31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 18:37

DEFI N° 34 

RUCHE DE BEAUX MOTS

 

 

 

dessin-ada-.gif 

Par Dédé de Barbès pour « la gazette du loup yétu ». 


 

Le père un soir s’est fait la paire

Artisan pourtant hors de pair

Pour n’avoir pas mis son travail au pair

Auprès du Père abbé pétri du Notre Père

Qui l’avait engagé pour refaire l’escalier de la sacristie

Il fut immédiatement déjugé par ses pairs

Et voilà : son travail il perd.

Il en eut la tête à l’envers, le père

Alors il pensa à Anvers

À son port, ses bateaux, sa bière, ses tripot

Il n’eut plus le cœur à l’ouvrage le père

Il eut au cœur un goût de mère amère, le père

Lui pourtant si bon père abandonne les siens

Sans même en avertir le maire

Sans en parler à ses adjoints

Le père un soir quitte la mère

Il prend la mer et part au loin

La mère gémit

Les enfants pleurent

Et voilà qu’au foyer détruit

La faim s’installe et le malheur

Fin du bonheur c’est la misère.

Malgré les prières de la mère

De l’aîné et du petit frère

Jamais on ne revit le père

La mère au désespoir fut de la revue

Lasse de faire chaque soir

La revue des défauts du père

Elle passa un jour en revue

Toutes ses qualités de mère

Elle découvrit qu’il lui restait des charmes,

Et pour monnayer ses attraits

Pour faire manger la maisonnée

Elle se fit embaucher pour gagner quelques sous

Dans une revue nue, qui passait par chez nous

Une troupe de théâtre itinérante

Qui avait installé ses tréteaux sur la place

La revue municipale, sous la plume du maire

S’indigna,  protesta, en paroles austères

Et sur quatre colonnes elle en fit ses choux gras

Titrant :

« la mère dénaturée abandonne ses enfants à la rue

   pour danser nue dans une revue»

Nul mot quant au père parti faire le tour de la terre

Elle l’eut amer la mère qui vécut cet enfer

On lui avait jeté la pierre en la traînant plus bas que terre

Quelques années plus tard la mère

Quand elle revint au pays

Avec au cou, aux doigts, partout, des pierres

Brillant de mille feux et pétillant d’éclats

Chacun devant elle alors s’inclina et en tout premier lieu le maire

Moralité : les diamants sont éternels.

 

 

©Adamante        

 

 

Partager cet article

commentaires

Tit'Anik 03/08/2010 17:30



Bien jolis ces diamants


Au moins la mère, elle, est revenue,


mais le père ? on n'en parle plus


Comme quoi, encore une fois les hommes ont tous les droits,enfin c'est ce que je ressens


Merci du partage, Bisous



ADAMANTE 03/08/2010 22:46



Oh mais tu ne te trompes pas tu sais ! Bec et ongles il faut résister à des siècles d'asservissement. Belle soirée



aimela 01/08/2010 16:39



Cela ne changera jamais lorsque tu n'as pas d'argent, tu es au pilori  mais sitot la fortune arrivée  que de courbettes. Elle a bien méritait ses bijoux la mère ne déplaise au
maire 



ADAMANTE 01/08/2010 20:04



Bien d'accord avec toi ! Bonne soirée



rouergat 01/08/2010 09:57



bonjourr Adamante


Triste histoire qui pourtant est très proche de notre vie


Bon dimanche


Amicalement



ADAMANTE 01/08/2010 19:56






Noirrrrrrre l'histoirrrrrrrre !


Exercice de style autour de ces textes qui ont fait la gloire de certains chanteurs de nos grands parents où le réalisme était de rigueur "Rue st Vincent" et où on se suicidait sur certaines
chansons " les roses blanches". Amitiés



abeilles50 01/08/2010 08:36



Bonjour Adamante,


Merci pour ta participation, qui vient de faire la Une de la gazette de la Ruche.


Même si ton récit est triste, il reflète au moins une réalité : on te regarde différemment si tu as de l'argent ! lol


Bon dimanche. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



ADAMANTE 01/08/2010 09:55



Ma référence : "les roses blanches", noir c'est noir ! J'ai déliré,  forcé le trait, un jeu d'enfer !  Bizzz



jill bill 01/08/2010 04:43



Bonjour adamante... Quelle galère avec ce père et cette mère qui dans la misère "sexpose" dans une revue.... Je sais ce qu'il me reste à faire le jour où mon époux après m'avoir cherché des poux
se fait la malle......Défi relevé, bon dimanche à toi, bisous



ADAMANTE 01/08/2010 09:49



Série noire, noarrrrre, noarrrrrrre ! aussi noire que les roses blanches ? J'aurais essayé !



Snow 31/07/2010 20:25



Comme quoi tout ce qui brille peut aveugler la moralité occasionnelle de certains. Belle complicité texte/dessin.. bises



ADAMANTE 31/07/2010 20:27



La moralité occasionnelle, ça j'aime bien. Bises



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...