22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 11:00



gironde-vue-du-Bac.jpg


Ce jour-là le Croqueur, un sacré navire, allait reprendre la mer avec son nouveau capitaine après que le Capitaine Bruno ait décidé de rester à quai…

Je me souviens…

C’était juste après le retour au quai du Croqueur, qui rentrait de son dernier voyage.


Ce jour-là, le capitaine Bruno, fatigué par une lutte incessante contre les éléments pour garder le bateau à flots, et s’occuper au mieux des passagers, de plus en plus nombreux , qui rejoignaient le navire, avait décidé d’aller faire un tour à vélo pour se dérouiller un peu les mollets et faire un peu le vide dans sa tête.


Et en roulant, comme ça, il lui était venu une idée : il allait jeter l’ancre sur les mots et passer la main à un nouveau capitaine qui se débrouillerait parfaitement bien pour faire trimer les croqueurs sur le pont du navire.  

Et cire et brique de la semaine des quatre jeudis à la quinzaine des défis en passant par l’entre deux laissé à leur appréciation.

 grenouille1


Lui il avait donné !

Il s’était tellement bien investi pour ce navire, que le navire avait grossi, grossi, tellement grossi qu’il devenait de plus en plus vorace de temps et d’éne rgie.

Vous connaissez l'histoire de la grenouille qui voulait devenir aussi grosse que le bœuf !  




« De deux choses l’une, l’autre c’est le soleil »* se dit le Capitaine Bruno.

 Soit je deviens exsangue à ramer la moitié de mon temps pour ce navire qui ne cesse de se développer, soit je passe la main et je profite un peu de la vie, avec son soleil, ses montagnes, ses chevalets, ses découvertes, la famille, les amis et une vie de blogueur pépère, cirant et briquant le jeudi et tous les quinze jours que dieu fait avec totale liberté pour le reste du temps. 


Je me suis laissé dire aussi qu’avant de passer la main, il s’était sacrément heurté à un mur en essayant de savoir ce qu’il pouvait bien y avoir derrière, vous savez ce que c’est que la curiosité. On dit même qu’il aurait rencontré Eglantine et Adamante parties faire un petit tour à bicyclette et, en suivant le petit chemin Montand, qui ne sentait pas la noisette parce que Mireille n’était pas du voyage, il aurait fait une telle indigestion de mûres que ça aurait précipité sa décision de se mettre au vert.

 

Griffé-copie-1Ceux qui l’ont vu o nt dit qu’on aurait pu penser qu’il s’était renversé de l’encre de ses mots tant il était violet en revenant de cette balade indigeste, durant laquelle il s’était pris un super gadin à vélo, pour arriver comme une fleur, quelque peu égratigné, au beau milieu des ronces.


Cet accident lui était, paraît-il, apparu comme un signe, le signe qu’il lui fallait prendre une décision.

Et le lendemain même, il annonçait à l’équipage son départ en retraite de capitaine du navire.



Alors en grande pompe, l’équipage s’est immédiatement mis en quatre, en cinq, en plus que ça encore pour lui souhaiter bonne chance et lui dire :

 

Merci Cap'taine, mon Capitaine !


C’était le 22  avril 2010, à midi, je m’en souviens comme si c’était hier.


Tout le monde s’est mis à chanter : « Adieu Cap'taine, mon Capitaine, on ne vous oubliera jamais… » puis : « Ce n’est qu’un au revoir Cap'taine… ».

Ce n'était pas brillant, il y en a qui toussaient, d’autres qui reniflaient, certains qui s’étranglaient, bref, l’émotion était à son comble ! 


Clin-d-oeil-chat-ada-copie-1.jpg


La chanson aurait fini en eau de boudin si le nouveau capitaine du Croqueur, une Dame de cœur, qui savait tricoter du Néon et garder l’esprit lucide, n’avait eu la bonne idée de faire jouer la fanfare des Beaux Art, qui était là pour la circonstance, ce qui a remis tout le monde de bonne humeur.


Et puis le Croqueur avait levé l’ancre et de loin nous avions agité nos mouchoirs en regardant le Capitaine Bruno enfourcher son vélo pour partir vers sa destinée.     

Matelot Adamante





* Prévert 



commentaires

J

Nous sommes tous (toutes) d'accord: Cap'tain Bruno a jeté l'ancre mais il a gardé de quoi alimenter son stylo, n'est-ce pas l'essentiel ?


Répondre
A


C'est l'essentiel en effet ! bonne soirée



N

j'adore ! j'ai bien ri, je me souviens de cette chanson ou l'on toussait, se mouchait... mais que d'émotion ! un joli coup, on lui a fait a notre bruno
il a déjà enfourché son vélo, là bas au loin, mais ne manquera pas quelques escales en notre compagnie !
j'ai un tel retard dans les articles d'hier,suis rentree si tard hierde mes périples ! je vais tacher de ne pas me noyer, ni tomber à l'eau
bisous adamante, douce nuit


Répondre
A


Il peut même faire du vélo sur le pont si le cœur lui en dit, on le saluera au passage !


Fais de beaux rêves.



L

Bonjour Adamante,
Je vois que l'humour est partout même si les adieux sont toujours difficiles!!! mais ce n'est qu'un au revoir pour ce grand Capitaine!
agréable journée


Répondre
A


Sans humour et sans poésie, que serait la vie ? bonne journée



F

C'est très beau et touchant! Bravo


Répondre
A


Merci Fanfan. Tous les hommages réunis sont assez extraordinaires, une belle réussite.



T

Assez fraîchement arrivée, et très timide et maladroite au début (c'est la première communauté à laquelle je participe, je ne connaissais pas), je ne me sens pas vraiment à ma place au milieu de
tous ces gens qui semblent se connaître, ni légitimée à souhaiter quoi que ce soit à Bruno que je ne connais pas... mais j'ai apprécié la lecture de cet hommage, et l'ambiance qui semble se dégager
de ce groupe amical.
Merci


Répondre
A


Tu as tout à fait ta place, car cette communauté au moins ne cherche pas à en remontrer à qui que ce soit, nous aimons les mots et par eux nous nous rapprochons car notre monde n'est pas tendre.
Bienvenue sur le navire des Croqueurs (de joyeux drilles plein de tendresse).



P

Merci Adamante !! je passe pour l'inspection, derrière le grand chef, il n'est pas de bon aloi de lire le courrier avant celui à qui il est destiné, je suivrai donc ses pas même s'il met quelques
jours pour faire le tour d'inspection !! je répondrai à vos gentils coms , ce soir j'avais un autre homme à surprendre... mon Tricotin... histoire à suivre! bizzoux


Répondre
A


Histoire à suivre... rhooooo alors !  Et surtout bravo à toi de barrer le "croqueur des copains d'abord". C'est le début d'une grande aventure pleine de gentillesse et de bonheurs. Mes
respects à M. Tricotin. Double Bizzzzz






A

encore un joli hommage à notre ami brunô
bravo
bisous de la grandmère des côtes d'armor


Répondre
A


Il  y a des jours on se dit que la vie est belle non ? Merci de ton passage. Bisous d'ici (nous n'avons pas de côtes mais on aperçoit la tour Eiffel)



S

Allo Adamante! Une belle histoire qui se finie mais comme tout bon bateau se doit d'avoir à son bord, quelqu'un pour prendre la relève. Tout le long.. je sens bien dessous tes mots.. Même la
musique-fanfare pour moi, comme tout ce qui se passe sur un piste, est triste. Il t'en reste d'autres à écrire.. Gros bisouss


Répondre
A


Ne seriez vous pas un peu... triste gente Dame Snow    Bi zzzzous ! bizzzz



F

Matelot Adamante, ton rapport est parfait et j'espère que le captaine viendra lire son livre de bord
Bises


Répondre
A


Il est passé il y a peu, et je suppose que maintenant... il fait sa tournée   Bises



B

Matelot Adamante au rapport !
J'ai adoré votre fanfare et cet au revoir coloré de souvenirs émouvants...la larme n'était pas loin !
Encore merci, je ne vous servirai pas de vers en ce jeudi de poésie, il nous reste encore beaucoup de mots à croquer ensemble, alors les copains croqueurs tous derrière, tous derrière l'Amiral Néon
et son équipage.
Gros bisous


Répondre
A


A vos ordres mon Capitaine !


Tous derrière,  on va tricoter du Néon, je vous dis pas ! Croix de bois etc.



H

Tous les croqueurs réunis et la fanfare en prime quel au revoir tu lui offre.
Bisous


Répondre
A


Eh, c'est qu'on ne rigole pas avec les héros ! ici fanfare, là 100 coups de canon... bisous



H

Voici un adieu original, Adamante, pour notre Bruno national...
Entre humour, musique à flons-flons (y'en a même un qui a un coup dans le nez, à la fanfare), et le clin d'oeil du chat, très réussi, resserrons les rangs sous les "ordres" de Pascale...
Amitiés,


Répondre
A


Les copains d'abord ! et  l'humour avec un zeste de tendresse. bonne soirée



J

Quel bel hommage plein de sincérité et de délicatesse. Un gadin à vélo, mince. Pas trop grave, j'espère. Mais il est important quelquefois de ralentir le rythme et de retrouver le temps.


Répondre
A


L'imagination n'a pas de limite, le gadin c'est une histoire de mur éboulé...


Certain qu'il devait un peu se douter du coup qui va lui donner de quoi lire un bon moment. merci de ton passage



Q

Tu sais, pour la Quichottinie, ce n'est pas grave.

Il m'arrive de demander de participer à des histoires, mais ce n'est pas le but du blog. C'est seulement mon pays rêvé, il abrite une bibliothèque et une quichottineraie que m'ont offert ses
visiteurs. J'y écris... comme tu le fais ici... mais contrairement à toi, je ne sais pas dessiner. :)

Passe une belle journée, Adamante.


Répondre
A


Je vais aller faire un tour pour me repérer un peu et je te dirai. bonne soirée



Q

Moi, j'adore !!!

Mes respects, matelot Adamante. C'est très beau, tendre, drôle... tout ce qu'il faut pour qu'une belle histoire me plaise.

Un magnifique hommage !
Merci.


Répondre
A


Oui, mais c'était Capitaine Bruno le Magnifique ! Il a mené de main de maître cette communauté pour laquelle j'avoue, j'ai plus qu'un faible. Merci beaucoup.


J'ai tenté parfois de comprendre ce qu'étaient les "balades en Quichottinie" (mais j'avoue)  ne pas avoir compris grand chose ,   j'aurais eu plaisir à participer, ça a l'air de marcher très fort.


Merci Quichottine



J

Magnifique Adamante... S'il ne verse point une larme je ne le croirai jamais ! Et tout ça en fanfare... génial chère amie, beau travail pour un au revoir pas un adieu !... Bise de JB


Répondre
A


Un au revoir bien entendu, le capitaine n'a pas abandonné le navire des "Croqueurs copains d'abord", c'est son bébé (un beau bébé) et il y est très attaché et il a su passer la main à qui il
fallait. bise



E

QUELLE belle histoire ! j'ai guetté les "sorties" comme on guette la sortie de la une d'un journal!
belle initiative de la part de pascale

bises


Répondre
A


Moi aussi je guette,  une journée chargée que celle-ci ! Bisous Pascale



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Archives

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...