25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 10:56

 

 

 

 

 

les-passants.jpg

Les Passants  -  huile sur toile 2011  -  60x30

 

 

 

       

Ils passent

Solitaires ou en couple

Inclinés ou soumis

Curieux ou bien rêveurs

Réceptifs ou fermés

Regardant devant eux

Vers le ciel ou la terre

Lucides ou inconscients

D’une vie qui fourmille

Dans l’espace autour d’eux

Où d’autres passants passent

Solitaires ou en couple

Inclinés ou soumis

Curieux ou bien rêveurs…

Un seul pas qui diffère

Et l’avenir dit-on en serait transformé

À voir…

 

                                                              ©Adamante

 

 



 

extrait-les-passants-copie.jpg

 

Voici un poème en partage : 


 

Le passant :

 

Sur le pas de sa porte

Il regarde

Passer le passant

 

Pas à pas

À petit pas

Pas de loup

Passe le passant

À grands pas

Sans faux pas

Pas de géant

Repasse le passant

Passe et repasse

Passant passé

En passant

Au pas

Un bon pas

Pas léger

Chacun à son pas

 

Le passant passe

Sans le voir

Lui qui ne passe pas !

 

ABC

 

(publié dans mon livre "Jardin des mots")


 

 

Avatar rose

 

 

Et un second aujourd'hui :

 

 

Une vie qui fourmille

Deux silhouettes dans la brume

Trois ou quatre pas dans les brindilles...

Loop 

 

 

(Elle aussi vient de publier un livre ! )

 

Avatar rose

 

 

Partager cet article

commentaires

Thès 05/06/2011 10:25



Encore bravo Adamante, le pinceau et la plume s'accordent à merveille. Je serais curieuse de savoir ce qui se passe dans la tête de chaque passant? à qui? à quoi rêve-t'il? Ils me semblent tout
de même inquiets!


Bonne journée ma très chère Adamante. Bises.



ADAMANTE 05/06/2011 13:19



Tu peux chercher à écouter leurs mots si cela te tente, à les écrire, l'image viendra se poser sur eux si tu le désires, ce sera un grand plaisir pour moi,  juste pour le plaisir du partage
(qui implique le duo au sein du SCALP)    Amitiés



Lore M 02/02/2011 20:49



Belle harmonie entre les mots et la toile



ADAMANTE 02/02/2011 21:31



Merci Lore, vous avez un très joli site que je visiterai plus avant avec plaisir. Belle soirée



Pierre 28/01/2011 18:23



On ne sent pas l'anonymat dans cette toile, chaque individu bien que passant semble avoir sa vie propre.


les textes sont bien aussi. jeme sentirai moin seul en  je ne laisse mes pas que rarement.


Cordialement



ADAMANTE 28/01/2011 22:01



j'aime bien ce commentaire en ce qui concerne l'anonymat absent de la toile, ce sont en fait des rêveurs, ils sont là et ailleurs... Belle soirée



Peneloop 27/01/2011 18:08



Hum...


ça fait un beau blog,


tout ça...


Loop



ADAMANTE 28/01/2011 01:11









Bizzzzzzzzzzzzz



Ramu 27/01/2011 13:59



Une très belle peinture et de beaux textes!Bonne journée.



ADAMANTE 28/01/2011 00:54



Merci Ramu, belle nuit à toi et à bientôt.



Peneloop 27/01/2011 13:18



Une vie qui fourmille


Deux silhouettes dans la brume


Trois ou quatre pas dans les brindilles...


Loop



ADAMANTE 27/01/2011 14:35



Merci Loop, l'article s'agrandit de poésies qui me font ronronner ! 






ABC 27/01/2011 09:56



Merci Adamante !



ADAMANTE 28/01/2011 00:49



C'est moi qui te dis merci ! 



Binh An 26/01/2011 21:21






Dans un square sur un banc 
Il y a un homme qui vous appelle quand on passe 
Il a des binocles un vieux costumes gris 
Il fume un petit ninas il est assis 
Et il vous appelle quand on passe 
Ou simplement il vous fait signe 
Il ne faut pas le regarder 
Il ne faut pas l'écouter 
Il faut passer 
Faire comme si on ne le voyais pas 
Comme si on ne l'entendais pas 
Il faut passer presser le pas 
Si vous le regardez 
Si vous l'écoutez 
Il vous fait signe et rien ni personne
Ne peut vous empêcher d'aller vous asseoir près de lui 
Alors il vous regarde et sourit 
Et vous souffrez atrocement 






ADAMANTE 26/01/2011 21:35



Prévert : le désespoir est assis sur un banc, je l'ai souvent fait interpréter par mes élèves de théâtre lors des auditions de fin d'année. Prévert, l'incontournable, d'une richesse
extraordinaire. Merci de ces vers.



Pauline 26/01/2011 19:57



Bonsoir Adamante, merci de tes messages durant mon absence et de ton soutien.


Je te souhaite une bonne fin de semaine, ici avec le temps gris.


Gros bisous.


Pauline



ADAMANTE 26/01/2011 21:56



Bonsoir Pauline, merci de ta visite et peut être à bientôt, je l'espère. Belle soirée



fransua 26/01/2011 19:38



je me suis amusée  regarder un moment ta photosans lire tes mots et nos pensées se rejoignent, il suffit parfois de tourner le coin de l'avenue ou de lever les yeux et si cela s'applait
 juste regarder les choses autrement ?



ADAMANTE 26/01/2011 21:58



Il y a autant de choses à découvrir que de regards différents à poser, quelle merveilleuse variété ! 



Veronique 26/01/2011 18:34



c'est agréable à lire, une petite note de musique ... bisous



ADAMANTE 26/01/2011 18:38



Quelle jolie photo tu m'offres là, merci beaucoup Véronique. Belle soirée



pimprenelle 26/01/2011 18:16



A la vue de ton tableau j'ai ressenti de la tristesse. Et ne me demande pas pourquoi. J'ai vu chat, oiseaux et même requin ou dauphin et "la race humaine". Curieux les ressentis



ADAMANTE 26/01/2011 18:39



Tous les plans ce côtoient, c'est ainsi la vie non ? Nostalgie et joie, qui accompagnent le changement des formes.



juliette b 26/01/2011 08:57



Je suis souvent fascinée par la foule qui déferle autour de moi.


"A quoi pensent-ils"



ADAMANTE 26/01/2011 14:38



J'imagine bien les voix des pensées qui se croisent, ou voguent en parallèle dans des mondes tous différents. 



annielamarmotte 26/01/2011 08:43



moi je passe en marmottant



ADAMANTE 26/01/2011 14:38



Je devrais rajouter une marmotte au tableau quelque part,  mais ça c'est toi qui sait faire, tu marmotte tellement
couramment! 



mamalilou 26/01/2011 04:34



en passant, je prends le temps de savourer le passage


un doux bisous et délicieux mercredi, qui défile déjà... les jours passent trop vite!



ADAMANTE 26/01/2011 14:40



Passe et repasse Mamalilou, nous passons et finalement oublions que nous sommes immobiles au fond du fond, à la racine de notre Être. Amitiés



Quichottine 26/01/2011 00:00



Passants en bleu blanc rouge... mais ombres si légères qui s'attardent parfois, oublient de repartir, bavardent, sourient, s'envolent...


 


Non ? Tu es sûr qu'aucun ne s'est envolé ? Pourtant moi, je l'ai vu, l'oiseau bleu de tes contes.


 


Douce nuit, Adamante. merci pour ce poème à répéter sans fin comme une mélodie sur fond de basse en sourdine, ostinato à déjouer.


 


Ils passent mais laissent se croiser des rêves qui eux n'ont pas de fin.



ADAMANTE 26/01/2011 18:43



Un poème sans fin pour une histoire sans fin dans un monde infini ou plutôt indéfini. Belle soirée Quichottine.



ABC 25/01/2011 22:05




Le passant :


 


Sur le pas de sa porte


Il regarde


Passer le passant


 


Pas à pas


À petit pas


Pas de loup


Passe le passant


À grands pas


Sans faux pas


Pas de géant


Repasse le passant


Passe et repasse


Passant passé


En passant


Au pas


Un bon pas


Pas léger


Chacun à son pas


 


Le passant passe


Sans le voir


Lui qui ne passe pas !


 


ABC


 


(publié dans mon livre "Jardin des mots")


 



ADAMANTE 26/01/2011 18:44



Un gand merci ABC pour ce beau poème. Il va rejoindre l'autre plus haut dès ce soir.



cigalette 25/01/2011 18:50



Très beau poème, merci bonne soirée



ADAMANTE 25/01/2011 20:23






Bises



jill bill 25/01/2011 18:38



Ben je ne connais pas tout Prévert... si tu le dis, je prends le frisson !   Bizzzzzzzzzzzzzzz m'dame, bonne soirée à toi 



ADAMANTE 25/01/2011 20:22







photo.bruno.grenoble.over-blog.com 25/01/2011 17:37



Bonsoir Adamante, un joli poème comme tu le fais si bien, c'est beau...


Amitiés, bisous, Bruno



ADAMANTE 25/01/2011 20:26






Amitiés



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...