4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 23:00

 

JEUDI EN POESIE  

 Avatar rose  LES CROQUEURS DE MOTS Avatar rose

 

 

 

Je vous propose de découvrir aujourd'hui un poète que j'aime beaucoup, tant par l'écriture poétique que par l'atmosphère étrange et envoûtante de ses œuvres, Georg Trakl.

 

Georg Trakl est né le 3 février 1887 à Salzbourg (Autriche) après une vie vouée à la destruction, enfance triste, drogue, inceste, il est mort suite à une overdose de cocaïne le 3 novembre 1914.


Marc Petit dans sa préface de "Crépuscule et déclin" suivi de "Sébastien en rêve" Ed. Gallimard dit :


"En 1912, Trakl fait éclater la "vieillerie poétique". Sans renoncer à pratiquer à l'occasion le vers régulier (...) il inaugure un autre type d'écriture, sans contrainte métrique (...) s'inspirant du Rimbaud des illuminations, il abandonne la rime et l'alternance des accents, dérègle le vers qu'il allonge ou raccourcit selon le rythme propre à la succession des images, à la "vision", au jeu verbal". (...)

"En réduisant le vocabulaire, en simplifiant la syntaxe, Trakl réussit à créer un monde qui n'appartient qu'à lui : monde clos, car composé d'un nombre d'élément restreint, mais en même temps ouvert, varié, plein de surprises, où l'invention déjoue toujours l'attente, et pourtant la comble."

 

 

 

Quand tombe la neige contre la fenêtre

Et sonne longuement la cloche du soir,

Pour beaucoup la table est mise

Et la maison est bien pourvue.

 

Plus d'un, parti en voyage,

Arrive aux portes par d'obscurs chemins,

L'arbre de la Grâce fleurit, d'or,

Nourri du suc frais de la terre.

 

Le voyageur entre en silence ;

La douleur a pétrifié le seuil.

Alors s'allument dans une clarté pure

Sur la table pain et vin.

 

Georg Trakl

 


 

 

Partager cet article

commentaires

Eglantine-Lilas 06/08/2010 16:42



moi je ne sais pas faire...


le froid dehors, la chaleur à la maison ?


moi je ne sais pas faire...une fenetre...une table , le couvert et une lampe éclairée...je crois que j'ai déjà vu ça quelque part



ADAMANTE 06/08/2010 17:50



Il faut se lancer, peut être vers une réalisation d'une vision plus symbolique. Voir les images les yeux fermés et dessiner sans les rouvrir surtout -ne pas tricher-  (de grandes choses
peuvent apparaître que l'on travaille ensuite) après mise en couleur et ça roule !



fanfan 06/08/2010 11:32



j'aime bien ce poème ;je ne connais pas du tout l'auteur ;


BONNE JOURNée



ADAMANTE 06/08/2010 15:13



Jeudi je remettrai un autre poème de lui, cela ne me coûtera pas, je l'apprécie tellement ! Merci de ta visite Fanfan, fais un heureux jour.



juliette b. 06/08/2010 08:22



Tu as raison, pour l'époque il est innovqant


j'aimerais li re d'autres poèmes de lui


 


Bises



ADAMANTE 06/08/2010 10:44



Pour l'époque sans aucun doute, je ne me lasse pas de le lire. Belle journée



Tricôtine 06/08/2010 00:08



pas grave pour le thème.... tu nous a évadé vers l'hiver !!!


pour le pschittt mdr ..."ça dégage le paysage" j'adore cette image .... je crois que ça a assombri les mines patibulaires, z'ont rien vu venir !!



ADAMANTE 06/08/2010 00:30



Le plus rigolo c'est que je crois avoir compris il y a 5 mn qu'il y avait eu du chpounz sur la lande, mais je ne sais pas quoi ! Et finalement c'est très bien comme ça !


Bisous et fais de beaux rêves plein des plus belles choses.



Tricôtine 05/08/2010 23:51



ça nous rafraichit en plein été la neige contre la fenêtre ... mais ça doit pas être riglo d'être le voyageur qui n'a pas le couvert dans la nuit !! jolie forme, mots réduits, je m'y essaie
....


merci pour ton passage sur mon pschitt , tu m'as fait rire, et pourtant, c'est un gros pschitt bien réel qui date d'hier soir , j'ai fait pêter le couvercle .... ce matin certains ont écopé des
morceaux à lettre ouverte !! ça fait du bien ..........   bizzzoux d'une vapeur évadée



ADAMANTE 06/08/2010 00:05



J'ai hésité, mais finalement j'ai décidé qu'il n'y avait pas de saison pour les braves ! Sauf que je fus totalement givrée,  l'évasion s'est fait la belle (j'ai lu en diagonale et je me suis
donc -encore une fois- emberlificoté les pinceaux!). Voilà comment on passe à côté, l'air enfariné et la bouche en cœur.


Quand la cocotte minute fait péter le couvercle c'est comme une bombe sur une villa de "pinsude" en  Corse, ça dégage le paysage ! Bisous



Almaya 05/08/2010 21:36



Merci Adamante de me faire découvrir cet auteur


Douce soirée


Almaya



ADAMANTE 05/08/2010 22:38



Merci de ta visite Almaya, je vais aller découvrir les autres. Amicalement



Tit'Anik 05/08/2010 20:09



Je ne connaissais pas cet auteur, merci pour ce partage


J'aime bien l'entrée de ce voyageur, sans doute fourbu


Bisous



ADAMANTE 05/08/2010 22:31



Le jeudi est fait pour ça, découvertes en poésie. Bises



Eglantine-Lilas 05/08/2010 17:14



tres imagée...tu pourrais mettre sur une toile le theme de ce poème. Tu me fais découvrir beaucoup de poètes...merci


ton expo ?


bisous



ADAMANTE 05/08/2010 22:37



Tu pourrais aussi dis moi, si cela t'inspire. Pour moi ses poèmes m'évoquent souvent le sous bois et la mousse, un parfum d'humus et de feuilles mortes. bises



Lenaïg Boudig 05/08/2010 16:45



Là, c'est l'évasion à l'état pur et la découverte d'un autre poète que je ne connaissais pas. Transcendance de la laideur de sa vie réelle dans la beauté de sa poésie, donc. Merci de nous
proposer cette lecture, Adamante. Bises !



ADAMANTE 05/08/2010 22:35



Une vraie transcendance en effet, et pour nous un don précieux. Bises



Nounedeb 05/08/2010 15:07



Salut Adamante, merci pour ce poème poignant et illuminé.



ADAMANTE 05/08/2010 22:34



Je n'ai pas encore visité les autres, j'imagine que moi aussi je vais faire de belles découvertes. Bonne soirée



jill bill 05/08/2010 13:46



Bonjour Adamante, en effet quel parcours de vie pour de bien courtes années. je ne connaissais pas du tout... Le poème valait de détour par toi... Ecriture particulière, pour un ressenti
particulier... Merci. Bisous de JB



ADAMANTE 05/08/2010 22:33



Je l'ai connu grâce au théâtre, comme beaucoup de poètes. Bisous



Angeljanvier 05/08/2010 13:07



Une initiative alchimique appréciable, merci pour la découverte de l' auteur.


Amicalement



ADAMANTE 05/08/2010 22:32



Tout le plaisir est pour moi. Amicalement



Quichottine 05/08/2010 12:02



J'aime l'idée de ce partage...


Laisser à la porte ce qui fait mal et ne garder que la lumère.


Merci pour cette découverte.


 


Bonne journée, Adamante.



ADAMANTE 05/08/2010 12:18



Sa vie fut le côté noir, la destruction, son œuvre l'inverse, pour notre plus grand bonheur. Belle journée.



rouergat 05/08/2010 09:14



Bonjour Adamante


je trouve ce poème très joli merci de nous le faire découvrir


Amicalement



ADAMANTE 05/08/2010 12:17



Merci Henry, son auteur vaut le détour. Amitiés



pimprenelle 05/08/2010 08:47



Belle vision



ADAMANTE 05/08/2010 12:14



Le mot est très juste.



Snow 05/08/2010 00:47



C'est beau comment il écrit. Je connais pas du tout. Les deux tîtres que tu nommes, préfacés de Petit, ce sont des livres de Georg Trakl ou...  Merci.. Bises



ADAMANTE 05/08/2010 12:16



Oui, on est entraîné dans ce monde très chamanique, il y a de la magie dans ses images.


Il s'agit d'un seul titre de Trakl collection nfr gallimard préfacé par Petit. Une merveille poétique et quel étrange parcours de vie. bises



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...