31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 22:30

  PAPIER-PEINT3-copie.gif

 

Là- haut,

Dans la chambre,

Même en plein hiver,

Les bleuets dansent

Sur un mur de soleil.

Au salon,

De jeunes bergères écoutent,

À l’ombre d’un chêne,

De jeunes bergers

Qui leur font la cour.

Dans le vestibule

Les murs sont en guerre

La géométrie est en plein délire

Des triangles fous

Échappés d’un cercle

Visent menaçants

Des carrés coincés par de gros rectangles.

Mais dans la cuisine

Le regard se perd

Un blanc infini

Où rien n’est écrit

Où tout est possible.

 

©Adamante

 

Image ci dessous : Point sur carré blanc

carre-blancpoint-copie.gif


Partager cet article

commentaires

Aralf 01/11/2010 21:05



Très original, largement plus sympa qu'une visite chez Saint Maclou ! 


Cordialement


Aralf


http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/



ADAMANTE 03/11/2010 10:04



Des papiers de caractère, un peu perdus dans un hangar, à bientôt pour la découverte.



jill-bill.over-blog.com 01/11/2010 01:02



Hello adamante, je termine ici ma tournée dans un délire de papier peint ou seule la cuisine semble échapper aux bleuets et bergères... Fais de beaux rêves fous Adamante, tes murs en seront tout
imprégnés au réveil... J'aime tes façons de nous décrire tes lieux... Bizzzzzzzzzzz de jill    



ADAMANTE 01/11/2010 15:24



Mes lieux, sous cette forme, sont aussi vrais que le cimetière de "UneFois", mis à part le blanc. Bizzz



Quichottine 31/10/2010 23:34



L'enfant et la rose... sais-tu que cet air m'émeut toujours, physiquement ?


Ce sont des réactions incontrôlables. J'attends la note suivante, comme si je savais que la voix aller se poser juste où il faut, comme il faut, et que pourtant j'appréhendais qu'elle se brise.


L'une d'entre nous le chantait et sa voix résonne encore à mon oreille.


Merci à toi, Adamante. Je ne connais pas tout Ravel et je ne peux donc pas dire que c'est mon oeuvre préférée de lui, mais, de ce que je connais, oui.


 


Merci pour ces souvenirs.



ADAMANTE 31/10/2010 23:38



Je n'y pensais pas avec ce texte, mais en effet les facétie du papier peint correspondent bien à cette œuvre originale et pleine de vie que j'apprécie beaucoup. Belle nuit Quichottine.



Snow 31/10/2010 23:07



C'est phénoménal comment un seul point légèrement différent de son support peut ramener tout en harmonie! Mais j'aime bien le chaos du haut, une autre harmonie y trouve sa place. Bises



ADAMANTE 31/10/2010 23:12



Connais-tu le carré de Malévitch ? Cela te plaira. Un vieux poème ressorti du grenier. Bises m'dame



pimprenelle 31/10/2010 22:56



J'aime la diversité du papier peint de cette maison. Tu surprends avec le blanc de laboratoire dans la cuisine. Sais-tu qu'à première vue, j'ai eu l'impression de me perdre dans un oeil,
d'être scrutée jsuqu'au plus profond, cela me fait une drôle d'impression.



ADAMANTE 31/10/2010 23:10



Le minimalisme entraîne parfois de drôles d'impressions.



Quichottine 31/10/2010 22:40



J'allais éteindre mon ordinateur...


J'ai vu ton avis de parution, alors, j'ai différé et j'ai bien fait.


 


Tu ne sais pas, mais j'aime ces papiers peints d'autrefois, les toiles de Jouy... même si je n'en ai pas chez moi.


 


En te lisant, il me semblait entendre L'Enfant et les sortilèges... "Adieu, pastourelles, pastoureaux adieu... Nous n'irons plus sur l'herbe ten-en-dre, paître nos verts
moutons..." C'est fou, je croyais avoir oublié la mélodie, les paroles, elles sont là encore, telles que nous les chantions à la chorale, j'avais quinze ans.


 


Tout est possible, Adamante, sur les murs de chez toi, un point sur une toile blanche et revivent les souvenirs.


Merci.



ADAMANTE 31/10/2010 23:23



Bien des murs m'ont raconté des histoires et enfant, ces jeunes bergères, dans le petit salon du château, me fascinaient. Chez moi le blanc ou le bois, je ne suis guère "géométrie en folie" !


J'aime bien ta référence à l'enfant et les sortilèges, j'ai passé des concours avec l'air de l'enfant & la rose :


" Toi, le cœur de la rose,


toi le parfum du lys blanc,


toi tes mains et ta couronne,


tes yeux bleus et tes joyaux.


Tu ne m'as laissé, comme un rayon de lune,


qu'un cheveu d'or sur mon épaule,


un cheveu d'or et les débris d'un rêve..."


J'adore cet air. Merci Quichottine.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...