17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 22:18


Tout d’abord les paroles, elles sont 

 

Il ne sera pas dit que je resterais en plan sur mon bout de serviette, sur la plage à me faire lécher les pieds par les vagues et sous le grand Hélios à me faire tanner le cuir sans rien faire pour l'avoir mon tube.

 

Depuis le matin, je m’étais plantée là, veillant à orienter mon parasol à mesure de la course du soleil, course qui soit dit en passant serait plutôt celle de la terre, mais l’expression course de la terre n’étant pas consacrée, j’oublie…

 

J’étais donc plantée là, à imaginer la Galaxie des rêves  traversée par des ailes d’anges, des personnages fugaces mais enchanteurs,  des déclarations d'amour, des  grésillements dans les communications (rapport aux méduses passées à l’attaque d’un pauvre radeau, sur le grand Océan des songes).

Bref, je divaguais,  tout en versant une larme sur mon pauvre tube de l’été dévoré par les dents de la mer.

 

J’en étais là, lorsque soudain, à l’horizon, chevauchant on ne sait quel fougueux destrier à la crinière en poils de balai flottant sous la caresse du grand Eole, voilà que j’aperçois deux super-mamies, version archange Michaël. Elles étaient venues à la rescousse pour remettre un peu d’ordre dans mes idées. 

 La première me dit :

-« As-tu la mélodie, qu'on commence à la chanter, cette jolie chanson ? »

 

et moi je lui réponds, que la petite chanson  cherche encore la zizique de sa vie, en criant partout avec une once d’auto-apitoiement  :

  « à vo’t bon cœur ! z'auriez-pas une zizique pour une petite chanson orpheline qu'a plus d'papa, qu'a plus d'maman et qu'est au chômage, tant qu'elle n'a plus d'maison... »


Alors la  seconde super-mamie s’écrie :

-« Ne râle plus affalée de désespoir, les supers mamies sont-là pour t'aider.... croise tes neurones, faut y croire encore... »


Elles ont de la ressource, les super-mamies, il faut dire aussi que lorsque la Bretagne s’allie à la Belgique : B.B. par l'effet magique du doublement de la consonne qui attire la chance, tout devient possible !

Et les voilà reparties comme des flèches vers l’horizon infini de mes espoirs réveillés.


Arrive alors une ressortissante de  Picardine qui me dit :

-« Je plaque tout pour partir véritablement au bord de la mer (...) je n'irais pas en Ferrari mais en C4, (nooooon… pas le C4 de Stargate qui permet de faire sauter n’importe quoi qui vous résiste, le C4 avec 4 roues !)  l'important est d'y arriver en entier !»


Le C4 c'est plus pratique qu'une Ferrari mais c’est moins flatteur pour draguer.

Enfin, dans la vie, il faut savoir faire des choix, c’est bien ça le drame !

Avec un tube (pas un camion, un tube de l’été) je pourrais avoir la Ferrari et le C4.

Et me voilà repartie à rêver...

 

C’est là qu’un cycliste, qui passait par là à vélo, voyant ma mine déconfite, avait posé pied-à-terre et m’avait conseillé :

-« Tu devrais passer une petite annonce : " Paroles délicieuses cherchent musique pour les accompagner cet été sur les plages"...

 

Sitôt dit, sitôt fait, je décide de mener ma quête sur les chemins de la plage.

J’attrape aussitôt mon bâton de pèlerin, mes guimbardes (je suis désolée, je ne sais jouer que de ça) et ma petite chanson sous le bras.


C’est alors que je croise une  Dame de Neige.  Non ! pas Blanche Neige, elle était encore dans son cercueil de verre la Blanche Neige, à attendre le Prince Charmant, surveillée de près par les nains qui devaient faire attention à Charmant, prince de Fort for lointain, qui s’obstinait à vouloir l’embrasser, rapport que Shrek avait enlevé sa belle !

 

La Dame de neige avait croisé ma route de pèlerin (n’insistez pas : je refuse de mettre pèlerin au féminin, ce serait ridicule, surtout que nous allons vers l’été, je vous le rappelle, pour chercher un tube !) et elle m'avait saluée par ces mots :

-« Une autre super-mamie à ta rescousse. (…) Je vais mettre la belle voiture pour la plage sur mon blog photo… ça te remontera le moral… »

Voir : avis de recherche.


Alors là, moi qui ne suis pas neige, j’ai fondu, oui fondu et je me suis dit : « vas-y ma fille, c’est le moment où jamais, publie ta petite annonce, tu vas la trouver la petite zizique pour ton tube… »

Je publie donc ma petite annonce :

Paroles délicieuses cherchent musique

pour les accompagner cet été sur les plages…


  Et puis je me dis :

«Voilà une bonne chose de faite, maintenant que j’ai jeté le bébé à la mer, (attention, j’entends déjà les mauvais esprits, sans doute alliés aux méduses qui continuent inlassablement à attaquer le radeau pour faire couler les rêves de la galaxie, bébé c’est une imaaaage, une mé-ta-phore), maintenant donc, je n’ai plus qu’à retourner sur ma serviette de plage et  attendre…


A peine m’étais-je allongée, mes pieds abandonnés aux « léchotis » des vagues, voilà qu’il me tombe une dépêche    clairvoyante :


- « Pour information, le clair de lune n’est pas à Maubeuge, mais à « Ferrière la Grande », ville juste à côté. (...) Comment je le sais ? j'ai habité Maubeuge ! »

Le scoop !

 Alors comme ça, autour du tube des tubes (top-tube) il y aurait donc tromperie pour une histoire de rime !

Tiens ! je préfère me taire !

Moi, ma plage, elle n’a pas de nom, c’est un générique de plage qui les prend toutes, pour ne pas faire de jalouses ! 

 

Là, une seconde dépêche m'arrive  from berverly  :

- « Vraiment très drôle et le bruit des vagues, le TOP ! »


Le TOP, en majuscules en plus, vous vous rendez-compte ? La chance arrivait !

Même s'il n'y a plus de saisons parce  que l'été n'est plus l'été,  LCS,  qui avait mené l'enquête, m'a affirmé que «mes paroles n'avaient pas été avalées par les vagues!»  Ouf !


C'est alors qu'un  Néon déboula soudain sur la plage et tout en sautillant  m'a "comptiné",  en parlant de ma petite chanson  :


- « Je suis bien contente qu'elle n'ait pas fait fureur dans aucun été, tu serais loin des blogs, avec tous tes € £ $ et on ne te parlerait pas en te tutoyant et en t'envoyant des bizzzz,  tu serais dans le show bizzzzz !!! »

 

Là j'ai eu une attaque de doute, et puis je me suis ressaisie.

Attendez un peu que le tube se pointe pour se marier avec ma petite chanson, vous allez voir ce que vous allez voir, on va faire une java à tout casser, sauf les pieds des voisins puisque nous ferons ça au bord de la mer !


Alors, à tous qui croyez en elle, qui avez foi en elle, merci, merci, merci  

(là j’agite la main, style souveraine, comme un essuie-glace -la main, pas la souveraine-) 

ce tube, ce TOP, vous le chanterez, il sera pour vous…

(les deux mains se portent à la bouche pour un immense baiser, les bras s’écartent sur un sourire, l’émotion est à son comble…)


On m'appelle sur mon portable :


-
«Allo »

- « (...) »

  (La communication est mauvaise, ça grésille, c'est insupportable ! Encore un coup des méduses!)

 

- « Comment ??????????»

 

- «  Mais non, ce n’est pas un tube de dentifrice !»


Bon je recommence : oh et puis zut ! pour recommencer, prière de retourner en haut de la page…

 

Adamante


Partager cet article

commentaires

Pascale la Tricotineuse 18/05/2010 22:01



hihi Adamante toute tranquille sur sa plage avec sa petite chanson se trouva fort pourvue quand les bizzzz furent venues, que de monde sur les serviettes à babiller sur la musiquette !! 
vamos à la playa sur une plage de disque face B, j'ai bien rigolé !!!  bizzoux



ADAMANTE 19/05/2010 13:13



Ah la plage... entre les méduses et les mirages... c'est épuisant !



Mona 18/05/2010 20:00



Ce travail! Me voici admirative et pas qu'un peu!



ADAMANTE 19/05/2010 13:12



Je te remercie et je suis ravie que cela te plaise.



Quichottine 18/05/2010 17:19



Joli récapitulatif, Adamante... j'ai visité les liens, mais le plus souvent, tu n'as pas mis le lien vers l'article du défi. C'est dommage dans l'hypothèse ou d'autres les suivraient en retard
comme moi, mais bien plus tard.


Ce qui est intéressant, c'est de retrouver les articles concernés.


 


Chaque participation est excellente, alors, merci, Adamante.


Bonne journée.



ADAMANTE 18/05/2010 19:14



Je vais corriger ça, tu as raison, je n'avais pas pensé à plus tard... Il m'arrive de m'amuser comme ça entre deux. Merci de ton passage. Bisous



Brunô 18/05/2010 09:02



Des paroles qui auront fait couler beaucoup de mots en musique.


Bises



ADAMANTE 18/05/2010 12:50



 Et encore, nous n'avions pas débouché le champagne !



rouergat 18/05/2010 08:39



Bonjour Adamante


Quel beau texte sur le délire ensablé de la plage as-tu oublié ton parasol pour rester à l'ombre


Amicalement



ADAMANTE 18/05/2010 12:49



Que veux-tu, un souffle de vent et il ne reste plus rien sur la plage abandonnée ! Amicalement



jill bill 18/05/2010 07:57



Eau lala Adamante... Le sel marin te ronge les neurones... mais c'est super cet emploi de nos coms dans un texte pas coms les autres !!!  De bon matin ça met de bonne humour !!!!! 
"Hélios" les super mamies ne sont pas chanteuses, tu en aurais "les mains moites et les pieds poites" à nous entendre, avec nous pas un tube un "radeau de la Méduse"  !!!!  "La pelle"
est lancé sur le sable de l'été 2010...Bonne chance Adamante signé les grandsmas



ADAMANTE 18/05/2010 12:48



Et que voulez-vous que je fasse avec une pelle ? des pâtés  que la mer me confisquerait quasi illico rien que pour m'embêter ? Va donc attraper une musique avec une pelle ! A moins que je la
roule à un chouette de compositeur bien roulé, mais là,  eau lala les super-mamies , j'mempourpre !



Snow 18/05/2010 02:03



Adamante!! T'es pas croyable toi!! Je ris.. et j'ai jamais autant visité de blogs en trente minutes! J'en ai même raté la séance de photos avec Hélios tellement c'était intéressant! Rien ne
t'arrête!! On va continuer à t'alimenter!!! J'AI ADORÉ!!! Tu as l'art d'assembler les disparates! Finalement, cherche dont pas de musique... on a la musique de tes mots, c'est la plus
belle!  Gros merci! Bises



ADAMANTE 18/05/2010 12:43



La musique de mes mots, c'est bien, mais ça ne fait pas un tube de l'été, la musique de mes mots ! Va donc draguer sans musique toi, pas facile il faut bien l'avouer : j'avoue ! Bizzzz



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...