4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 18:40

 

 

rose-rouge.jpg

 

C’est l’été

je retrouve

ma campagne

ma roseraie

envahie

d’herbes folles

pagaille bourdonnante

vibrante de soleil

une rose

échevelée

folle de vie

étamines en bataille

si délicieusement

dévergondée

m’invite

je me penche

vers

ce rouge

gourmand

il m’offre son parfum

je connais l’ivresse

la robe

pourpre

griffée

haute couture

s’offre sans retenue

à mon regard ébloui

fasciné

la princesse des Carpates

ploie avec grâce

sous le souffle

léger

du vent

il est sa chose

je le deviens

je lui parle

comme on parle

aux dieux

quand on est seul

elle écoute mon babillage

je connais la félicité

regard ému

sens en émoi

je suis ailleurs

dans une dimension

inhumaine

victime consentante

des griffes du mystère

soudain je sursaute

mon portable sonne

le charme est rompu

je décroche

c’est ma banque

le dernier bastion

des vampires.

 

©Adamante

 

 

 


Partager cet article

commentaires

valdy 18/10/2012 22:25

Nous nous sommes enivré(e)s, avons humé et tressailli de concert avec toi quand le portable à sonné Ada ...

ADAMANTE 26/10/2012 00:30



C'est ça la malédiction du portable !



erato:0059: 07/07/2012 22:52

J'aime beaucoup ce ruban de mots si expressifs. La chute de la fin est malheureusement très actuelle!!
La photo est superbe , ce n'est pas facile de photographier du rouge.Belle soirée Adamante

ADAMANTE 07/07/2012 23:53



Merci Erato, il est vrai que j'ai peu de belles photos de roses rouges. Bon week end.



Cosima 06/07/2012 17:41

jOLIES GRIFFES DE LA ROSE POURPRE - ses épines qui font d'elle aussi bien une soeur de sang... Bonsoir Adamante. Cosima

ADAMANTE 06/07/2012 17:50



A moins que ce ne soient des dents aiguisées . Merci de tes visites Cosima. Amitiés.



Oh ! My Loop ! 05/07/2012 23:22

Etamines en bataille

Rose pourpre du Caire

Où voulez-vous qu'elle aille, Woody...

Loop

ADAMANTE 06/07/2012 17:51



À Holliwood peut-être ! ou bien à Cannes, mais c'est un peu tard. Amitiés Loop.



suzâme 05/07/2012 20:13

Fascinante rose! Irrésistible Adamante! A chaque lecture je m'approche de toi mais je le sais, il ne m'est possible que d'effleurer ton âme... Et pourtant tu es réelle. Oui comme cette rose, tu es
vivante. Tes mots me le disent à chaque lecture. Je les regarde comme cette fleur épanouie sans rien demander. Parce qu'il n'y a rien après le sublime... puisqu'avant lui et vers lui tout est
humain. A bientôt. Suzâme

ADAMANTE 07/07/2012 23:50



Tes mots me touchent profondément, Suzâme, que pourrais-je te dire, je les lis, les relis, merci, tout simplement.



antoine 05/07/2012 19:21

Mais il fallait les envoyer sur la rose !!!
Tu sais parler aux roses ... tu sais les croquer ... tu sais les photographier ... tu sais tout !!!
Magnifique texte ... magnifique photo aux tonalités douces et naturelles et ce n'est pas évident avec les rouges !.
Amitiés Adamante

ADAMANTE 07/07/2012 23:49



Ces mots d'un magicien des roses me touchent, mais tu as raison, je rate plus facilement les roses rouges que les Ronsard... Amitié Antoine.



Hélène Carle 05/07/2012 17:34

Une rose nous ferait oublier mille choses! À elle seule, elle est un conte, féerie, roman d'amour, elle est la grâce de la vie.
Vos mots lui rendent un bien bel hommage.

Hélène*

ADAMANTE 07/07/2012 23:48



Merci Hélène. Savez-vous que je me suis arrêtée sur le banc, que j'ai écrit un long poème que je me promets de mettre en ligne ici et que je déposerai chez vous. Bien cordialement.



Quichottine 04/07/2012 22:16

J'adore !!!

On se laisse porter, le décor est superbe, les personnages invitent à la rêverie.

Flûte pour le téléphone portable ! :(

ADAMANTE 07/07/2012 23:45



Eh oui, la "vraie" (?) vie vous rattrape, mais on est pas obligés de lui céder... Amitié Quichottine.



Carole 04/07/2012 21:09

Excellent, Adamante ! La rupture finale est "hitchcockienne", si je puis dire.
Peut-être que tu pourras apporter une rose à ton banquier... parfois, on voit des conversions.

ADAMANTE 07/07/2012 23:44



Il faut avoir la foi alors ! Alors imaginons un monde où les gentils banquiers apprécieraient les roses sauvages, celles qui poussent non qualibrées... amitié Carole.



Roger 04/07/2012 20:27

Bonsoir Adamante, profite bien de ces soirées d'été embaumées des senteurs de rose. Belle photo habillée "haute couture" par tes mots.
Bonne soirée
Roger

ADAMANTE 07/07/2012 23:42



J'imagine le jour qui tombe et le chant des grillons... le bonheur. Amitié Roger



jill bill 04/07/2012 19:51

Je souris à la fin du texte Adamante... Même au bout du monde... on est joignable ! Et là j'avoue y a mieux.... Bizzzzzzzzzzzz jill.. j'aime !

ADAMANTE 07/07/2012 23:41



Bien envie du contraire, l'excès engendre son contraire mais où est donc l'équilibre ? Bizzz Jill



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...