13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 15:00

PARTAGE

 

 

Chateau-de-Vougeot-ROGER72.jpg

Merci à Roger pour cette belle et troublante photo qui m'a inspiré ces mots.

Promenez-vous dans ses allées vous serez sous le charme et ses photos aiment les mots...

 

 

 

 

Il avance sur le chemin

Au loin

Dans la brume neigeuse

Le château l’attend

Il presse le pas

Au déclin du jour

Le peuple craint les fantômes

Il en a souvent souri

Mais lui aussi, à cet instant

Bien qu’il ne soit pas superstitieux

Ressent que ce soir est un soir à basculer dans les légendes.

Comme un chasseur, il perçoit une menace tapie dans l’ombre

Un sixième sens de grand voyageur

Une impression désagréable

Qui s’intensifie à chaque enjambée

Lui commande de se presser

Il hâte le pas

Il refuse de regarder derrière lui

Il ne veut pas donner corps à sa crainte

Il faut qu’il se dépêche

Pour museler cette voix de panique

Il se voit claquer des semelles devant l’entrée

Pour faire tomber la neige collée à ses bottes

Ôter sa pelisse dans le vestibule

Accueillir la toute première chaleur,

Celle qui fait si agréablement frissonner,

Et pénétrer dans la grande salle

Où la cheminée crépite pour l’accueillir.

Il se voit tendre les mains vers le feu

Avant de déguster un verre du meilleur vin de son vignoble.

La vieille bâtisse se rapproche

Il sent la menace se préciser non loin de lui

La main sur la dague qui lui a si souvent sauvé la vie

Il accélère le pas

Elle ne le rassure pas ce soir

Plus que quelques mètres

Il est tendu

Le voici devant la porte

Il perçoit un bruit non loin de là

Fébrile, il entre et verrouille derrière lui l’épaisse porte

Contre laquelle, le souffle court, il s’adosse

« Je deviens vieux » pense-t-il en enlevant ses bottes crottées

qui laissent de larges traces humides sur la pierre,

« me voici à trembler pour des chimères et craindre de me défendre … »

Il sait que demain ne sera plus jamais comme avant.

Dehors une ombre s’éloigne en suivant le chemin

Avant de disparaître dans la nuit.

Rien ne presse.

 

©Adamante 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Toun 15/05/2011 23:34



Une très belle photo sortie du brouillard au bénéfice d'un texte d'un conte mêlant avec habileté l'étrange, le fantastique, l'inquiètant et l'allégorique.
On frissonne de froid et surtout d'inquiètude  à sa lecture ... l'on frissonne également pour nous humains qui marqués par les usures de l'existence tentont désespérément de refermer la
porte et tenir éloignée la grande, patiente et sombre faucheuse.
Magnifique Adamante ... et très belle inspiration... Merci à vous deux.
Amitiés
Antoine 



Ramu 15/05/2011 20:47



Photo superbe comme le texte!Bonne soirée!



Blanche DREVET 15/05/2011 19:11



Bonjour Adamante, je comprends que ce chateau qui sort de l'ombre t'ait inspiré cette histoire qui donne des frissons et dont la fin reste un mystère !


J'ai découvert grâce à ta communauté SCALP le blog de Crisis qui a publié une légende amérindienne que j'ai beaucoup aimée: je lui ai laissé un commentaire : est-cela que tu entends par échange
ou partage ou faut-il ,comme tu l'as fait, écrire en s'inspirant d'une photo d'un blog ? Merci de me donner quelques explications sur ce partage .


Je te souhaite un belle fin de journée et un bonne semaine.Bises


Blanche



ADAMANTE 15/05/2011 20:23



Bonsoir Blanche, tout d'abord merci de ta visite. Pour te répondre  (et tu n'es pas la première à me poser la question) je dirais que l'échange, le partage implique un lien sur autrui afin
de favoriser la découverte.


 


Un commentaire posé sur un article est plus un témoignage d'intérêt que ce que l'on peut entendre par partage dans le cadre
de la communauté.


 


Un exemple de partage : un article nous inspire quelque chose, (un texte, une image, une musique...) que l'on publie ensuite
chez soi avec un lien, pour  inviter nos visiteurs à aller découvrir notre source d'inspiration.


 


Un texte peut inspirer : un texte ou un dessin ou autre chose...


Une photo peut inspirer : un texte ou un dessin ou autre chose...


Une actualité, un livre, un personnage historique, ou autre peuvent inspirer :  une réflexion, une nouvelle
ou une image ou autre chose...


Mais établir un lien est impératif pour favoriser la découverte du blog, du site ou de l'œuvre que l'on propose à la
découverte.


 


S'il s'agit d’un personnage historique ou d'un livre, les références (faute de lien), sont donc indispensables.


Il y a sans doute plein de formes possibles pour instaurer le partage, à nous de les découvrir.


 


Roger par exemple m'a laissé en commentaire qu’à la suite de mon texte sur sa photo il allait réaliser une nouvelle photo...
ainsi l'écho fait donc partie de la dynamique du partage, une sorte de cascade créative.


 


Une photo peut se proposer en échange, mais ce ne peut-être un systématisme, aller vers l'autre, parler de lui est
primordial.


 


Les photographes ou les plasticiens peuvent parfaitement lire un texte sur un blog et poster chez eux une de leur image qui
correspond, selon eux, à ce qu'ils ont lu sur ce blog, en invitant leurs visiteurs à aller le découvrir.


 


Ensuite, selon les affinités, les personnalités, des prêts de texte ou d'images sont possibles (comme ici Roger a accepté de
me prêter son image et moi mon texte).


Voilà une bien longue réponse qui, je l'espère, répondra à ta question.


Amitiés.



pimprenelle - entrebrumetsoleil 15/05/2011 18:35



Elle était là, mais ce n'était pas encore le moment. Maintenant il sait.



Pauline 15/05/2011 17:48







Martine27 15/05/2011 09:35



J'aime les atmosphères hantées comme dans ce texte, que va-t-il lui arriver demain ou après-demain ?



jill-bill.over-blog.com 15/05/2011 08:49



Bonjour Adamante, c'est fait mais il me faut la photo.... Tu pourrais me l'envoyer stp  Merci !!!!   Bon dimanche par chez toi   Bizzzzzzzz



Anne Le Sonneur 14/05/2011 19:22



Une ombre s'éloigne, des essieux grincent que l'homme n'entend pas encore... Tes mots sont comme un écho à la Légende de la mort d'Anatole La Braz. C'est  beau !



Elo 14/05/2011 14:19



Une photos qui parle et des mots très forts... Je n'en ajoute pas. Ils perlent d'eux même. Merci . bises



ADAMANTE 14/05/2011 17:48



Une journée sans beaucoup de mots, mais tant qui se dit... Amitiés



m'annette 14/05/2011 13:22



Je verrai, j'y viendrai peut-être, mais il faut que j'oublie ce que tu as écrit!


bises



ADAMANTE 14/05/2011 17:48



Laisser parler son cœur et s'enfoncer dans l'image, juste la brume et le froid...



Monelle 14/05/2011 09:37



J'ai vécu, pas à pas, les craintes de ce promeneur inquiet, tes mots les disaient si bien et la belle photo de Roger était un décor tout feutré !


Gros bisous


 






ADAMANTE 14/05/2011 17:47



Comme j'aimerais avoir une grande cheminée et conter tout cela à la lueur des flammes... c'est autre chose que sous les projecteurs. Amitiés



Quichottine 13/05/2011 23:07



Je crois qu'il a raison de s'inquiéter... que ou qui trouvera-t-il demain au détour du chemin ?


 


Je ne sais... mais tout laisse à penser que ce n'est pas un rendez-vous qui lui plaira.


 


Superbe association texte-image... J'aime !


Merci à vous deux pour ce partage.


Passe une belle soirée.



ADAMANTE 14/05/2011 17:46



Il y a des rendez-vous que nous pressentons et que nous ne souhaitons pas, être prêt, voilà la grande affaire...



Roger 13/05/2011 22:46



Un grand Merci Adamante d'avoir puisée dans l'atmosphère de cette photo pour composé ton superbe texte. A le lire l'on ressent toute l'humidité et la froidure de l'hiver et tes mots entourés de
brouillard nous entrainent vers ton univers de contes et de légendes.


Encore merci d'avoir déposé ce fil d'ariane pour montrer le chemin de mon univers à tes visiteurs de passage et n'hésite pas si besoin à venir t'inspirer dans mes allées, mes photos sont là en
partage avec toi.


Bisous du soir Adamante et à bientôt


Amitiés


Roger



ADAMANTE 14/05/2011 17:44



Merci Roger, je ne résisterai pas à ton invitation, il y a tant et en fonction du moment ce sont des choses différentes qui viennent se murmurer à l'oreille. Amitiés



jill-bill.over-blog.com 13/05/2011 20:48



Hello Adamante, nous pourrions être plusieurs dis-tu à donner vie au cliché emprunt de mystère, mais tu l'as si bien fait que passer derrière toi...  Hum je tente et ne demanderai la photo
que si j'ai réussi quelque chose, JB et son château se doivent d'essayer non...  Bravo j'aime beauccoup cliché N et B et ton nathmosphèreux !!! 



ADAMANTE 14/05/2011 17:43



Oh mais je te fais confiance, ta personnalité fera le reste ! à bientôt donc...



m'annette 13/05/2011 19:03



il est vrai que la photo donne envie de s'exprimer et tu l'as fort bien fait!


Il y a une ambiance très mystérieuse qui se dégage et de la photo, et du texte, bravo!!!


bisous



ADAMANTE 13/05/2011 20:23



Mais nous pouvons être plusieurs à prendre la parole sur cette photo, ce seraient des éclairages différents sans doute, mais des impressions de mystère à coup sûr. Amitiés m'Annette



Crisis 13/05/2011 18:00



Brrrr !!  Etrange atmosphère qui règne autour de ce château....


Bravo adamante pour tes mots posés sur cette bâtisse enneigée !


 


Je pars quelques jours en vacances et j'espère ne pas avoir ce temps là !!!  :)


A bientôt. bisous !



ADAMANTE 13/05/2011 20:21



Si tu as ce temps là, alors nous aurons à nous inquiéter rapidement de la suite... Tu auras du soleil promis, parole de grenouille éclairée.


Mais oui, il règne une atmosphère de légende sur cette photo, j'adore ça...



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...