21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 23:26

JEUDI EN POESIE  

Avatar rose  LES CROQUEURS DE MOTS Avatar rose

 

 

Vous le savez, j'espère malgré tout

que je mourrai

à mon poste

dans une bataille de rue

ou au bagne.

Mais mon moi

le plus profond

appartient plus

 à mes mésanges

charbonnières

qu'aux "camarades".

 Avatar rose  

 


    Avatar rose Lettre de Rosa Luxembourg à Sonia Liebknecht 23 mai 1917.

           Ed. Le Temps des Cerises.

 

 

Rosa Luxembourg est née à Zamose le 5 mars 1871 en Pologne.

Révolutionnaire Allemande, militante de l'aile gauche de la sociale démocratie Allemande elle est emprisonnée en 1914 à la suite de sa campagne pacifiste et fonde à sa libération le groupe Spartakus avec Karl Liebknecht. Lors de la révolution spartakiste elle fut arrêtée et assassinée le 15 janvier 1919.

 

… Ma petite Sonia, cela vous irrite de me voir si longtemps détenue et vous demandez :  « Comment se peut-il que des êtres humains puissent décider du sort des autres être humains ? A quoi bon tout cela ? »

Excusez-moi, ma chérie, mais en lisant ces mots j’ai éclaté de rire. Dans les frères Karamasov de Dostoïevski, il y a un personnage, madame Choklabova, qui pose ce genre de question tout en interrogeant du regard l’une après l’autre les personnes assemblées, mais qui, avant que l’une ait tenté de répondre, était déjà passée à un autre sujet. Mon petit oiseau, toute l’histoire de la civilisation de l’humanité qui, selon des estimations modestes, compte quelque vingt mille ans repose sur le « pouvoir de décision de certains êtres humains sur d’autres », pouvoir qui plonge de profondes racines dans les conditions matérielles d’existence.

Seule une douloureuse évolution ultérieure pourra changer cela et nous sommes justement les témoins d’une de ces phases extrêmement douloureuses. Vous demandez « A quoi bon tout cela ? » La notion « d’à quoi bon » n’est pas une notion utilisable pour les formes de la vie dans son ensemble. « A quoi bon » y a-t-il des mésanges bleues sur terre ? Je n’en sais vraiment rien, mais je suis heureuse qu’il y en ait et quand me parvient de loin par-dessus les murs de ma prison un rapide « tsi-tsi-bé ! » c’est pour moi une douce consolation.

Au reste, petite Sonia, vous exagérez ma « sérénité ». Il suffit hélas du plus petit nuage qui passe sur moi pour que c’en soit fait de mon équilibre intérieur et de ma béatitude. J’éprouve alors une souffrance indicible, simplement j’ai cette particularité dans ce cas-là de rester muette. Littéralement, petite Sonia, pas un mot ne peut alors sortir de ma bouche…

 Avatar rose

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Eglantine-Lilas 23/07/2010 08:28



je crois que je n'aurais jamais cette force et ce courage...sauf pour sauver mes enfants...


je ne connaissais pas sa vie comme tant d'autres d'ailleurs qui ont eu ce même courage, il est bien de rappeler certains destins qui nous permettent aujourd hui de vivre ce que nous sommes



ADAMANTE 23/07/2010 12:34



Je pense que l'investissement des individus correspond à une quête qui, quoi qu'il fasse, est une réponse profonde
à  ce qui pour lui, correspond à la satisfaction d'un plaisir (cela peut paraître inverse à tout autre). Certains trouvent leur satisfaction en luttant pour des idées,
 d'autres en se flagellant, d'autres en se sacrifiant, d'autres en vivant simplement et en rayonnant de l'amour. Bien entendu il s'agit là des grandes lignes de notre
personnalité, une tendance... L'analyse et la réflexion, tout comme l'expérience, peuvent nous transformer. C'est là que cela devient intéressant.







Tricôtine 23/07/2010 01:16



le répit du guerrier les mésanges charbonnières, combien difficile de se battre pour un idéal dsans y laisser des plumes ou sa peau ! texte profond de pudeur malgré la force de caractère! je
découvre encore des histoires d'opression , pas au fait de toutes ces choses historiques ! merci Adamante !! bonne nuit et bon week end bizzzoux.. tardifs



ADAMANTE 23/07/2010 01:58



Nous ne pouvons tout savoir, mais cela nous laisse tant à découvrir, c'est une idée qui me plait. Bises encore plus tardives !



Angeljanvier 22/07/2010 22:37



C' est  poignant, des justes comme elle, ils ont été nombreux.


C' est vrai qu' il faut témoigner mais ce n' est pas facile, parfois le silence est plus fort que les mots... En te disant cela, je pense à un rescapé des camps
rencontré à Paris... regard inoubliable.


Merci pour ce texte , je ne connaissais pas.


Amitiés



ADAMANTE 22/07/2010 23:32



Oui ces regards sont marquants, comme ceux des enfants du Sahel aux yeux mangés par la faim et qui portent sur le monde un regard d'une profondeur à se perdre de trouble. Amitiés



Sissi 22/07/2010 20:42



Texte fort. Je suis d'accord sur le fait qu'il faille transmettre l'histoire car cette histoire aura encore besoin de Rosa, de Lucie (Aubrac), de Jean Moulin pour que l'Humain puisse avoir une
certaine grandeur face à la décadence de certains autres Hommes...


Bonne soirée - Sissi



ADAMANTE 22/07/2010 22:20



Des homme et des femmes avec un idéal. Bonne soirée et à bientôt.



... Quichottine en pause ... 22/07/2010 14:05



tu dis "quand je souffre trop, je suis muette"...


Cela me touche, beaucoup.


 


Et je n'ajoute rien à ton texte ou tes commentaires sur Rosa Luxembourg. Tout est déjà là.


C'était une grande dame, et il faut continuer d'en parler.



ADAMANTE 22/07/2010 22:27



Ces mots ont été écrits par Pimprenelle et sont très forts en effet, mais je les partage. Je pense en effet qu'il faut parler, témoigner et faire connaître les écrits de ceux qui ont fait
l'histoire et qui les rendent éternels, afin qu'ils ne soient pas morts pour rien. C'est notre histoire.



pimprenelle 22/07/2010 10:15



Au fait, je ne me compare nullement à Rosa Luxembourg. Il faut des circonstances telles qu'elle les a connues pour savoir ce que l'on peut être. Y a-t-il encore des jeunes pour connaitre ce nom ?



ADAMANTE 22/07/2010 12:29



Je comprends bien, mais pour que les jeunes connaissent encore faut-il que les anciens racontent et qu'ils connaissent eux aussi. Les conteurs ont leur place là dedans.  L'histoire est
indispensable pour conserver ses racines et ne pas se faire "laver le cerveau".



pimprenelle 22/07/2010 10:12



Il y en a eu des Rosa avant et après malheureusement. Je pense qu'il y en aura encore, tant que l'humain sera l'humain. Je sais, on me dit que je vois trop de choses en noir. Non, car, comme elle
j'aime entendre le tsitsibé et,  comme elle, lorsque je souffre trop, je suis muette.



ADAMANTE 22/07/2010 12:24



Comme pour tout dans la nature "la raison du plus fort est toujours la meilleur", c'est ce que doivent comprendre les opprimés afin de faire valoir leur droit et d'unir leurs forces face aux
forts, aux nantis, pour obtenir ce à quoi ils aspirent. De là quelques êtres "locomotives" qui avancent comme le petit cheval blanc chanté par Brassens " tous derrière et lui devant". Etre
conscient pour mieux lutter ne siginifie pas ne rien sentir et ne pas avoir une âme de poète en aimant, comme je les aime aussi, les tsi tsi bé.



jill bill 22/07/2010 07:59



Un billet sombre comme le cachot pour un hommage à une pacifiste assassinée... Adamante merci pour le partage, ce rappel, les héroïnes il y en a eu... Bisous de JB



ADAMANTE 22/07/2010 12:25



Et il y en a, et il y en aura... Bisous JB.



Tit'Anik 22/07/2010 01:33



J'aime bien le petit poème d'introduction


Le reste de l'histoire est bien triste


Bisous



ADAMANTE 22/07/2010 22:29



C'est l'histoire, celle des héros du peuple qui défendent ses droits. C'est vrai que ce petit poème est beau. bonne soirée.



Snow 22/07/2010 01:20



C'est quelque chose cette dame.. je ne la connais pas mais elle est plutôt lucide. Vive le clan des mésanges charbonnières, au moins elles, elles se serrent les ailes! Bises



ADAMANTE 22/07/2010 01:25



Peu de temps avant de mourir assassinée elle avait écrit : "j'étais, je suis, je serai". Par l'écrit : elle est.



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...