2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 22:50

 

Avatar roseJeudi en poésie 

   CROQUEURS DE MOTS

       

Po ur ce jeudi en poésie  je vous propose de découvrir le portique (préface) ainsi que la première porte du livre de la "vérité de parole," traduction des hauts textes initiatiques de l'Egypte ancienne par le Dr Jean Charles Mardrus.

Un introuvable qui, si j'étais éditeur, serait mon premier livre à rééditer.

 Avatar rose  Adamante Avatar rose


Avatar rose   PORTIQUE  Avatar rose :


L'Égypte ancienne, tout le long de ses rives, depuis la Nubie jusqu'à la mer, est un livre de pierre d'un développement de quatorze cents kilomètres (…/…)


Nous avons tenu à dépouiller cet écrit nôtre de tout aspect rébarbatif, de toutes notes pédantes, de tout l'appareil technique et des termes décourageants dont se hérissent d'ordinaire les écrits de nos épigraphistes. Nous pensons rendre ainsi service à cette classe sélectionnée de lettrés et d'artistes qui, seule, nous intéresse.


Nous donnons  à ce livre le nom que les Égyptiens eux-mêmes donnaient à tous les écrits qui avaient trait à cette vie de l'Au-Delà, dans laquelle on n'entrait que par la vertu des Formules douées de la Vérité de Parole.


Nous aurions pu, ainsi que le veulent quelques Égyptologues, appeler cet écrit "Le Livre des Morts" ou encore "Le Livre de qu'il y a dans l'Hadès". Rien n'eût été plus faux. Car les Égyptiens ignoraient totalement la mort telle que nous la concevons. Ce que nous nommons de ce mot redoutable était, chez eux, une chose fort recherchée, et à laquelle ils ne cessaient pas un instant de penser et de se préparer. La Mort était, pour eux, un simple changement de condition, mais en beaucoup mieux. Un Égyptien de l'antiquité meurt comme il se marie, sans plus ; mais il est assuré, d'avance, de ce qui va se produire pour lui de merveilleux. Le tout est d'avoir  un  bon Officiant pour la cérémonie.


L'État d'esprit de l'Égyptien sur son lit de mort, est identique à celui du Prêtre qui, dès la minute où, revêtu des habits sacerdotaux, a prononcé,  à l'autel les premières paroles sacramentelles, n'appartient plus ni à lui-même ni à la terre, mais au Sacrifice divin qu'il va consommer. Il sait qu'à sa voix et à son geste, émit selon le Rite, des "espèces" du pain et vin vont se transformer en la chair divine et en le sang divin. Et il procède, sans trouble, à l'oeuvre sacrée, à ce changement de substance, à cette transformation qu'il va opérer indubitablement par le geste qui se doit, par le verbe qui sied et par l'intonation juste.

De même, l'Égyptien mourant a la certitude qu'il ne restera inerte que quelques instants après l'arrêt du coeur, juste le temps d'être purifié, d'être embaumé et de bénéficier des rites funéraires.  Il sait qu'à partir du moment où l'Officiant juste de voix a accompli sur sa Momie la cérémonie de l'Ouverture de la bouche, une vie nouvelle, infiniment   plus durable et plus souhaitable, tant à l'intérieur de l'hypogée que dans l'Au-Delà, lui sera à jamais infusée, comme elle le fut autrefois au divin Osiris, le Premier des Ressuscités.

Le mort égyptien est donc un vrai-vivant. La région où il aborde, hors de l'Hypogée, n'est pas le ridicule Hadès des Grecs, mais le Pays de la Vie, la Divine Région Inférieure, le Divin Dessous, l'Amentit ou Région Cachée, le Territoire de la Vérité de Parole, la Terre Promise de l'Occident, les Bienheureux Champs d'Ialou ou de Fèves en fleurs, le Pays de la Manifestation à la Lumière.


L'Influence exercée sur le monde antique par la pensée de l'Égypte, sur tous les domaines : métaphysique, art, philosophie, mystique, a été telle que nous pouvons affirmer, que tout être vraiment grand dans l'antiquité, n'a été grand qu'en proportion de la connaissance qu'il avait de cette pensée de l'Égypte.


Pythagore, Platon et les fondateurs du judaïsme et du christianisme sont l'illustration péremptoire de notre dire, qui ont passé leur jeunesse sur les bords du Nil, au milieu des centres initiatiques. Alexandre n' a pris conscience de la parcelle divine qui était en lui, comme en tout être évolué, et n'a dépassé son maître Aristote qu'après avoir reçu l'initiation du temps d'Amon, dans la grande Oasis, but suprême de son expédition. Et le peuple Juif, s'il est devenu au milieu des autres Sémites, le Peuple Élu, ne doit-il pas ce privilège insigne à son long séjour dans cette Égypte mère des hautes spéculations ? L'Évangile, enfin, ne nous apprend-il pas que le Christ lui-même passa toute son enfance et peut-être toute sa jeunesse sur cette terre propice à l'éclosion du divin ?

Que l'on ne s'y trompe donc pas.

Les textes enfermés dans ces pages sont à la base de notre culture, à la base de toutes les civilisations. Rien ne leur est antérieur. Ils sont les sources. Ce qu'il y a de plus élevé dans la pensée des Sages de tous les temps n'est qu'un reflet de leur enseignement. Ils sont la Genèse, la première Genèse, celle dont les racines plongent et se nourrissent dans le Grand Mystère.


"O Égypte, Égypte ! -s'écriait le Trismégiste, à une date déjà ultra-"millénaire- il ne restera, un jour, de ta pensée et de tes grands "mystères, pour les générations futures, que des signes taillés dans la "pierre et devenu indéchiffrables pour le commun des hommes. Mais "ils suffiront pour t'immortaliser dans les siècles des siècles."

Dr J.C. MARDRUS  



Avatar rose  PREMIÈRE PORTE   Avatar rose


Ô Formes d'éternité, me voici.


Je suis l'un de ces divins chefs, porteurs de vérité, justes de voix par la vertu du Seigneur de la Voix, qui font être Réalité par la voix juste et l'intonation juste, la puissance de la Vérité de Parole.


Me voici. Je vous connais, ô Maîtres de Vérité.

Je te connais, Dieu souriant, Ounnofer, mon Seigneur, l'Etre Bon, l'Immobile de coeur, Souverain des Momies.

Je te connais, ô Dieu Bleu, je connais ton nom, je connais le nom de ces Quarante Deux qui sont assis avec toi dans la Salle de Vérité.


Me voici devant le Tribunal du Véridique.


Je me présente avec mon coeur sur ma paume, en Momie vivante, osiriennne, parfaite, prospérante, purifiée, florissante, membres verts, oeil fascinateur, une merveille de Momie extrêmement.


Mon répondant est le Guide des Chemins, Chef de la Montagne d'Occident. Et ma patronne est cette Divine Couveuse, ma Nourrice, Dame de Nubie, Régente de Thèbes, qui m'a nourri de son lait et m'a donné les millions de panégyries, avec sa soeur, ma protectrice par ses ailes, la Douce Dame d'Asie, Régente d'Eléphantine.


Je suis un Lumineux d'aujourd'hui enfanté par Hier. J'ai traversé les Horizons de Verre, les espaces planétaires, la convexité des mondes et la sainte Constellation Sahou.


Je suis venu pour défendre mon coeur, mon coeur de ma mère. Le voici sur ma main. Qu'il soit pesé dans la Balance de Vérité.


Je suis pur. Je suis pur.


Donc, je vous rends hommage à vous tous, dieux de vérité. Et j'invoque en mon esprit, mon créateur, Celui dont je suis né, le Stable fils du Stable, conçu et enfanté par lui-même dans le Territoire de la Stabilité.


L'Ineffable est son nom. le Caché des Cachés est son nom. L'Amon des Amens est son nom. Phré Harmakis Khepra Toum est son nom. Tout ce qui a été, tout ce qui est, tout ce qui sera est son nom.


Il est le Seigneur du Devenir en Soi, dans les Demeures de millions d'années. Ceux qui sont encore dans le sein de leur mère ont déjà leur face tournée vers Lui. Il est l'Unique.


Je rends hommage à ce Maître des Maîtres, car je suis une Momie vivante, en son heure. Je vis en toute vérité, dans cette manifestation à la Lumière. Et, le Verbe, s'étant fait Réalité , par la vertu de la Voix juste, j'arrive en Epervier et je sors en Phénix.


J'arrive en Epervier et je sors en Phénix. Je vis à mon gré. Je vais où il me plaît aller. J'entre et je sors chaque jour selon mon seul plaisir. Je circule où bon me semble. Je revêts toutes les formes qu'il me plaît revêtir. Je tiens la pierre lapis dans ma dextre. J'ai à mon oreille droite la fleur d'Ankham en boucle d'oreille. Je suis florissant, je suis prospérant. Mes membres sont verts, mon oeil est fascinateur. Je suis une merveille de Momie extrêmement.

Je suis pur. Je suis pur.


Avatar rose Avatar rose Avatar rose 


"-Donc salut à ce chef divin, à ce Lumineux d'aujourd'hui enfanté par Hier, à ce nourrisson d'une déesse."

"Salut à ce ferme de conduite, bouche pure, intérieur pur, coeur pur."

"Tu arrives en Momie vivante, parfaite en son heure. Tu entres en Epervier et tu sors en Phénix."

"Tu tiens la pierre lapis dans ta dextre. Tu as à ton oreille droite la fleur d'ankham en boucle d'oreille. Ton oeil est fascinateur."



Comme j'ai la chance d'avoir un livre comportant les exégèses de l'auteur, je livre à ceux que cela intéresse l'exégèse de cette première porte.

 


Avatar rose   EXÉGÈSE  Avatar rose


L’adepte arrive en récipiendaire dans la Divine Région Inférieure, à la Première Porte de la Demeure Cachée ou « Amentit ».

Il connaît, pour les avoir méditées durant l’éphémère passage de sa prime vie, les Formules douées de toute puissance.

Il sait que son emprise sur les « formes d’éternité », dieux « nomarques » des provinces ou « nomes » terrestres d’Egypte, qui vont peser ses mérites avant de lui permettre d’aller plus loin, sera en raison directe de la vérité incluse en la parole qu’il va formuler au moyen de l’irrésistible verbe humain.


Mais il sait aussi que la vertu de ce verbe humain ne réalisera avec certitude toutes les possibilités sacrées que par une justesse indicible de timbre, que par les sons mystiques que va émettre sa propre voix humaine.


Car cette voix est elle-même une note, infinitésimale, il est vrai, détachée de la grande voix primordiale du Démiurge ordonnateur, maître des Sept Notes qui, en un rire divin, suscitèrent autrefois la Lumière du sein du chaos.


Il sait enfin que les sons mystiques qu’il va recréer, pour sa justification, en une sorte d’objurgation jaculatoire, de psalmodie dominatrice, pénétrée de véhémence concentrée, devront être en concordance parfaite avec la mélodie des sphères, avec le chant harmonique des Stations Astrales.


Sachant tout cela, du fait de l’initiation et du fait de sa pénétrante intuition, et que le fond le plus secret de l’arcane des arcanes est encore la Vérité, toujours la Vérité, le futur Adepte franchit délibérément, nonobstant un reste de terreur humaine qu’il refoule vers la nuit, le seuil redoutable de cette Première Porte que viennent d’ouvrir devant ses pas les gardiens de l’Amentit. Car ils sont reconnu, à certains signes, en l’image minuscule de l’âme pure de la pupille, vivante comme une goutte d’eau où reluit le Soleil, un Initié, un « Lumineux d’Aujourd’hui, enfanté par Hier», un nourri de Vérité. C’est pourquoi il a le pouvoir de donner la vie, à son tour, par cet acte belliqueux de l’être véridique, qui est de faire la vérité par la parole, puisque la vérité c’est la vie.


Lors il s’avance, impassible d’apparence, inébranlable en sa pensée, ferme de démarche, à ‘intérieur de la Salle où siègent les Quarante Deux Incorruptibles, nomarques impartiaux au milieu desquels, visible rien qu’aux yeux de l’être aperceptif, sourit l’Unique, le Grand Dieu Bon, « l’Immobile de cœur », seigneur des Momies.


Et voici que le postulant, encadré par les Deux Sœurs Divines, dans le rôle secourable qui leur est dévolu, et fortifié par le fluide que lui infusent leurs mains qui le soutiennent, parle. 

Or, dès les premières paroles, émise avec l’assurance consciente, un peu hautaine, du juste décidé à impressionner ses juges, fût-ce même au prix des plus magnifiques effets de grandiloquence et de savoir magiques, on sent bien, en ce court instant où il tient, sous la puissance du verbe humain bien conduit, la décision du Destin, qu’il sortira hautement justifié de ce Tribunal du Véridique. Et en effet, il a su influencer et même envoûter les Dieux, ces Formes d’Eternité, qui le saluent et le congratulent, avec quels termes dithyrambiques, en lui accordant le viatique et lui ouvrant le passage qui le conduira, sans encombre, à la Deuxième Porte.

 

 Avatar rose Avatar rose Avatar rose         


 

commentaires

Pascale la Tricotineuse 03/06/2010 22:19



je passe en tgv ce soir, je reviendrais te lire..... ça se bouscule ici


 gros bizzoux, week end plus cool !! je prendrais le temps de trainer et lire



ADAMANTE 04/06/2010 02:19



La porte est ouverte ! Bises



marlou 03/06/2010 21:40



Un nouveau regard sur la mort...Je découvre ...


Merci pour le partage



ADAMANTE 04/06/2010 02:18



Un autre regard, celui d'une vie qui se transforme en une autre. Bonne soirée



jill bill 03/06/2010 18:42



Bonjour Adamante, tu as eu bien du courage à rédiger ces pages...Vrai que l'Eternité vu par les Egyptiens mérite toutes ces lignes... J'ai écrit un poème un jour sur la momie, qui s'intitule
momie sacrée, sacrée momie... Tu es une passionnée toi, une vraie, bien plus que je ne le suis... Merci Adamante pour tout le mal que tu te donnes pour satisafire notre curiosité... Bisou de jill



ADAMANTE 03/06/2010 19:51



Le livre de la vérité de parole est un de mes livres de chevet,  l'article est peut être un peu long, mais je pense qu'il vaut la peine de prendre un peu de temps, bien entendu lorsque l'on
s'intéresse au sujet. Bisous Jill.



Almaya 03/06/2010 18:00



Merci Adamante pour ce partage de document fort intéressant.


Certaines religions sont effectivement étroitement mélées. L'histoire le démontre. Depuis la préhistoire, l'homme a érigé des monuments à l'instar de dieux ou croyances religieuses (menhirs
de Carnac, Stoneage...)


La part de symbolique est indissociable de l'homme, chacun l'exprimant à sa façon: croire en un dieu, croire en la vie...


Douce soirée


Almaya



ADAMANTE 03/06/2010 19:57



La vie est une grande déesse, tyranique parfois. Belle soirée Almaya, à bientôt.



fransua 03/06/2010 14:24



l'Egypte est parfaite n terre de légende (je n'avais pas vu le thème et mon poème n'a rien à voir avec cela..............)



ADAMANTE 03/06/2010 19:55



Avec cet article je n'ai pas pensé du tout à la légende, la semaine dernière oui. Le jeudi ce n'est pas comme le défi des Croqueurs,  on publie ce qui nous plait avant tout non ?


Bonne soirée fransua j'irai lire ce que tu as mis en ligne.



Malika 03/06/2010 07:59



Bonne journée.



Snow 03/06/2010 07:13



Allo Adamante, j'ai adoré cette lecture... comme quoi la présence de la vie révèle la présence de la mort.. Je vais sûrement te revenir sur ce sujet.. Bises



ADAMANTE 03/06/2010 13:09



Et dans ce livre pas de mea culpa, c'est énorme ! bises



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...