1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 23:05

Défi  54

Les Croqueurs de mots

A la barre Jeanne

 BOURRASQUE-copie.jpg

 

 

Il souffle le vent

Ridicule chemise

Gonflée de vide

Le pantalon grotesque

Se démembre en gigotant

 

Vent, tu as le temps

De t’amuser comme un fou

Ça n’est pas sérieux

Va donc pousser les voiles

Et laisse cet étendoir

 

Je n’ai pas le temps

J’ai bien trop de travail

Fiche-moi la paix !

Crois-moi j’ai passé l’âge

De rire de tes pitreries

 

Tu joues au gros temps

Dans les fringues du Papé

Pour les enfiler ?

Vent tu es fêlé

À vouloir te déguiser

 

Mais tu es têtu

Rend-moi cette culotte

Et ce vieux maillot

Puisque tu n’écoutes rien

Ok ! je reprends mon bien

 

Tu es dépité

Tu n’as plus rien pour jouer

C’est tant pis pour toi

Veux-tu bien laisser ma jupe !

C’est trop ! Je rentre chez moi.

 

©Adamante

 

 

 

commentaires

J


J'aime beaucoup cette façon que tu as de gronder ce petit vent joueur et polisson ...



Répondre
L


Eh oui ! Trop de travail pour le vent, pas de RTT, pas de retraite. En tout cas très belle réussite pour toi.



Répondre
A


Je me demande s'il ne finirait pas par 1 verre...



L


J'aime cette image du vent qui joue à se déguiser.



Répondre
A


V'la l'bon vent... coquin aussi.



T


je ne t'ai pas vue dans le défilé, ouf, j'ai attrapé le bout de ta corde qui s'envolait avec le vent !! facéties du vent qui te fait tourner la tête, et soulever la jupette !! mdr! c'est pas
permis de mettre le linge dehors par un temps pareil merci Adamante un joli texte imagé sans l'image de départ on y est
pourtant !! bizzzoux là mon avant dernier matelôt vizzzité !



Répondre
A


Rassure-toi tu n'es pas la seule,  nul n'est obligé de visiter ni de laisser un commentaire.


Mais tu es venue alors tout est bien qui sourit bien et c'est ce qui importe. Le jour même, le lendemain, nos chemins se croisent toujours et moi je ne t'ai pas encore rendu visite, ce qui ne
tardera pas, c'est prévu pour ce soir (vol de nuit). Bises Pascale, amitié.



P


Crois-tu avoir vraiment gagné ?



Répondre
A


Le droit de recommencer sans doute !



Q


Rire ! J'aime bien, moi, quand tu te mets à gronder le vent...


Ce n'était là qu'un enfant joueur...



Répondre
A


Un coquin de vent, j'imagine bien une petite mamie dans son jardin entrain de se battre avec lui, la vie courante quoi ! Amitiés



A


Le vent en bise ou en ouragan s'habille indifféremment en jean's ou en paréo, suivant ce que lui offre la corde à linge !!!



Répondre
A


Tout dépend de la génération de ce qui s'accroche au fil



D


Un petit vent coquin qui met tout sans dessus dessoUs et surtout les dessous. Ton texte est plein de fraicheur du vent.


Bonne soirée à toi Adamante


Amitiés


Roger



Répondre
A


Merci Roger, ravie que cela te plaise, à bientôt, amitiés



A


Je connais des petits bonhommes très timides, très sages et très sérieux. Alors, quand ils font des bêtises, je gronde un peu et me dis surtout qu'enfin en eux respire l'enfance. Les premiers
poètes dont j'aurai lu les écrits : Baudelaire et Rimbaud ; mais chut ! on pourrait croire que j'encourage...



Répondre
A


Tu as tout à fait raison, il y a un âge où ne pas faire de bêtise n'est pas logique,  et puis les troublions sont souvent les plus attachants et les plus vifs, mais tu as raison chut...



A


En relisant ton poème... Le vent, ici, un peu frippon, un peu taquin, a le visage de l'enfance. Et sa mère le gronde. Souffle, vent, souffle et continue de jouer.



Répondre
A


Voilà que tu encourages l'insubordination ! Quelle époque tout de même!   Bises



M


Ah ! j'ai pris plaisir ici ! ce dialogue avec les pitreries du vent, c'est vivant... :-)


J'ai aussi apprécié les couleurs de tes tableaux chatoyants.  Bravo !


 



Répondre
A


Je te remercie Marianne, c'est très aimable à toi. Tes articles sont intéressants aussi, je reviendrai te voir.



P


Se fâcher, vraiment. Le vent entortille.  Mais qu'aurais-tu dit à Madame la Pluie.



Répondre
A


Je préfère le vent à la pluie pour être honnête, sauf au Guatemala, j'aime le chaud et humide.



L


Il sent si bon ce linge sèché au grand vent . Dan



Répondre
A


Tu as raison, la vie et tissée de ces petits riens bien agréables.



M


sans flagornerie, c'est superbe, léger, j'adore!


et je vois en même temps la corde à linge de Jeanne!


Bravo!


bonne journée..



Répondre
A


J'ai joué du tanka pour m'accrocher à la corde ! Amitiés



C


Très beau, grand merci et douce journée



Répondre
A


Merci Cigalette, belle soirée à toi.



M


Jolie querelle entre le vent et toi... oui mais qui est vraiment le gagnant ???


Bisous






Répondre
A


Ma foi, si le linge est sec ! qu'importe. Amitiés



J


Bonnjour m'dame !  Tu te fâches avec Eole !  Il est comme un enfant et aime entrer dans des déguisements,  le fil à linge est une boutique si tentante.... Bizzzzzzzzzzzzzz 




Répondre
A


Qui résiste à cela ? pas même lui. Bizz Jill



E


BRAVO !!! Mais dis donc le vent t'en voulait ! Bises



Répondre
A


J'adore le vent, mais cette corde à linge... amitiés



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Archives

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...