27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 19:25

 

 

 

Ils sont là, ils attendent. Campés sur le couchant comme les

chats dans les herbes.

Les nuages, au lointain, déversent leur trop plein d'ombre.

Éventail zébré de pluie, rayonnement de brume sur l'avant de la

nuit.

Sont-ils cerbères ou sphynx ? Ils guettent, menacent et

protègent.

Le temps que j'écrive, l'horizon a avalé tout le restant de bleu.

Le jour est mort,  vive la nuit.

Il ne reste plus que les yeux de braises des immeubles

méditant sur la folie du monde.

 

©Adamante SACEM

 

Poèmes de l'instant publié sur ma communauté google : L'herbier de poésie (voir ici)

 

 

 

 

 

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 15:40

Forêt des songes

 

  image ©Gérard Bouquin-Destal

 Ce dessin à la plume a été publié par Gérard en proposition d'écriture sur la  communauté google "L'HERBIER DE POÉSIE"

 

 

Ma participation :

 

 Forêt des songes

Au lointain, une fumée bleue

Comme le ciel.

 

©Adamante

 

 

Si vous souhaitez participer et que vous n'avez pas de page Google, laissez-moi votre participation, soit par email soit en commentaire, en précisant bien que vous participez. 

 

Je publierai ici, chaque mardi, une page "L'herbier de poésie"  

ainsi que sur la page de la communauté google (communauté privée que vous pouvez rejoindre). 

Dans ce cas précisez le lien vers votre blog

 

Proposition d'image tous les mercredis.

 

Voir ici la philosophie de la communauté

 

 

 

17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 00:03
Le chat dort

 

Il dort le chat

les moustaches frémissent

rêve plein d'oiseaux.

 

©Adamante

 

 

 

7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 00:13
Chat-lune série : mes récréanotes février 2015

Chat-lune série : mes récréanotes février 2015

 

Regard de chat


quel accroche-cœur


ce croissant de lune

 

©Adamante (sacem)

28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 18:14

 

 

Une étendue de ciel et de pluie

à travers une vitre sale

une étendue de ciel et de pluie

à travers un écran brumeux

 

les gouttes lèchent le carreau

humide et glissant vertige

attraction fatale du puits

pour les nuages

 

tout est gris sur l’horizon mort

tout est mort sur l’horizon gris

il n’est plus que des larmes vides

ignorant le lieu de leur source

elles coulent comme coule la pluie

elles coulent

coulent

sans faire aucun bruit

elles coulent comme coule la pluie

elles coulent

coulent

comme coule la vie.

 

 

Adamante dépôt SACEM

 

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 22:11

J'ai écrit ce texte il y a déjà quelques temps, mais ce soir, en apprenant le décès de Gabriel Garcia Marquez, je le publie en guise de modeste hommage.

 

 

L’oiseau a déchiré
le vent
son bec
a ouvert
la porte des sables
le futur
est un rugissement
une déchirure de plumes
l’avenir
tracé de griffes
sanglote comme un nuage
sur le visage de la mort
sourire
criblé de balles
et le sang
toujours
coagule
sur la face
hideuse
d’un trottoir
épris
de 
liberté
au soleil


l’homme
attend
l’homme
quelque part
dans une anfractuosité
de hasard


le poing
qui se lève
pourra-t-il
jamais
l’attraper ?


Adamante (©sacem)

 

 

 

 

9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 16:33

 

 

Toute douce

la fleur s’ouvre

sur son désir

 

Offre ses sucs à l’abeille

au premier soleil du printemps.

 

Adamante (SACEM)

 

 

 

 

18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 11:54

 

Des oiseaux s’envolent
la répétition de leurs ailes
frappe l’air
formes pensées
esprits
nés d’un réverbère
conçus par les lumières de la ville


Ils filent
vers le Nord
vers le blanc
le froid
l’hiver


Que sont-ils 


Des fantasmes 
qui sculptent la nuit 
des chimères de rue
égarées dans le soir  


Que sont-ils  


Ils sont nés du hasard 
figés dans les pixels
d’une image fugace


Sont-ils erreur
Sont-ils message 


En silence
ils nous frôlent 
captent nos illusions
nous emportent ailleurs


Rien pourtant
que de très banal
un trait
un simple trait
vibration révélée
bougé volontaire
d’une prise de vue
un flou de clarté
mouvement qui se dédouble
se multiplie
raconte une aspiration
un désir d’évasion
arraché
à la bouche du silence. 

 


©Adamante (Sacem)

 

 

 

La photo

 

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 15:46

 

Il avance à reculons

en riant

et pourquoi pas

dans une boutique sélecte

du boulevard

un passant

seul

tour grise

immobile

le regarde

l’œil éteint

à travers la vitrine

reflet terne

qui se confond

aux formes désarticulées

d’un mannequin nu

manipulé

par une vendeuse

occupée à lui passer

une chemise de prix

porte manteau

à forme humaine

au sexe approximatif

et sans gloire

l’homme qui riait

cesse de rire

il regarde la femme

qui tord le bras

de ce spectre blanchâtre

sans aucune attention

il s’arrête interdit

on dirait

qu’il a mal

il pleure maintenant

la femme se retourne

interloquée

il grimace

et ses dents

réclament

vengeance

elle a peur

elle abandonne

le bras

qui reste

stupidement coudé

dans une position impossible

et s’enfuit

vers l’arrière boutique

le reflet grisâtre

de la tête de l’homme

sur le trottoir

juxtaposé à la tête

du mannequin

sourit

les pleurs cessent

l’homme

qui riait

qui pleurait

sort

à reculons

toujours

il veux rejoindre

le passant

pour le remercier

mais il n’y a personne

sur le trottoir

juste le reflet d’une tête

d’homme

invisible

qui lui sourit.

 

©Adamante - Sacem le 29 décembre 20012

 

13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 23:12

 

Avatar rose

 

Le banc aux crottes de pigeons

 

assise


je pense à toi


il y a un peu de vent ce soir


c'est frais comme un parfum de menthe


la grive


en repartant


sera-t-elle au rendez-vous ?

 

 

Avatar rose Prochain conte

 

Un poème Avatar rose 

 

 

 

 


Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...