31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 00:43

JEUDI EN POESIE

Hauteclaire

LES CROQUEURS DE MOTS

 

BRUME-copie.jpg

 

 

 

La brume m’accompagne sur le chemin de ronde

En bas la mer murmure une vague plainte à la nuit

Tant de bateaux qui sont partis

ne sont pas revenus

Je croise des ombres réfugiées dans les pierres

Tout semble calme

Cela n’est qu’illusion

Il suffirait d'un rien

pour que les temps se mélangent et se contrarient

Je ne croiserai pas Surcouf ce soir

Le vent du large pourtant s’acharne à me le raconter

Je rêve

Je suis seule

L’écho de chacun de mes pas

avalé par le temps

me projette dans un présent qui n’est pas mon présent

un présent du passé qui ne veut pas mourir

un présent qui tente de m’engloutir

en me racontant des histoires

Je résiste

Je m’agrippe au concret de mes jours

Mais soudain

Sans que j’y aie pris garde

J’ai basculé dans le vacarme muet de la brume…

Je ne sais plus rien que le vide.

 

                                                                  ©Adamante


Partager cet article

commentaires

pimprenelle - entrebrumetsoleil 04/04/2011 14:23



Dans la brume


 en mer


 le silence assourdissant


juste la corne pour signaler


une présence



ADAMANTE 04/04/2011 23:56



Quel joli poème Pimprenelle, en voilà un qui devrait prendre sa place sur une page de ton blog je crois. Amitiés



l'oeil qui court 02/04/2011 09:37



Un très beau texte qui a du souffle. Une image mystérieuse pleine de saveur.



ADAMANTE 02/04/2011 17:37



Je te remercie, pour le souffle et la saveur. Au plaisir.



Mireille 01/04/2011 21:02



Les remparts sont parfois hantés... par les corsaires et les souvenirs. Beau chant que ton chant tout de brume et mystère tissé. Saint Malo est une si belle ville! Bon week end! Mireille



ADAMANTE 02/04/2011 01:35



Une ville pleine de légendes elle aussi... Amitiés Mireille, bon week end.



Ramu 01/04/2011 20:47



Je reve aussi...Bon week end!



ADAMANTE 02/04/2011 17:39



C'est essentiel de rêver. Bon week end.



Bruno 01/04/2011 12:55



Bonjour mon amie Adamante


j'apprécie ce joli poème même le théme m'interpelle.


Amitiés bisous, Bruno


 


 



ADAMANTE 02/04/2011 01:49



Bonjour Bruno, je suis ravie de ce partage qui interpelle. Amitiés et à bientôt.



toun33 01/04/2011 01:29



Splendide .... de la nostalgie .... du silence .... des rêves .... des souvenirs .... une réalité intemporelle qui tente de te rattraper tout en s'éloignant plus à chaque seconde qui passe
....
Dis moi pourquoi le temps ....?
Merci Adamante ... je me retrouve par ton talent ... sur les remparts de cette ville que j'adore
A très bientôt



ADAMANTE 02/04/2011 01:44



Merci Toun, de m'avoir accompagnée ainsi sur les remparts de cette merveilleuse ville. Amitiés.



Hauteclaire 01/04/2011 00:55



Bonsoir Adamante,


je sais le mystère des pas dans la brouillard, et des souvenirs qui assaillent, pas les tiens ou les miens, ceux de l'âme de la mer que chante si bien la corne de brûme.


Merci de ce moment de promenade dans le passé ..


Amitiés



ADAMANTE 02/04/2011 01:42



Merci Hauteclaire, tes mots sont en plein d'harmonie. Amitiés



Catheau 31/03/2011 23:29



Belle promenade nostalgique sur les remparts de Saint-Malo.



ADAMANTE 02/04/2011 01:40



La brume se prête à la nostalgie à St Malo si riche d'histoires.



Pénéloop 31/03/2011 22:35



Muet de la brume


Murets de satin


Corsets secrets dans la cité des Corsaires


Loop



ADAMANTE 02/04/2011 01:39



Les ruelles de la vieille ville


froissements d'organdi et de soie


dans l'ombre des portes cochères.


Amitiés


 



Elo 31/03/2011 22:20



J'adore ta peinture...et tes mots nous font entrer dedans encore plus en profondeur... Bises



ADAMANTE 02/04/2011 01:37



Un petit voyage dans les rêves de la brume... Bises Elo, bon week end



Anne Le Sonneur 31/03/2011 21:48



Un souvenir, une essence


Tes remparts, comme une ombre protectrice,


la digue cheminant jusqu'à Paramé


le souffle, le vent et l'écume


les signes de l'homme : drapeau orange


l'appel plus profond


nager au-delà de toute tempête humaine



ADAMANTE 02/04/2011 01:37



"Nager au-delà de toute tempête humaine"


se laisser glisser dans le courant


et aborder la rive défait de tout.


 


Merci Anne, amitiés



Quichottine 31/03/2011 17:35



J'avais envie d'entendre ces pas, cet écho de nos jours, passés et à venir. Le présent est vorace, il nous a emportées, je crois.


Le rêve a tout enveloppé dans la douceur ouatée de la brume.


C'est pour nous protéger, je sais...


 


Il est beau, ce silence. Le vide est illusion, il y a là beaucoup encore à partager.


 


Douce soirée, Adamante.



ADAMANTE 31/03/2011 17:50



Tout tient dans le silence, il est la plus haute marche de la communication, mais nous avons besoin des mots pour le ponctuer, nul n'est parfait...


Douce soirée à toi Quichottine, à bientôt.



Soizig la Dinannaise 31/03/2011 17:06



Bonjour Adamante


J'arrive de Saint Malo et en ouvrant ton blog je lis ce magnifique poëme.


Combien de fois quand le vent souffle, quand la mer gronde et se soulève en écume je me suis arrétée sur les remparts face au grand bé , où j'accompagne Surcouf, Chataubriand  en rêve !


Si un jour tu repasses par Saint Malo, fais moi signe.
Amitiés


Françoise



ADAMANTE 31/03/2011 17:47



Merci Françise, il faudra que je l'envisage, car la mer me manque dès que je la quitte, allez savoir pourquoi... et St Malo me fascine. Je ne manquerai pas de te prévenir si cela se fait.
Amitiés.



ABC 31/03/2011 16:42



Rendez-vous également le 9 avril, avec un article sur le brouillard, et un clin d'œil vers chez toi



ADAMANTE 31/03/2011 17:45



J'y serai, promis, donc au 7 et au 9. et avant pour le reste.



cigalette 31/03/2011 13:59



Superbe, magnifique, merci bon après midi



ADAMANTE 31/03/2011 17:44



Merci Cigalette, belle soirée.



ABC 31/03/2011 13:31



tes sujets et ton style, trouve un écho en moi... Merci pour ces partages...



ADAMANTE 31/03/2011 17:43



C'est un grand plaisir que tu me fais là, ABC, cela m'est précieux. Merci.



ABC 31/03/2011 10:12



Écoute la corne qui appelle


Avance dans le brouillard


Quelque part, une terre


Quelque part, une lumière


Entend la corne de brune


Résonnant dans le brouillard...


 



ADAMANTE 31/03/2011 12:21



ABC, c'est un grand plaisir, si tu continues sur cette lancée nous devrons un jour imaginer un livre : "d'un poète à l'autre", "des poèmes en réponse", "à ton poème le mien"... il est très beau,
j'ai hâte de le lire chez toi. Amitiés



pimprenelle 31/03/2011 10:04



Oh, le chant de Saint-Malo ! Ton tableau est très évocateur : une bouche dans un visage nimbé.


Pas difficile de tomber sous le charme sur les remparts. Et ce par n'importe quel temps.


C'est un endroit cher à mon coeur.



ADAMANTE 31/03/2011 12:21



Alors nous irons conter à St Malo, je ne sais pas pourquoi j'aime tant cette vieille ville.



Nounedeb 31/03/2011 09:43



Un beau voyage dans les mystères de la brume.



ADAMANTE 31/03/2011 12:23



Brume,  voile de la Terre mère dans laquelle tout se feutre... Merci de ta visite Noune. Au plaisir.



Monelle 31/03/2011 09:40



Présent et passé souvent se confondent dans notre pensée - très joli texte que j'ai aimé


Bonne journée






ADAMANTE 31/03/2011 12:24



Merci Monelle, oui nos pensées sont comme un tissage savant. Très joli ce trèfle à quatre feuille pour faire sourire la chance. Belle journée



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...