11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 11:00

pavot-californie-10JEUDI EN POESIE CHEZ LES CROQUEURS pavot-californie-10

             Lénaïg à la barre

 

 

 

Le jour poisse

D’une pluie

Qui déshérite

L’âme

Les marronniers de Sainte Thérèse

Sont-ils toujours condamnés

Derrière des grilles ?

Que sont-ils devenus

Ces amis silencieux

Lumières de mes jours d’exil

J'avais six ans

Mes rêves pour béquilles.

 

©Adamante


pavot-californie-10

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

commentaires

valdy 27/09/2012 20:34

Je te redécouvre ... magnifique (voui, je sais, mais je ne sais pas me contenir quand l'émotion est là ...)
A bientôt Ada
Valdy

ADAMANTE 27/09/2012 20:44



Un vécu qui m'a faite ce que je suis sans aucun doute. À bientôt chez toi.



Catheau 28/09/2011 23:05


"Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus..."
Votre texte, comme un écho lointain.


Quichottine 13/08/2011 09:26



s'appuyer sur ses rêves pour pouvoir avancer...


Mais des amis croisés que reste-t-il au réveil ?


Passe un bon WE Adamante.



ADAMANTE 13/08/2011 12:57



Le rire des cascades ! Une vibration, la certitude d'un point d'attache commun à tout ce qui vit et vibre. Seul le vrai don de soi peut être nourricier et en nous libérant de toute attache nous
unir par l'essence. Amitiés Quichottine.


Le rire des cascades



Anne Le Sonneur 12/08/2011 21:48



Là, j'aperçois une branche trop fragile pour dire, à peine murmure de feuillage... jusqu'à l'herbe insoupçonnée. Sais-tu l'accueil de la brindille ?



ABC 12/08/2011 09:51



À l'ombre de mes rêves d'enfant, j'ai gardé le goût des vers, de la nature, l'envol vers ailleurs et un regard curieux cherchant l'insolite et le merveilleux...



Mireille 11/08/2011 23:46



J'aime beaucoup ton poème, simple, dépouillé, émouvant. L'enfant en exil, ici, ailleurs, petit rom des squares, enfant des camps de réfugiés, autre... Les enfants sont drôlement solides pour
résister à tout cela... les rêves sans doute les y aident. Bonne soirée. Mireille



Antoine 11/08/2011 22:31



« Le souvenir d’une certaine image n’est que le regret d’un certain
instant », Marcel Proust (À la recherche du temps perdu )
La nostalgie de tes mots claque comme les gouttes de pluie sur les  carreaux et le silence qui s'installe pour les entendre.
Amitiés Adamante




Gérard 11/08/2011 21:51



Je pense aussitôt au drame en Somalie.....Âgé de trois ans, Ibrahim pèse huit kilos, soit le poids normal d'un nourrisson de huit mois: victime de la famine qui sévit dans le sud
de Somalie, .



Monelle 11/08/2011 19:38



L'enfant en exil dans son propre pays n'ayant plus la force de rêver !






pimprenelle - entrebrumetsoleil 11/08/2011 17:59



Heureusement que tu avais tes rêves sinon nous ne te lirions pas.


Que serions-nous sans rêves ?


  Tu parles de béquilles, je pense plus que des béquilles. Quand on béquille dans sa tête on a, encore, mal.


 



Eglantine-Lilas 11/08/2011 15:02



...les rêves d'un enfant ? ...Les marronniers..tu as toujours des images qui nous


font "entrer " dans tes écrits...ton pème me prend pardon pour l'expression " un peu aux tripes "...c'est très touchant



jill-bill.over-blog.com 11/08/2011 13:17



L'enfance en exil... Un mal qui existe encore engendré par maintes guerres et famines... Bizz JB



Anne Le Sonneur 11/08/2011 12:56


Un silence, dans l'accueil de l'enfant...


emma 11/08/2011 12:45



que sont mes amis devenus, que j'avais de si près tenus, et tant aimés...



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...