13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 20:00

      AZACAMAPOL LA PETITE FABRIQUE D'ECRITURE

 

salle theâtre S Ortega-copie-1

 

Pénombre dans la salle

Rideaux noirs

Murs noirs

Un projecteur, voilé,

Révèle ou cache,

On ne sait trop…

 

« La lune blanche luit dans les bois »

Ce vers de Verlaine

Devenu un ruban de mots

Répété à l’envi

Résonne en moi.

 

Je le fais glisser

Je le retiens

Il s’insinue dans chacune de mes cellules

Je le dirige à volonté

Je le visualise, écrit de différentes couleurs

Pour en décrypter les images

Pour en ressentir les forces cachées                                          

Les accords et les antagonismes

Car les couleurs révèlent les mots

Les transforment et les domptent

 

Dans ce laboratoire de perceptions

Que sont devenus, mon corps,

Mon souffle et mon esprit

Unis par la volonté de maîtriser l’interprétation

Suivant mon intuition créatrice,

Je dirige le ruban des mots

Je le visualise dans mon bras

Dans ma main tendue dans l’espace

Il se déroule

S’écoule dans l’air

Suivi par ma voix qui dit mon ressenti.

 

Dans le silence

J’observe alors un point sur le mur d’en face

Je le veux attirant

Irrésistible

Je dirige alors par la pensée

Mon ruban de mots sur ce point

Je le vois traverser l’espace

Pénétrer le mur

Y trouver sa place

Se lover dans la pierre

S’enfoncer, se dilater ou se rétrécir

Selon ma volonté

Et du silence explorateur

Tout en mots pensés

Un son

Venu du plus profond de moi

Sourde soudain pour évoquer l’action.

Ce son porte les mots

Sans qu’ils soient dits

Bien qu’il les exprime avec force

« La lune blanche luit dans les bois »

 

Le mur absorbe ce ruban

Renouvelé par la répétition mentale du vers

Sa lueur se teinte de toutes les nuances

Mon corps vibrant s’en imprègne

Le ruban des mots se renouvelle sans cesse

Et disparaît, avalé par le mur

Les mots se libèrent

J’avance, bras tendu

Ma main attirée par le mur m’emporte

Mon corps, comme en apesanteur, traverse l’espace

Quand enfin elle se pose

La phrase ruban

Quitte ma paume palpitante

Pour se glisser dans la pierre

Ma voix parcourt mon bras et sort par ma main

Elle pénètre dans ce mur tant espéré

Retrouve le chemin

Se love dans la pierre

S’enfonce, se dilate ou se rétrécit

Jusqu’à ce qu’insensiblement

Vivant l’osmose

Je m’y sente à ma place

« La lune blanche luit dans les bois »

 

Ainsi j’acquiers, par l’harmonie,

La maîtrise, indispensable à toute interprétation,

De ces trois éléments essentiels

Que sont le corps, le souffle et l’esprit

 

Quand s’allumeront les projecteurs

J’entrerai en scène

Riche de cette expérience

De m’être fondue dans le mur

Pour en ressortir dans la lumière.

 

©Adamante 

 

 

           

Ce texte s’inspire d’expériences d’ateliers autour d’un exercice ayant pour but de développer, sensibilité, concentration et maîtrise de soi. Cet exercice est sans doute un des plus représentatif de ma méthode.

Dessin S. Ortéga

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Crisis 17/02/2011 19:10



Le corps, le souffle et l'esprit s'unissent ainsi pour entrer dans la lumière...Ce doit être une belle expérience !



ADAMANTE 17/02/2011 20:36



Oui c'est une belle expérience, un grand moment de bonheur, même si parfois le bonheur peut faire peur.



Pénéloop 16/02/2011 21:26



C'est lui dans le bois


Je le reconnais


J'ai un peu peur...


Loop



ADAMANTE 17/02/2011 11:48



Celui qui n'est pas


tout à fait comme les autres


quand vient la nuit ? 


 



Pascale la tricotineuse 14/02/2011 10:28



la lune blanche coule dans tes veines ... tu irradies de lumière à travers ce ruban de mots déroulé dans ton corps et cela rejaillit sur tes lecteurs !! merci Adamante c'est le soleil ce matin
dans les bois à te lire ! gros bizzzoux



pimprenelle 14/02/2011 10:19



En stage, nous avons expérimenté, à deux, les ressentis qui peuvent passer de l'une à l'autre par les mots soutenus par le toucher, les yeux fermés, en aveugle.



ABC 14/02/2011 10:09



Je viens de déposer mon commentaire à la Petite Fabrique d'Écriture...


moi qui pratique le yoga depuis des années, je suis sensible à cette maîtrise du corps et du souffle et comme j'aime voir ce ruban de mots fluctuer !



Alice 14/02/2011 09:43



C'est beau ..


En ce jour du 14 Février je te souhaite un bonne st valentin


Bises


Alice






jill-bill.over-blog.com 13/02/2011 23:15



Bonsoir Adamante, un p'tit aperçu dis-tu de ce que tu es simplement, et bien c'est déjà beaucoup de savoir comment tu entres dans ton personnage théâtral... si je ne m'abuse...Bonne nuit Ada....
Bizzzz



ADAMANTE 14/02/2011 01:01



Oh, mais ce n'est pas aussi simple, il y a tant de portes pour entrer dans un personnage... ceci n'est qu'une toute petite facette  Biz Dame Jill.



Quichottine 13/02/2011 23:00



J'ai adoré l'impression de pouvoir te suivre dans le mur pour renaître à la lumière.


 


Ce doit être une expérience merveilleuse.


Tu fais ça chaque fois que tu dois monter sur scène ?


 


Passe une bonne nuit, Adamante.


Merci infiniment pour ce texte.



ADAMANTE 13/02/2011 23:13



C'est en fait un exercice que j'enseigne en cours,  un travail de fond pour expérimenter l'influence des couleurs sur l'interprétation, l'expression et aussi un excellent travail
de concentration.  Amitiés.



pimprenelle 13/02/2011 22:22



Ce doit être formidable de se sentir vibrer à ce point.



ADAMANTE 13/02/2011 22:44



C'est une formidable expérience qui nous enrichit.  



Snow 13/02/2011 21:24



Ce dessin est très beau. Pour ton texte, bel exemple de ton travail et que rajouter, tout est très bien dit. Merci... Bises



ADAMANTE 13/02/2011 21:53



Merci beaucoup M'Dame, un petit aperçu de ce que je suis, tout simplement. Bises



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...