
A


Tu vas être occupée cette quinzaine je crois, les visites qu'impose le passage à la barre demande un peu de temps,  voire beaucoup. Alors je te souhaite bon courage. Amitiés. 



L


Un jour j'ai recueilli un roitelet qui s'était cogné contre une baie vitrée. Tenir cette petite fragilité-là au creux de ses mains, réchauffer l'oiseau pour qu'il s'envole de nouveau... Je suis
heureuse que ce choix te plaise. Bonne soirée. Anne



Répondre
A


Oui il me plaît ce choix; j'ai intégré tes mots, j'espère que cela te conviendra. Merci et amitiés.



V


comme c'est joli de pouvoir parler  à partir des photos ! bisous



Répondre
A


Plus je pratique et plus je parle, il y a tant de belles photos à écouter.  Bises



B


Quelle belle histoire que celle de cet arbre amoureux de la lune ! Elle me reviendra chaque fois que je regarderai les branches d'un arbre tendues vers le ciel d'hiver ! merci Adamante.Bises


Blanche



Répondre
A


J'ai souvent pensé enfant que les arbres aux branches dénudées se tendaient vers le ciel en une prière d'amour et dans les bleus de la pleine lune sur la neige l'image était encore plus forte.
Merci de ta visite Blanche, belle soirée.



L


Sur une branche chétive / un roitelet, léger / écoute la plainte / Ce soir enfin / la lune entendra.


Merci pour ce bel arbre. Anne



Répondre
A


J'ai très envie de l'ajouter à mon article, le roitelet a bercé de rêves mon enfance et le retrouver là me touche énormément. Merci.



S


Allo Ada, une belle présentation pour ces arbres que j'avais pris pour des couche-tard alors qu'ils se levaient tôt. Ton attrapeur de lune, il vient nous chercher en-dedans, un doux trouble
compatit avec lui de ces années d'espoirs. Mais.. elle est déjà dans son coeur. Merci du délice. Bises



Répondre
A


C'est l'arbre qui vit à l'intérieur  dans nos profondeurs eh oui ! Bises



A


Encore un beau partage et un bel hommage aux photos de Fransua...


L'arbre renaîtra au printemps et envera à sa belle de beaux messages vert tendre attendrissantl 'attendrira-t-il ?



Répondre
A


Nulle doute que l'astre à rester ainsi toute la nuit à regarder la terre a du s'apercevoir de cet amour. J'aime à le penser  et toi aussi je n'en doute pas. Bon dimanche ABC.



P


Bonjour mon amie Adamande


Joli poème sur l'arbre, indispensable à notre vie, merci à dame nature


Amitiés bisous, Bruno



Répondre
A


Merci l'ami Bruno, nous avons tant à apprendre des arbres qui, bien enracinés caressent les étoiles. Bon week end. 



T


Ton poème est d'une grande beauté ... et d'une extrême sensibilité ... tes mots basculent en moi et c'est devant un miroir que je me suis retrouvé..... beauté non déflorée d'un rêve.
Quant à tes inspiratrices ... il faut reconnaître qu'elles sont très belles et merci à Fransua de les avoir réalisées ... et merci à toi de me les avoir fait connaître
Bon WE Adamante



Répondre
A


Que ce soit toi qui me dise tout cela me touche beaucoup, j'imagine que Fransua y sera sensible et qu'elle découvrira à son tour ton bel univers. Belle journée Toun, à bientôt. 



M


Fransua a de superbes photos,et  je vais chez elle assez souvent . Ton poème me plait beaucoup, j'ai écrit des haïku sur la lune ( inédits ) elle est souvent ma source d'inspiration..Bon
weed-end à toi



Répondre
A


Les belles photos m'inspirent aussi, et le haïku est parfait pour marquer la fugacité d'un instant, un ressenti bref mais profond, j'en ai beaucoup aussi dans mes tiroirs qui émaillent mes
visites sur le net ou mes rêveries campagnardes.


C'est par le haïku que j'ai fait aimer la poésie à des jeunes avec une règle quelque peu assouplie, l'intérêt étant de pouvoir exprimer le fond et là on rejoint la forme de poésie chinoise que
j'aime par dessus tout. J'ai ai quelques exemple dans les galerie de ma boit à rêve.


Mais il n'y a là aucune prise de position quant à l'antériorité d'une forme sur l'autre...  


Bon samedi Mamylilou. Amitiés



J


J'aime l'interprétation de ta contemplation profonde... Ciel, arbre, fransu à des belles choses en album....bizzzzzzz m'dame



Répondre
A


Ce que c'est que la beauté de l'intelligence tout de même !  Bizzzz JB



Q


Tu as raison, ce n'est pas nécessaire... et j'aime ta page comme elle est.


 


Je suis heureuse de t'avoir rencontrée, Adamante, je me sens bien chez toi et je sais que tu faisais partie des Doux rêveurs, même avant que je pense les créer...


 


Merci encore.


Douce soirée à toi.



Répondre
A


Heureusement que tu les as créés ces doux rêveurs Quichottine, c'est la communauté qui me manquait et je suis aussi contente que toi de t'avoir rencontrée. Fais de beaux rêves, mais il est encore
bien tôt, du moins pour les rêves endormis... 



F


meri Adamante pour tes mots, ils son très beaux et ont touché les racines de mon coeur alors mon arbre de vie est aux anges !



Répondre
A


Bonsoir Fransua, Je l'ai aimé en le décrivant cet arbre et je te remercie de m'avoir invitée à dire... cela m'a fait un grand plaisir. Amitiés et belle nuit.



Q


J'avais dit à Fransua que je préférais la première, je suis heureuse que ce soit elle qui t'ait parlé...


 


Ce texte est sublime, Adamante.


 


Merci pour ce partage et cette magnifique page que tu offres aux doux rêveurs...


Elle est selon mon coeur...


 


Passe une douce soirée. Merci encore.



Répondre
A


Tu veux que je te dise : j'ai failli mettre ton commentaire, mais je me suis dit que tu apprécierais sans que cela soit nécessaire, même si j'aime beaucoup aussi la seconde photo toute pleine de
mystère et de calme. Les doux rêveurs, voilà une communauté dans laquelle je me sens comme un poisson dans l'eau. Belle nuit Quichottine. 



T


quelle belle vie d'arbre même s'il n'arrive pas à accrocher la belle ! une oeuvre majeure en bois de lune , merci Adamante pour ce poème et ton lien vers Fransua, as tu vu ses lutins en forêt ...
la Bretagne posséde des bois magiques ! gros bizzzoux



Répondre
A


La magie sans la Bretagne ça n'existerait pas, et ses bois conservent leurs secrets bien gardés. J'aime bien le nid de Fransua. Belle soirée Tricôtine et à bientôt pour des nouvelles
fraîches. 



M


ah c'est à peu près la tête contemplative que je pose là moi aussi!!!!!


bon allez je file voir aussi, merci


délicieuse soirée à toi


bisou



Répondre
A


Un tête qui vaut le détour !   Si on ne se moquait pas de soi même de qui pourrions-nous nous moquer?
Merci de ta visite et excellent week end Mamalilou.



C


Magnifique, superbe merci bonne soirée



Répondre
A


Merci Cigalette, bon week end.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Archives

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...