26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 22:00

DEFI N° 58

LES CROQUEURS DE MOTS

M'ANNETTE

 

Avertissement : j'ai pris quelque liberté avec le thème, mes femmes parlent, mais celles-là sont Corses, elles s'intéressent à l'aviation et sont allées au Bourget.


Patrouille-2-separation.jpg

 

 

Ce week end, le salon du Bourget donnait à voir le ballet des avions venus faire rêver ceux qui, en les regardant, palpitent à l’idée de voler, d’effectuer des cabrioles, des loopings, des retournements, des piqués, bref, toutes ces figures qui vous donnent des sensations sans doute inoubliables à condition d’avoir l’estomac bien accroché.


De la fenêtre de mon atelier, j’ai pu les admirer, jumelles en mains.

Pas de foule, pas de bousculade, juste ce doux frémissement de plaisir avec au fond de la poitrine, toujours palpitant, ce vieux rêve de monter un jour dans un avion de chasse, de sentir l’accélération qui vous colle le dos au siège et vous coupe la respiration, de regarder la terre de là-haut, la tête en bas…


Là, vous pouvez entendre un grand soupir.


Dimanche, jubilation extrême, nous avons eu droit à une démonstration de la patrouille de France.


Une formation de huit avions dont les figures vous tirent des réflexions admiratives que provoquent en général les feux d’artifices, surtout si ce sont ceux du groupe F.

Du grand art !

Avec cette sensation à l’estomac qui vous fait envier les pilotes tant vous auriez envie d’être à leur place.


En me régalant de ce festival qui m’a offert de voir et d’entendre des coucous de la guerre de 40 et des avions de chasse, je repensais à une histoire que racontait mon père, vous ajoutez l’accent corse et le tour est joué.


Cette histoire met en scène Madame Olive et Madame Dominique,  pimpantes, elles sont  au salon du Bourget.

 

Les voici le nez en l’air, tout émoustillées par le spectacle.


Elles regardent le ciel où s’ébat un élégant oiseau de fer, tout blanc, rutilant au soleil.  Il ne cesse de faire figures compliquées avec une élégance d’oiseau dégagé de toute pesanteur.

 

On dirait un planeur, c’est du rêve dans le ciel bleu ! Apartée : pour elle sur le terrain, pour moi à ma fenêtre.


Madame Dominique est fébrile, elle se dresse sur la pointe des pieds et ne cesse de bouger, comme si elle voulait rejoindre le bel avion qui écarte ses larges ailes dans le ciel sans nuage.

 

 

- Vé Madame Olive, regardez cette aéroplane, mon Dieu qu’elle et belle, mon Dieu que qu’elle est jolie !

 


- Ô dites Madame Dominique, on ne dit pas une aéroplane, mais un aéroplane, car c’est masculin !

 


Madame Dominique semble hésiter, elle regarde l’avion qui glisse avec une grâce infinie dans le ciel et elle répond :

 


- Vous en êtes bien certaine Madame Olive ?

 


- Tout à fait certaine Madame Dominique !



Sans quitter l’avion des yeux, Madame Dominique hoche la tête et dit l’air absorbé :


 

- Eh bé, vous avez de la chance d’avoir bonne vue vous, car moi à cette hauteur, je ne vois pas si c’est un mâle ou une femelle té !

 

 

©Adamante

 

 

pattrouille-de-Fce-copie.jpg

 

 

 


Partager cet article

commentaires

Blanche DREVET 01/07/2011 22:36



Bonsoir Adamante, je suis ravie de lire ton sympathique article après une journée où j'ai été secouée deux heures dans un petit DR400 en raison des turbulences! mon mari est un pilote passionné ,
il m'a emmenée faire un tour au-dessus du Morvan. Voir un paysage depuis un petit avion ( je suis déjà allée jusqu'à Calvi et Propriano) me procure assez de sensations et j'avoue que je
n'aimerais pas prendre la place des pilotes d'avion de chasse même si je suis admirative des splendides figures accrobatiques des meetings aériens ! quant au mot aéroplane, il a précédé le mot
avion: je me souviens l'avoir appris à l'école mais, comme j'étais très petite, je ne me souviens plus s'il était pour moi féminin ou masculin, en tous cas, il me faisait rêver comme tes deux
dames corses! merci pour cette charmante histoire ! bisous


Blanche



pimprenelle - entrebrumetsoleil 27/06/2011 23:06



Si c'est d'un enfant et que c'est innocent, pourquoi en frémir ?



ADAMANTE 27/06/2011 23:41



Moi j'ai bien ri, mais d'autres sont un peu collé-monté  comme on dit



Tricôtine 27/06/2011 18:41



coucou Adamante !! et toi qui avait les jumelles... tu as pu déceler de quel genre c'est !! merci pour ces sourires en
patrouille tricolore !! j'ai passé un bon moment à écouter tes papoteuses !! gros bizzzoux sous la chaleur tropicale



Jean-Pierre 27/06/2011 17:01



Humour bonjour ...humour toujours !


J'ai aimé te lire !!!


Bonne journée Adamante !



ADAMANTE 27/06/2011 18:07



Merci Jean Pierre, c'est une excellente surprise, il y a des chemins qui se perdent puis se recroisent, mais qui ne s'oublient pas... à très bientôt. Amitiés



pinceaux.en.voyage.over-blog.com 27/06/2011 16:32



même si liberté il y a ...c'est tout de même le nord et la bas comme dans le sud, les aéroplanes sont soit femelle, soit mâle...


anne marie



Eglantine-Lilas 27/06/2011 16:08



j'ai beaucoup aimé la liberté que tu as prise ...et j'ai pris grand plaisir avec ton humour ...


amitiés



Libre necessite 27/06/2011 14:40



Humour sympathique pour une manifestation que j'ai suivie il y a quelques années et qui m'a semblée bien guerrière. Dan



m'annette 27/06/2011 14:08



Bien vu ce détournement d'avion - pardon, de sujet!- qui nous emmène dans les airs!


et la chute est savoureuse!


Merci pour ta participation.
Amitiés



ABC 27/06/2011 10:43



Les meetings aériens m'ont toujours fait frémir, un creu au ventre, et des étoiles dans les yeux !


Je répondrais à Madame Dominique, que l'élégance des avions est toute féminine et leur force très masculine !


 



pimprenelle - entrebrumetsoleil 27/06/2011 09:54



Patrouille de France. C'est dommage lorsque c'est terminé. On en rêve encore.


Ton histoire avec les deux dames Corses, me fait penser à hier, mais il ne s'agissait pas d'avions ! C'était discussion au sujet du boeuf que l'un des petits-fils avait vu ! Nous
étions au bord de la rivière et le troupeau dans la pâture de l'autre côté était en surplomb. Il n'y avait aucun problème pour voir, sans jumelles, qu'il ne faisait aucun doute : ce n'était pas
une vache, donc bien sûr nous avons eu droit au boeuf. Tu parles d'un boeuf ... Il y a eu un grand éclat de rire et lui tout interloqué : Pourquoi vous riez ? Regarde au lieu de
dire des âneries. Il se demandait ce qu'il devait regarder (j'ai un petit-fils souvent dans la lune). Quand il a vu ... Il a vite compris.



ADAMANTE 27/06/2011 11:36



C'est très drôle, avec les enfants il y a parfois des surprises. J'en ai une que je ne peux même pas écrire ici, je te raconterai peut-être, elle a fait frémir une bonne Dame un jour... Amitiés



Monelle 27/06/2011 09:52



Oh ! la chute !!!!  pour le reste je suis d'accord avec toi j'aimerai bien moi aussi connaître les sensations d'un
vol dans ces beaux oiseaux !! La Patrouille de France ? la meilleure du monde et nous en sommes fiers !


Bisous






jill-bill.over-blog.com 27/06/2011 07:16



Merci pour l'avertissement.... UN aéroplane !!! lol  Bon lundi croqueur m'dame !  Bizzzzzz Jill



Quichottine 27/06/2011 01:40



Je ris...


Tes dames corses sont tout à fait sympathiques. J'aime beaucoup ce détournement de la consigne. Tu as bien fait de les amener au Bourget. :)


 


Passe une bonne journée à venir, Adamante. Merci pour ce moment.



Gérard 26/06/2011 23:57



madame Olive à peut-être besoin de lunettes



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...