19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 14:14

Melle Nini a écrit une lettre à Amon suite au défi 42 des Croqueurs :

Mon humaine à moi 

     LES CROQUEURS DE MOTS

A la barre LILY 

Capitaine   TRICÔTINE 


Chers amis Croqueurs,

Melle Nini  vit chez Pimprenelle, mais si, vous connaissez Pimprenelle, elle vous rend visite régulièrement, et comme elle n'a pas de blog et que mon humaine de compagnie l'apprécie, eh oui, Pimprenelle est aussi conteuse, elle a décidé de la publier dans sa boite à rêves.

Comme j'ai donné mon accord pour porter à vos yeux cet échange épistolaire, je vous demande de l'accueillir avec tout l'enthousiasme que vous savez témoigner quand quelque chose vous plait. Et là, sans trop m'avancer, je suis certain que ça vous plaira !


Amon dit Mamon (on s'y fait vous savez aux surnoms idiots)


P.S.  Certains d'entre vous se sont inquiétés au sujet de la poudre noire dont Elle use, je les rassure, ce n'est pas celle des pistolets ni celle du café lyophilisé (beurk!) non, c'est un mélange de céréales torréfiées qui n'est pas au goût de tous, mais bon...

 

 

 

Cher Amon Râ,

 

J’ai bien lu ton courrier La concernant.

J’ai entendu rire, Mon Humaine à moi était devant cette drôle de machine qu’Elle appelle son ordinateur. Elle ronchonne toujours après, mais Elle est devant pour lire les nouvelles et répondre. Lorsque je l’ai entendue, j’ai voulu savoir de quoi il retournait. Elle n’est pas gênée, Elle avait ouvert mon courrier !

 

En premier lieu, j’ai vu ta photo et je te trouve super, tu es beau comme un dieu. Tes yeux ressortent bien dans la couleur de ton pelage. Tiens, je ne crois pas être une vieille frustrée, mais j’aimerais bien y glisser mes pattes de chatte, t’inquiète pas, je ne te ferai pas d’avances, d’ailleurs je suis dans le même cas que toi, je pense, ce qui n’empêche pas l’amitié.

 

Dis donc, tu as une vie de roi. Mais j’avoue que la mienne n’est pas mal non plus, dans un autre genre. Toi, c’est fauteuil au singulier, moi c’est pluriel. Bon au début c’était comme toi, mais j’ai joué de la pupille et de ronrons aux bons moments et j’ai eu gain de cause : je me suis accaparée Son fauteuil sur lequel, Elle aussi, a mis une couverture, moi, je ne patoune pas, Elle dit que je tricote. Maintenant que j’ai le droit, j’ai changé de fauteuil ! Oui, je le fais pour bien marquer que chez Eux, je suis chez Moi. Et, il y a aussi le fauteuil près du poêle, car il y a un poêle. Si tu savais, c’est une merveille. Si j’ai un peu froid, c’est là que je vais.

 

Moi, la cuisine, pas de problème, je sais seulement qu’Elle ne veut, absolument pas me voir sur les meubles. J’ai quand même droit au dossier de la banquette. Je lui ai fait comprendre que de là, j’ai une vue imprenable sur le jardin. Bé, comme je n’ai pas le droit aux meubles et que l’évier est sous la fenêtre … Il faut bien se débrouiller.

 

Le rituel café, c’est Lui, Elle c’est tisane !

 

Mon nom est venu par hasard. Je suis arrivée chez Eux, juste après leur anniversaire de mariage et Elle a dit : ce sera Anniv’. Tu parles d’un nom ! C’est vrai qu’il y a des moments où je me pose des questions sur ses neurones. Et Nini s’est imposé. Non, pour Elle, c’est même, Mademoiselle Nini. Tout cela parce que je sors la nuit et que parfois je rentre très tard. Alors Elle dit que je suis sa lionne des boulevards. Je n’ai pas encore tout compris, je compte sur toi qui est Grand parmi les grands pour m’expliquer.

 

Connais-tu la vie en liberté ? C’est F o r m i d a b l e. L’ennui, c’est que maintenant portes et fenêtres sont fermées trop souvent à mon gré. Je suis obligée de passer par le sous-sol et de cogner à la porte. Et là, c’est l’enfer, lorsqu’il pleut, Elle veut absolument m’essuyer les pattes et j’ai horreur qu’on y touche. N’empêche, le régime, je ne connais pas.

 

Chez moi, c’est comme chez toi, c’est calme. L’ennui, c’est quand Elle se met à parler toute seule. Bon, j’ai compris qu’elle met ses idées en place en vue d’une racontée. Au début, j’ai été un peu surprise car le ton n’est pas toujours le même, parfois, je me dis même : tiens Elle est en colère. Mais non, c’est cette drôle de chose qui lui trotte dans la tête.

 

Amical miaou d’une campagnarde

 

Mademoiselle Nini

 

Partager cet article

commentaires

Ondine 21/11/2010 23:46



Merci pour cet adorable dialogue de chats :)


Une belle complicité entre Nini et Amon Râ


Recevez les miaou de Moustache et Calina


(qui eux en ce moment montent partout où ils n'ont pas droit)


Bisou et Merci à Pimprenelle et à toi Adamante pour faire suivre la lettre


Bisou et bonne nuit



ADAMANTE 21/11/2010 23:48



Ils sont tous pareils : les interdits ça n'existe pas ! on vit chez eux il faut bien se faire à l'idée ! Bises



Martine du JdV 20/11/2010 18:22



jolis portraits tout en finesse et en douceur feutrée ! un régal !



ADAMANTE 20/11/2010 19:03



Merci Martine, Pimprenelle sera ravie de lire ce commentaire, elle dont la plume est si agréable. Belle soirée



cigalette 19/11/2010 20:44



superbe, j'ai beaucoup aimé, merci bonne soirée



ADAMANTE 20/11/2010 00:28



Merci, bonne soirée Cigalette.



Tricôtine 19/11/2010 18:28



coucou !! me voili me voilà ! je ris la lettre de Nini est fort interessante, Pimprenelle a elle aussi un néon ... qui parle tout seul et se fait les questions réponses!!  quelle vie de chat dans ces maisons où les meubles de cuisine sont interdits ... merci Adamante d'avoir hébergé une belle
plume,  il faut dire qu'Amon est tellement beau qu'il ne peut laisser les minettes de faïence !!te voilà bientôt belle maman...à la poudre noire !!! Tu féliciteras Pimprenelle sur l'éducation qu'elle donne, Nini est une charmante demoiselle qui écrit avec style!  gros
ronrons à tous du coin du poêle chez nous et bizzoux



ADAMANTE 19/11/2010 20:28



J'espère que ce ne sera pas la dernière fois, c'est une plume d'or ! et Nini est en effet une jeune fille très bien élevée, le Mamon en est tout tourneboulé.


Merci pour Pimprenelle.  Bisous de nous deux.



Quichottine 19/11/2010 18:28



Waouh !!


 


Des rencontres félines sur ton blog ?


Quel bonheur de voir ces mots qui m'avaient plus se continuer !


Merci à Pimprenelle et à toi... J'ai adoré cette lecture !


 


Passe une bonne soirée, Adamante.



ADAMANTE 19/11/2010 20:28



Merci pour elle Quichottine, j'espère que cela l'encouragera à continuer !



Snow 19/11/2010 16:15



Allo Ada, tu es conssciente du phénomène chatchatsiologique qui est en train de naître sur le chatnet toi! On va penser que tu as ouvert un Chatttwitt pour héberger ces chatnets en mal de
rencontres. C'est trop drôle.         Alors quand Mademoiselle Nini se raconte, c'est tout en délicatesse, très beau billet chadorable. Bravo à
Pimprenelle.  Merci Ada   Bises



ADAMANTE 19/11/2010 16:30



Une chatdmiratrice pour le Mamon, tu te rends compte ? Et par n'importe qui encore ! Nous vivons le début d'une grande chalopée d'amour ! Bisous



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...