23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 13:30

Spleen-copie.jpg 


Il y a des jours où la source coule si fort que l’on se sent lumière.

Et puis il y a ces jours où l’horizon se voile, où l’on a peine à imaginer le soleil.

 

Esprit comme ciel

Hier le soleil brillait

Aujourd’hui le gris

 

Que nous arrive-t-il pour qu’il nous échappe ainsi alors que nous en avons tant de désir ?

 

Je l’appelle en vain

La source se refuse

À peine un frisson

 

                                                        ©Adamante


Partager cet article

commentaires

Anne 09/10/2011 18:16


Je sais que j'ai déjà déposé des mots mais il est des jours où la source crie et se sent heureuse d'être accueillie


m'annette 01/05/2011 20:02



ap^rès avoir lu ton billet d'aujourd'hui (plus je vieillis, plus je déteste les barbaries), j'ai cliqué sur cette image...


Cette toile est superbe et les mots qui les accompagnent également..


et j'aime cette idée que je vais noter pour les jours gris: écrire pour fixer un rayon de lumière et sublimer l'instant... J'ai telleemnt de mal avec moi-même en ce moment, ça pourrait
m'aider...


bises du soir..



ADAMANTE 01/05/2011 20:11



Tu as raison, ce billet d'aujourd'hui j'aurais préféré ne pas avoir à l'écrire, mais il faut savoir dire stop tout en gardant l'esprit que nos pensées créent le monde. Porter ceux qui souffrent
en nos pensées de joie, dans un courant d'amour discret, ne pas chercher plus mais surtout pas moins et surtout ne pas pleurer sur le monde. J'ai un texte là-dessus que je vais poster ces
prochains jours. Tout va si vite ces derniers temps... sourire du soir



Parisianne Musardises 26/02/2011 19:57



Ton tableau est magnifique, ces branches sont solidaires de notre lassitude devant la grisaille, elles déchirent les nuages pour nous offrir la lumière. Très beau
Anne



ADAMANTE 26/02/2011 23:34



Une aspiration en quelque sorte, merci de tes mots. Belle soirée, Anne.



l'oeil qui court 25/02/2011 16:21



Une peinture sensible et délicate Un camaïeueu très doux qui bien qu'il me parle de mélancolie, me dit la beauté et la finesse de l'univers. La lumière s'y mire et joue à parer ce monde. J'aime
beaucoup ce tableau.



ADAMANTE 03/03/2011 02:49



Merci beaucoup pour ces mots qui chantent tout en douceur sur l'image. Cela me touche. Amitiés



mamylilou 24/02/2011 15:35



Saisir le moindre rayon de lumière pour effacer la mélancolie , tels les jours qui passent, imprégnants chacun de nous à sa façon..Emotion partagée avec ce simple haïkun .Bisous à toi ( peu
fréquente, disons qu mon état général reflète tes vers )



ADAMANTE 24/02/2011 18:35



Il faut écrire l'état pour s'en éloigner et le sublimer, mais tu sais faire... Amitiés Mamylilou, à demain.



Azalaïs 24/02/2011 12:32



il répond tellement à ma mélancolie actuelle ce texte, pourquoi tant de désir c'est vrai et pourquoi ce rien qui y répond?



ADAMANTE 03/03/2011 02:53



Bonsoir Azalaïs, laisser couler la mélancolie et ne conserver que les mots qui libèrent... mais y a-t-il une réponse ?



le-panier-a-histoires-de-memette.over-blog.com 23/02/2011 23:18



Que voilà un beau poème! Nous sommes du monde, avec nos ciels d'orage et nos rayons lumineux. Bonne soirée. Mireille



ADAMANTE 24/02/2011 00:00



Oui nous sommes du monde, avec sa formidable diversité de sentiments. Belle soirée



jill-bill.over-blog.com 23/02/2011 18:40



Nous faisons corps avec le temps c'est indéniable, il joue sur notre moral, vivement le printemps quoi !!  Bisous Adamante, patience il arrive... Jill



ADAMANTE 23/02/2011 18:45



L'impressionnisme de nos jours pour faire de chaque instant un moment inoubliable.



Alice 23/02/2011 18:30



Beaucoup d'émotion et de mélancolie, j'aime beaucoup cet article ou chacun peut se reconnaître dans ce moment chagrin


Bises


Alice



ADAMANTE 23/02/2011 18:46



Sublimer l'instant en y découvrant la beauté qui s'y cache... 



Snow 23/02/2011 17:52



Jolie ta photo, toute tendue vers les hauteurs. Ne désespère surtout pas, il reviendra! Tiens, un grand rayon de soleil d'ici pour te faire patienter! Bises



ADAMANTE 23/02/2011 18:46



Traduire en mots pour sublimer l'instant et faire de lui un plus.  Bises



ABC 23/02/2011 17:51



La source n'est pas loin


Elle se dérobe en vain


Elle refuse ton chagrin


Ne te veut que du bien


La source s'est assoupie


Se repose dans son lit


Après quelques insomnies


Demain, demain, écoute là


Elle me l'a dit, elle sera là !



ADAMANTE 23/02/2011 18:48



Voici une jolie comptine pour endormir le chagrin, j'adore !  Merci ABC, j'aime l'idée de la source qui se repose.



cigalette 23/02/2011 17:20



Bonsoir, très beau, merci bonne soirée



ADAMANTE 23/02/2011 22:00



Bonsoir Cigalette et merci. 



pimprenelle 23/02/2011 16:39



Les frissons, je peux te dire que je les avais. Le froid, des pieds à la racine des cheveux ! Pas étonnant, la neige tombe.


Hier ne ressemble pas à aujourd'hui. Nous verrons demain.


Mais dis-moi, tu as ressorti les 5mn, tu peux aussi ressortir l'exercice à faire, justement, par jour gris.


Tu le dis très bien : esprit comme ciel



ADAMANTE 23/02/2011 19:14



Exercice à faire par jour gris : écrire pour fixer un rayon de lumière et sublimer l'instant, c'est un excellent exercice  Amitiés



Anne Le Sonneur 23/02/2011 15:13



Tes mots ! cette peinture ! mon silence, puis en écho, pour toi, un tout petit tanka sur le blog. La lumière est là, Adamante, fine, très fine mais bien présente. Amicalement. Anne



ADAMANTE 23/02/2011 18:44



Les mots chez toi sont superbes, merci Anne, j'aime beaucoup la profondeur de ces échanges. Amitiés 



Quichottine 23/02/2011 14:11



J'aime ces mots qui disent si bien ce que l'on peut ressentir...


Ces questions auxquelles personne ne peut répondre à part soi... Le veut-on vraiment, d'ailleurs ?


 


Le spleen... c'est cette nostalgie qui tend les bras dans ton tablau pour empêchr les arbres d'effacer les nuages.


 


Merveilleuse page, Adamante. J'aime énormément ce tableau.



ADAMANTE 23/02/2011 19:15



Merci Quichottine, faire de chaque instant un instant remarquable et ainsi le dépasser. Amitiés



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...