10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 23:40

sacreprintempsextrait

 

 

 

 

 

 

J’ai quitté la ville, le bruit, le rythme absurde, la course au rien qui anime le monde de plus en plus pressé d’aller nulle part.

J’entre dans une forêt, secrète et sombre qui semble se rappeler le jardin d’Eden.

 

Dessins de mousse

les veines de la terre

gonflées de sève

 

l’humidité du sous-bois

a tissé un tapis vert

 

 

Je marche en rêvant, je suis prise d’espace sous l’infini du ciel, il est si bleu au travers du feuillage, c’est la première fois, je découvre.


 

A peine un souffle

dans le silence étonné

le chant des feuilles

 

chaque pas sur la mousse

vient ponctuer mon bonheur

 

Qu'il  est doux de s’oublier, de n’être plus qu’un souvenir parmi les arbres.

Invisible, je suis invisible !

et là, confondue au vent, je vis la communion essentielle.

 

La pâquerette

petit soleil des herbes

tout enchifrené

 

cœur empli d’allégresse

illumine le sous-bois

 

C’est pour moi que les feuilles bruissent, c’est pour moi que les fleurs chantent, car je suis dans l’instant le rêve de moi-même, libre et insoupçonnable dans la solitude des verts.

 

©Adamante

 

 

Partager cet article

commentaires

valdy 21/04/2012 21:47

Merci Adamante pour ta poésie naturaliste, qui nous fait ressentir profondément, à la manière de racines invisibles , notre besoin de nature. Et l'on a envie d'être une petite souris dans ta poche,
un oiseau sur ton épaule, pour découvrir ces bois fabuleux.
Je continue plus loin ...

pimprenelle 12/04/2012 12:07

J'admire. Autant ton style que la forêt.
Il est bon que ce soit souvent la première fois.
Tu emploies le mot enchifrené toi aussi. Il est tellement parlant.
Bonne journée Adamante.

ADAMANTE 13/04/2012 15:02



Ce mot là, je l'ai toujours aimé, il a l'aspect des jeunes pousses qui sortent du cocon, comme les enfants au matin. Amitiés Pimprenelle.



flipperine 12/04/2012 10:41

que c'est bon de faire une promenade dans la nature

ADAMANTE 13/04/2012 15:03



et de ne penser à rien d'autre qu'à être heureux !



antoine 11/04/2012 22:34

entre poésie et conte ... tu nous fais musarder entre les deux avec beaucoup de fraîcheur, de justesse et de délicatesse ... c'est très beau Adamante
Amitiés

ADAMANTE 11/04/2012 23:48



C'est le printemps qui musarde et m'entraîne à sa suite. Amitié Antoine.



erato:0059: 11/04/2012 20:36

Maintenant , je comprends pourquoi je l'aime . Cette forme me plait beaucoup.Bonne soirée Adamante

ADAMANTE 13/04/2012 15:06



C'est une belle forme, surtout si on l'adapte à soi (là les puristes vont me pourfendre, tant pis !).



erato:0059: 11/04/2012 17:56

Ce que tes mots viennent de murmurer , je le vis souvent .... " Qu'il est doux de s'oublier " Ton poème me touche beaucoup parce que je me reconnais , c'est merveilleux ...Merci Adamante
Douce soirée

ADAMANTE 11/04/2012 20:27



Merci Erato, j'ai pris la forme du haïbun, mais je crois que je suis plus proche des poètes chinois tant je en respecte pas les règles, je suis trop éprise de liberté quand je voyage ainsi.



Fab 11/04/2012 16:33

Epuisé par le labeur d'une matinale bien remplie pour gagner quelques euros, pour garnir ma survie de vivres, pour glaner quelques plaisirs, pour... quelques euros...
Je me repose auprès de la source verte d'une mousse fraîche garnies de pâquerettes et peut-être aussi de petites violettes. Il fait si bon à être accroupis dans la mousse, la tête levée vers le
ciel, si bleu, de ton poème !
Merci adamante (au fait queseco exactement un Haïbun ?)

ADAMANTE 11/04/2012 20:33



Le haïbun (en faisant vite) est une narration parsemée de haïku ou de tanka. Haïku nb de pieds 5/7/5 ou 17 syllabes et Tanka 5/7/5-7/7 avec tout plein de règles pour les puristes.


Mais je suis plus proche des poètes chinois qui parlent de l'instant, simplement. J'ai fait un article sur le sujet ici :


http://www.adamante-images-et-reves.com/article-zen-silence-et-haiku-46816920.html


Amicalement.



Carole 11/04/2012 14:37

Un beau parcours, des routes qui ne vont nulle part, dans nos villes, à celles qui vont droit vers nous-même, et tout en rond dans la vie éternelle de la nature.

ADAMANTE 13/04/2012 15:08



Ces routes là il nous faut les intégrer dans notre géographie intérieure pour ne pas se perdre, là où la nature a encore ses accents primordiaux.



Cosima 11/04/2012 11:41

Partout, la couleur verte. Elle parcourt ton texte comme un chemin de mousse qui se démultiplie à l'infini, se modifie, se métamorphose (la mousse verte devient fleuve émeraude mêlé au bleu du ciel
en ses reflets d'eau où souffle, invisible, le vent... C'est sans fin, un dialogue bruissant entre les éléments !). Solitude habitée, unité retrouvée avec la nature, magie de l'invisibilité et
étourdissement de la liberté retrouvée. Une grande respiration, ce très beau texte. Et je n'oublie pas la merveilleuse métaphore de la pâquerette, "petit soleil des herbes" ! Merci Adamante.

ADAMANTE 11/04/2012 11:46



Que te répondre Cosima ? je suis sous le charme de tes mots. Merci.



jill-bill 11/04/2012 09:00

Bienheureuse Adamante va.... Bizzz de JB

ADAMANTE 11/04/2012 10:56



Faire partie des bienheureux, voilà qui m'agrée, merci Jill.



juliette 11/04/2012 08:43

Poésie silencieuse des bois bruissant de chants t de poésie

ADAMANTE 11/04/2012 10:54



J'aime ces bruissements qui parle de mystères et de vie.



Martine 11/04/2012 08:33

Bonjour Adamante,

Cela fait un moment que je n'ai pas écrit de haïbun.J'adore ce moyen d'expression.
Le tien est très joli, très agréable. j'ai aimé me promener en ta compagnie. parfums, senteurs, sensations de douceur de la mousse sous les pas.
Merci pour ce délicieux partage
Belle journée à toi Adamante ;)
Martine

ADAMANTE 11/04/2012 10:53



Merci Martine, le haïbun me plaît parce qu'il a quelque chose du conte, du moins tel que je le vis. Belle journée à toi aussi.



Quichottine 11/04/2012 07:09

Comme c'est joli !

Comme toujours, tu trouves les mots qui nous entraînent bien plus loin que notre matin - gris aujourd'hui encore - Merci !

J'ai adoré ton "petit soleil des herbes"
C'est tout à fait ça...

Passe une douce journée, Adamante.
Merci pour ce merveilleux moment.

ADAMANTE 11/04/2012 10:52



Merci Quichottine, il y a si longtemps que j'ai emprunté le chemin de l'imaginaire pour découvrir la vie,c'est mon enfance qui m'accompagne dans cette ville maquillée de nature... elle me donne
son souffle.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...