23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 23:17

 

Avatar rose

 


 

Les jours pressés, à mesure des années, deviennent insaisissables.

À peine aperçus, déjà disparus et nous, dépités, dressons la liste de tout ce qu’il nous reste à faire.

Ces courants d’air des heures conjuguent avec brio endurance et célérité.

Inlassables, ils se succèdent comme des pieds de nez émancipés d’une cour d’école.

 

Inutile de tenter de les retenir ou de les poursuivre. Comme les anguilles se cachent, ils s’esquivent avec élégance dans les corridors de l’espace temporel.

La lutte est perdue d’avance, elle n’est qu’épuisement. Et lorsque la fatigue nous terrasse, ils nous contraignent à la sagesse : s’asseoir, fermer les yeux, se reposer, ne plus bouger, en un mot : accepter la défaite.

Il est alors possible, quand toute velléité de courir nous a quittés, que l’oubli nous prenne, qu’il consente à ralentir le mouvement de l’horloge, qu’il nous invite à prendre conscience que l’illusion, la vitesse, la frénésie sont les Parques du faire, les impératrices du vouloir. Déesses qui nous mènent au rythme saccadé de leurs ciseaux vers le royaume des ombres où l’on risque de se déliter un jour faute de n’avoir pas songé une seconde à être.

 

« Le temps prend son temps. »

 

Cette expression dénote la sagacité de ces jours qui nous échappent, comme à dessein, pour nous révéler la vibration de l’instant en eux. Vibration tellement à notre portée qu’il nous suffit d’un arrêt, d’un simple arrêt, d’une pause, d’un point d’orgue, d’à peine un soupir pour la pénétrer et s’affranchir du temps et de ses tourments.

 

©Adamante (déposé SACEM)

 

Avatar rose

 


Partager cet article

commentaires

pimprenelle 28/02/2014 18:20

Eh bien vois-tu, lorsque j'ai décidé d'aller en sophrologie, j'ai appris que le lundi matin était pour moi un moment de pause. Je t'assure que, pour qui me connait, c'est un exploit. Et comme c'est
bon.
Souvent, j'ai envie de copier tes textes qui me parlent tellement.
Amitiés Adamante

ADAMANTE 28/02/2014 19:02



Excellent la sophro, je l'utilise dans mes cours (au moment de la relaxation). Tu vas très vite voir les progrès. Il faudra que je publie un jour, mais je crois que je préfère écrire à publier,
bien que je m'y emploie depuis les vacances (je cherche un éditeur, et ça...) pour l'instant c'est "vous ne correspondez pas à notre ligne éditoriale..." Comme je n'attends rien, je ne suis pas
déçue. Amitié.



Carole 26/02/2014 22:14

Un rappel salutaire, dans cette société "de l'urgence" où nous vivons - sans vivre vraiment.

Binh An 26/02/2014 13:16

Comment vas tu ? Cela fait combien d'années d'absence? Je reviens te voir. Et réapprendre à écrire !
Il faut que je réapprenne comment publier un article et mettre un dessin !

ADAMANTE 26/02/2014 13:48



Je vais bien, toujours plus sur le chemin du Dao. Ce sera un plaisir pour moi que de retrouver le chemin de ton blog, j'en garde un excellent souvenir.  Réaprendre à écrire ? Quelle drôle
d'idée ! par contre maîtriser la nouvelle administration c'est une autre affaire, en ce qui me concerne je n'ai pas encore franchi le pas. 



lemenuisiart 25/02/2014 20:27

Tu es à la sacem alors ?
A bientôt

ADAMANTE 25/02/2014 20:54



Eh oui ! depuis de fort nombreuses années. À bientôt, j'ai vu que tu avais publié autour de tes rouquins, je vais aller voir ça. Amitiés.



erato 25/02/2014 18:03

J'adore ton texte .Comme ilest vrai, je le vis en ce moment!
C'est un moment difficile.
Belle soirée Adamante

ADAMANTE 25/02/2014 20:53



Belle soirée Erato, dans la vie tout passe, après la pluie le beau temps, et le difficile est souvent nécessaire pour comprendre les choses. Rien, je crois, n'est anodin. Amicalement.



Eglantine lilas 24/02/2014 17:26

prendre le temps de te lire ...je ne le prends pas assez souvent ...faire de temps en temps une pause ...

ADAMANTE 24/02/2014 21:46



Merci de ta visite Eglantine, on ne peut être partout, mais un coucou de temps en temps cela fait déjà beaucoup de plaisir. Belle soirée.



jill bill 24/02/2014 04:14

Et comme dit l'adage à chaque jour suffit sa peine....

ADAMANTE 24/02/2014 21:48



Oui Jill, d'autant que l'agitation est du domaine de l'illusion, seule l'écoute et le centre sont une réalité profonde. 



flipperine 23/02/2014 23:39

il faut savoir prendre le temps ne pas tjs vouloir courir de toute façon même en 100 ans nous n'aurons pas le tps de tout faire

ADAMANTE 23/02/2014 23:43



Une très belle chanson. Belle nuit Flipperine.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...