9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 00:30

 

OMBRE-PARAPLUIE.jpg

 

La bruine d’automne m’accompagne

j’avance sous la lumière des réverbères

mes pensées sont confuses

j’hésite entre confiance et lassitude

la vie est lutte permanente

parfois on aurait envie

d’un long

d’un très long repos

Mes pas, la pluie

l’oublie dans le mouvement

j’avance

je ne fais rien d’autre qu’avancer

mon ombre se dédouble

une me précède

l’autre m’accompagne

nous sommes trois

mon parapluie

en ombre chinoise

glisse le long du mur du cimetière

je joue à le suivre des yeux

une de mes ombres m’abandonne

où s’est elle faufilée

pour me faire ainsi faux bond ?

 

©Adamante

 

 

 


Partager cet article

commentaires

pimprenelle 20/11/2011 18:29

Merveilleux de rester enfant et de chercher son ombre.
Essayes-tu encore de marcher dessus ?

valdy 10/11/2011 12:22


C'était mon ombre, je n'ai pas résisté à l'atmosphère de ton poème, j'étais là ....
Belle journée à toi, Ada


Elo 10/11/2011 12:19


Ton texte est empli d'un mystère, d'une profondeur particulière que je n'arrive pas à définir. surprenante cette ombre qui fait faux bond ! bisous


Catherine et Laurent 09/11/2011 20:52


Bonsoir Adamante,

L'ombre de ton parapluie me fait penser au phallus impudicus.

Bonne soirée.... champignon,
Bises.


ADAMANTE 09/11/2011 23:33



 Je vais regarder l'illustration avec plus d'attention. Belle nuit



Dan 09/11/2011 17:04


Le mois de novembre est un mois sans ombre comme si elles avaient décidé de prendre des vacances. Elles se retrouvent entre elles pour affoler les passants et jouer à cache-cache. Elles nous
reviendront plus tard avec les premiers rayons du soleil. Bises Dan


Quichottine 09/11/2011 14:18


Il y a des moments comme ça...

Tu sais, l'une de tes ombres a suivi tes rêves, elle ne t'a pas vraiment fait faux bond.

L'autre est restée près de toi. C'est celle qui sait que garder sa raison peut être difficile.

C'est aussi celle qui est gardienne de tes souvenirs...

Passe une douce journée. Amitiés.


Pierre 09/11/2011 11:10


Une explication ? Quand on avance sous des réverbères il y a un moment où: on a devant l'ombre portée par le réverbère de derrière et derrière celle portée par celui devant. Il y a sans doute un
point d'équilibre , une "Question of Balance" comme dans ce vieux disque des Moody Blues et son Melhancoly Man... bon j'arrête et je descends de mon petit vélo qu'est que tu me fais dire avec ton
texte en énigmes?
Amitiés.


ADAMANTE 09/11/2011 11:33



Bon je vais chipoter un peu, devant : l'ombre portée par le réverbère de derrière et sur ma droite : celle du réverbère de gauche. Heureusement il n'y avait pas de réverbère à ma
droite...   derrière le réverbère était trop loin pour ombre-porter quoique ce soit de moi ; tu imagines cinq qui seraient dotées de paroles... c'est peut-être cela l'enfer. Mais là je
digresse, j'ai pris le petit vélo que tu as abandonné pour faire un tour.


Amitiés



ABC 09/11/2011 10:01


Passé, présent, futur à l'abri d'un parapluie !!!


ADAMANTE 09/11/2011 11:35



Et sous le parapluie c'est la vie qui se construit...



emma 09/11/2011 07:48


rêveries du promeneur solitaire... tiens ça me rappelle quelque chose...
joli, Adamante


ADAMANTE 09/11/2011 11:35



Je l'aime sais-tu celui-là, je ne m'en lasserai jamais, quel style ! Un maître.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...