6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 12:00

 

carre-chemin-copie.gif

 

Je vous écris du bout du monde... Oui !

Je suis si loin de vous, Léo, à l’autre bout de votre monde.


Est-ce le fait de cette distance, de cette sensation de non-retour, je tiens à vous faire part de mes réflexions, de ce qui a changé dans ma vie suite à notre rencontre.

Face à ma relative solitude, j’ai pris conscience qu’il est des êtres, croisés au hasard de nos chemins, qui nous communiquent l’amour de la vie et vous en êtes.

Cela se tisse lentement, presque à notre insu, depuis l’enfance, petite construction de jours sans importance. Et puis un matin, on se réveille neuf, changé, la vie est là qui vous sourit alors que les circonstances vous accablent.

Que s’est-il donc passé ? Qu’est-ce qui a pu provoquer un tel bouleversement ?

On a beau regarder, rien de tangible n’apparaît, rien de nouveau depuis la veille, et pourtant…

On est là, détaché, serein face à l’adversité et tout nous paraît beau.

Nous sommes comblés.


Ne croyez pas que je me plaigne de cette incompréhension, comme tout animal doué de vie, j’apprécie avant tout le bien être et le plaisir et fais en sorte de les conserver.

Simplement j’aime à penser que cette sensation de paix libératrice, je la dois à la vertu d’un sourire partagé, d’un regard, d’un échange de quelques mots, en apparence anodins et qui modifient notre géographie intérieure.

Derrière le voile de l’inconscience, les angles doucement s’arrondissent, le paysage se sculpte et le torrent de nos émotions s’apaise. Insensiblement notre être profond se transforme.

Et puis un jour, à l’occasion d’un changement, comme ce départ impromptu vers des horizons lointains, nous prenons conscience d’un renouveau. La solitude se révèle illusoire, la distance mensongère, étrangement le manque a disparu.


Oui, je suis loin de vous Léo, très loin, je voyage dans une dimension qui n’est plus la vôtre et pourtant je sais qu’elles se rencontrent ces deux dimensions, qu’elles se nourrissent l’une l’autre, qu’elles sont liées et expriment ce lien au plus profond même de nos cellules.

 

Je vous témoigne de ma sympathie sachant que cela n’est pas fondamentalement nécessaire. Ces mots qui, de moi, s’envolent vers vous, sont j’ose l’espérer porteur de cette tendresse que vous m’avez offerte.

 

Gardez-vous bien Léo, de ce lointain pays qui est le mien, avec respect, je vous salue.

 

Adamante 

 

 

LA PETITE FABRIQUE D'ECRITURE

  Quichottine 

Partager cet article

commentaires

Tricôtine 07/11/2010 13:02



cette sensation de paix intérieure , rien ne me fais plus plaisir, il suffit de peu de choses parfois comme un échange même court de rourires ou d'écoute, et l'on repart gonflés à bloc pour nos
quotidiens pourtant parfois si compliqués !!! merci de l'avoir écrit Adamante !! merci à ceux qui nous apportent la petite lumière qui réchauffe la machine humaine !!  bizzzzoux je suis en
paix !!!



ADAMANTE 08/11/2010 00:09



Eh bien je suis ravie de t'avoir fait plaisir, ça compte pour pour moi Bisous chocolat !



Quichottine 07/11/2010 07:08



Il y a des personnes qui nous apportent beaucoup, des moments de partage qui marquent toute notre vie.


 


... et il y a aussi les mots qu'on ne leur a pas dit et qu'on écrit un jour.


 


Merci pour ceux-là, Adamante.



ADAMANTE 07/11/2010 20:16



Un sourire dit parfois bien plus que les mots qui arrivent après. Belle soirée Quichottine.



Almaya 06/11/2010 22:06



Une lettre qui me laisse sans voix tant par la profondeur du lien qu'elle évoque que par le style qui l'anime.


Magnifique!  


Bisous


Almaya



ADAMANTE 07/11/2010 20:12



Merci Almaya, belle soirée.



Azalaïs 06/11/2010 19:21



ta lettre me touche, lorsque ma grand mère est morte, j'ai été inconsolable et je lui ai écrit une lettre dans laquelle je revivais tout ce qu'elle m'avait donné


les angles finissent toujours par s'arrondir c'est vrai mais elle est toujours là et je continue à lui parler


il est même des êtres auxquels on peut pardonner après la mort et avec qui ont peut renouer les liens qui auraient dû être et qui n'ont pas été


je reste sur ta lettre qui me répond comme une écho



ADAMANTE 07/11/2010 20:14



Ce que tu dis est touchant aussi, belle soirée Azalaïs.



pimprenelle 06/11/2010 18:25



Il y a toujours une personne qui marque ta vie. Il faut savoir seulement ce qu'elle laisse en nous.



Snow 06/11/2010 16:55



Une très beau billet Ada, comme quoi il est si pertinent qu'en te lisant, un clic s'est fait.. Tout prend vie des échanges, par la libre circulation des énergies qui nous est vitale en nous
rendant complets et du coup satisfaits, heureux. Le manque ressenti  est souvent une partie de nous que l'on oublie. Léo pourrait êter le nom de Grand Père.. Bises et merci...



ADAMANTE 06/11/2010 17:09



Oui, cette lettre aurait pu être adressée à Grand Père, mais il vivait en Léo, alors cela revient au même. C'était un vieux Monsieur très sage au regard lumineux. Bises M'dame.



jill-bill.over-blog.com 06/11/2010 14:45



Bonjour Adamante... Touchante lettre... Bises m'dame... Bon samedi où que tu sois... Jill



ADAMANTE 06/11/2010 15:12



De là où il est, qui sait, peut-être pourra-t-il la lire. Bises Jill



pimprenelle 06/11/2010 14:38



Bon sang, qu'as-tu encore été toucher là Adamante ! Merci



ADAMANTE 06/11/2010 15:11



J'ai profité du thème pour rendre hommage à un vieil ami qui a marqué ma vie. Léo A. un homme remarquable.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...