16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 12:47

Avatar rose

 

 

Jeudi en poésie chez les CROQUEURS

son capitaine Tricôtine

à la barre Lénaïg

 

Avatar rose

 

 

Avatar rose

 

 

Pour ce Jeudi en poésie, autour de l'oiseau,

j’aurais pu choisir chez Prévert, un extrait de :

 


« Pour faire le portrait d’un oiseau » (Histoire-nfr)

 

Peindre d’abord une cage

avec une porte ouverte

peindre ensuite quelque chose de joli

quelque chose de simple quelque chose de beau

quelque chose d’utile pour l’oiseau (…)

 

 

Ou un extrait de : 

 

« Le gardien du phare aime trop les oiseaux» (Histoire-nfr)

 

Des oiseaux par milliers volent vers les feux

Par milliers ils tombent par milliers ils se cognent

Par milliers aveuglés par milliers assommés

Par milliers ils meurent

 

Le gardien ne peut supporter des choses pareilles

Les oiseaux il les aime trop

Alors il dit Tant pis je m'en fous !

 

Et il éteint tout (…)


Avatar rose

 

Ou encore un extrait de cette poésie qui lie l’oiseau à l’amour, à la jeunesse, à la liberté

 

«Salut à l’oiseau» (Paroles - Folio)

 

(…)

Je te salue

oiseau marrant

oiseau si heureux et si beau

oiseau libre

oiseau égal

oiseau fraternel

oiseau du bonheur naturel

Je te salue et je me rappelle

les heures les plus belles

Je te salue oiseau de la tendresse

oiseau des premières caresses

te je n’oublierai jamais ton rire

quand perché là-haut sur la tour

magnifique oiseau de l’humour

tu clignais de l’œil

en désignant de l’aile

les croassants oiseaux de la morale

les pauvres échassiers humains

et inhumains

les corbeaux verts de Saint Sulpice

tristes oiseaux d’enfer

tristes oiseaux de paradis

trottinant autour de l’édifice

sans voir cachés dans les échafaudages

la fille entrouvrant son corsage

devant le garçon ébloui par l’amour

Je te salue

oiseau des paresseux

oiseau des enfants amoureux

(….)

 

Avatar rose


J’aurais pu choisir aussi de vous faire partager un extrait des


« Oiseaux du soucis » (Paroles - Folio)


« Pluie de plume et plume de pluie… »

 


Avatar rose

 

Mais j’ai choisi ce poème:


« Le chat et l’oiseau » (Histoires – nfr)

 

Un village écoute désolé

Le chant d’un oiseau blessé

C’est le seul oiseau du village

Et c’est le seul chat du village

Qui l’a à moitié dévoré

Et l’oiseau  cesse de chanter

Le chat  cesse de ronronner

Et de se lécher le museau

Et le village fait à l’oiseau

De merveilleuses funérailles

Et le chat qui est invité

Marche derrière le petit cercueil de paille

Où l’oiseau mort est allongé

Porté par une petite fille

Qui n’arrête pas de pleurer

Si j’avais su que cela te fasse tant de peine

Lui dit le chat

Je l’aurais mangé tout entier

Et puis je t’aurais raconté

Que je l’avais vu s’envoler

S’envoler jusqu’au bout du monde

Là-bas où c’est tellement loin

Que jamais on n’en revient

Tu aurais eu moins de chagrin

Simplement de la tristesse et des regrets

 

Il ne faut jamais faire les choses à moitié. 

 

Jacques Prévert

 

Avatar rose

 

Et puis

si le cœur vous en dit

si vous aimez la poésie

vous savez

celle qui dit

autrement qu'en vers

qui riment

parce qu'il faut rimer

même si tout est de travers

bref !

si vous aimez les vers

qui racontent

des choses

même à l'envers

avec des rimes

qui font la fille de l'air

pensez

très fort

à

Jacques Prévert

achetez ses livres

lisez les

en silence

à haute voix

entrez

dans l'univers

du théâtre

de celui qui dit

avec le cœur

avec les tripes

avec les larmes

avec le sang

avec le souffle

sans maniérisme

sans fioritures

simplement

les choses de la vie.


J'espère vous en avoir donné envie.

 

Adamante

 

Avatar rose

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Quichottine en pause 20/02/2012 20:52

Je les ai... et j'adore m'y plonger.

Prévert, c'est un merveilleux moment.

Merci de l'avoir mis en valeur ici.

Passe une douce soirée.

ADAMANTE 20/02/2012 23:39



Merci Quichottine, ta visite est toujours un plaisir et à bientôt chez toi j'espère. Belle soirée.



Gérard 19/02/2012 23:20

Je ne me lasse pas d'écouter le regretté Jean Marc Tennberg raconter "faire le portrait d'un oiseau "
http://boutique.ina.fr/video/art-et-culture/litterature/I06187252/jean-marc-tennberg-pour-faire-le-portrait-d-un-oiseau.fr.html

Jeanne Fadosi 18/02/2012 21:04

si je n'étais pas déjà une vieille et toujours fidèle lectrice de Prévert, les extraits le poème choisi et tes vers libres m'en auraient sans aucun doute donné l'envie !
bises et belle fin de semaine

ADAMANTE 18/02/2012 22:30



Cela me fait plaisir Jeanne, je ne me lasse pas de le lire et de le relire, de le dire et de le redire.



emma 18/02/2012 20:36

un bien beau choix, qu'on lit ou relit avec plaisir

ADAMANTE 18/02/2012 22:31



Un amour qui dure, une poésie qui n'a pas pris une ride. Merci Emma, à bientôt.



Oh ! My Loop ! 17/02/2012 19:57

Oh !

La jolie page...

Moi, en plus, j'ai acheté des cd audio Prévert !

Comme ça, en voiture...

Loop

Cadeau :

" De deux choses lune,
'autre c'est le soleil... "

J. P.

Prévert colle aussi !
http://aloreedespeutetre.over-blog.com/categorie-11640485.html

ADAMANTE 18/02/2012 22:45



Je me souviens de ton article sur les collages de Prévert. J'aime et sans doute que certains auraient du mal à passer aujourd'hui, la liberté a pris du plomb dans l'aile.


 



antoine 17/02/2012 15:28

"Un seul oiseau en cage, la liberté est en deuil" (Prévert)
Magnifique florilège ...
Et quand Prévert joue à La Fontaine ... on ne peut qu'obtenir ce genre de petite merveille de poème ? fable ? conte ? histoire ?... bref ... merci Adamante pour ce beau partage
Amitiés

ADAMANTE 18/02/2012 22:53



C'est ce que j'aime chez Prévert (et chez d'autres aussi tout de même) c'est un poète qui dit, raconte quelque chose, il ne poétise pas pour poétiser.


Je n'aime aucun art qui figé dans la forme ignore stupidement le fond pour "faire bien" ou qui invente quelque potacheries pour crier merde sans le penser.


J'imagine que tu es d'accord avec moi.   Amitié



Eglantine lilas 17/02/2012 11:33

un bel échantillon qui oui m'a donné envie :-)))
amitiés

ADAMANTE 18/02/2012 22:54



Merci Eglantine, c'est vrai, on a toujours envie de le relire. Amitiés



m'annette 17/02/2012 09:58

Les poèmes de Prévert sont un régal!
merci de nous les remettre en mémoire...

ADAMANTE 18/02/2012 22:55



Oui un régal c'est bien le mot, on peut même se permettre d'être gourmands !



midolu 16/02/2012 22:48

;-) Tout à fait ! Et même dans le sac à main qui me suit partout ...
Douce nuit, Adamante.

ADAMANTE 16/02/2012 23:02



J'ai bonne mémoire alors...



Lenaïg 16/02/2012 20:45

Bonsoir Adamante. Magnifique ! J'admire ta page, j'aurais voulu en faire autant ! Je crois bien que c'est toi qui nous fait une sorte de tour complet de la question, une passionnante présentation
d'extraits de Prévert sur l'oiseau, soigneusement choisis, suivie d'un superbe poème de ta composition. Merci beaucoup pour ce grand plaisir de lecture, bisous.

ADAMANTE 16/02/2012 23:06



Je ne retrouve plus la réponse que je t'avais faite, l'aurais-je annulée par mégarde ? Sans doute.


Je disais que j'adorais Prévert, parce qu'il parle vrai, qu'il témoigne de la vie avec un tel talent et un tel amour... bref, je suis une inconditionnelle. Merci à toi de m'avoir donné l'occasion
de lui rendre hommage au travers du thème de l'oiseau. As-tu vu le film "le roi et l'oiseau", une merveille.


Amicalement



Suzâme 16/02/2012 20:31

Je suis réjouie de cette lecture de Prévert d'autant que je me suis posée chez toi, comme cela, comme un oiseau sur la branche de la poésie. Oh que j'aime encore Prévert après tant d'année. Il
préserve ma jeunesse, ma révolte, mon regard. Merci tout plein pour cette déclaration pour lui, pour nous inciter à le lire et le relire. Pour moi, Prévert c'est un copain poète. Bisous. Suzâme

ADAMANTE 16/02/2012 22:34



Tu as raison, Prévert c'est la jeunesse, l'irrévérence, la parole vraie, l'amour et la liberté, il m'accompagne dans ma vie et sur la scène. C'est un immense écrivain, un homme debout.
Amicalement.



Mireille 16/02/2012 19:53

Merci pour ce florilège et pour le bel appel à lire, écouter et dire la poésie "qui dit autrement qu'avec des rimes". Malgré ma page, petite préférence peut-être pour le chat et l'oiseau moi
aussi...

ADAMANTE 16/02/2012 22:36



Les écrits de Prévert portent la vie, c'est pour cela que beaucoup l'aiment.



midolu 16/02/2012 19:34

J'ai déjà l'envie. Tu la confortes.
Merci Adamante.
Le poème que tu as choisi, " Le chat et l'oiseau ", me fait penser, par le thème, par la " musique ", à une Histoire naturelle de Jules Renard. Pas une spécialement, mais je trouve que les
signatures des deux auteurs se rejoignent autour de ce poème particulièrement .

ADAMANTE 16/02/2012 22:37



Prévert aussi peut avoir sa place sur une table de nuit.



Rose 16/02/2012 18:46

De très belles poésies!
Avec ma préférence pour le gardien du phare :-)
Amicalement,
Rose

ADAMANTE 16/02/2012 22:37



Merci Rose, nous avons de la chance d'avoir de tels auteurs.



pimprenelle 16/02/2012 18:15

Juste un grand merci Adamante. Tu nous fait partager ton univers qui est grand, qui est beau.

ADAMANTE 16/02/2012 22:41



Bonsoir Pimprenelle, là je pensais à toi en parlant du théâtre, de celui que j'enseigne et qui n'a rien à voir avec ce que l'on appelle communément "théâtre". Le mien n'est pas en contradiction
avec le conte, il puise à la source, il n'est pas mensonge mais "ensongement". Prévert, je l'ai beaucoup fait jouer, parce qu'il va au cœur des  choses. Fais de beaux rêves.



Dan 16/02/2012 14:26

Les recettes de Prévert sont toujours des déserts succulents. Bises Dan

ADAMANTE 16/02/2012 22:42



Tu as raison Dan, et l'on tombe vite dans la gourmandise. Bises



valdy 16/02/2012 13:48

Oui !!! tu nous en as donné l'envie
Et j'ai aimé, dans cette profusion de plumes légères, découvrir le poème du "gardien de phare", - cela m'a rappelé la chanson de Nougaro " Le gardien de phare est rond"...
A bientôt Ada

Valdy

ADAMANTE 16/02/2012 22:45



Je suis passée à côté de la chanson de Nougaro (ou je ne m'en souviens plus en t'écrivant) il va falloir que j'écoute. Tu as compris je pense que j'aimais Prévert autant que Lipo ou Wang Wei
(pour ne citer qu'eux).


A bientôt Valdy.



jill-bill 16/02/2012 13:21

Merci m'dame pour ce melting-pot ailé... Belle ID, oui je vais en manger du Prévert, au matin, en dessert, le soir... Clin d'oeil de JB

ADAMANTE 16/02/2012 22:46



Je ne pouvais me résoudre à un seul poème sur l'oiseau lui qui en a tant parlé, as-tu vu le film "le roi et l'oiseau"? C'est une pure merveille et quel message ! Biz Jill



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...