25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 00:30
Jeudi en poésie      
CROQUEURS DE MOTS

 

"Paysage violent, féroce, charmant, lumineux, ténébreux, inouï.

Il ne fait pas jour, le jour, et il ne fait pas nuit, la nuit.

On dirait que le bon Dieu consulte Rembrandt

sur les paysages qu'il me fait.

J'habite le plus magnifique des clairs-obscurs."

                                                                                                                                      Victor Hugo


Dessin V. Hugo



L’homme en songeant descend au gouffre universel.

J’errais près du dolmen qui domine Rozel,


Dolmen V.Hugo

À l’endroit où le cap se prolonge en presqu’île,

Le spectre m’attendait ; l’être sombre et tranquille

Me prit par les cheveux dans sa main qui grandit,

M’emporta sur le haut du rocher, et me dit :

Sache que tout connaît sa loi, son but, sa route ;

Que, de l’astre au ciron, l’immensité s’écoute ;

Que tout a conscience en la création ;

Et l’oreille pourrait avoir sa vision,

Car les choses et l’être ont un grand dialogue.

Tout parle, l’air qui passe et l’alcyon qui vogue,

Le brin d’herbe, la fleur, le germe, l’élément.

T’imaginais-tu donc l’univers autrement ?

Crois-tu que Dieu, par qui la forme sort du nombre,

Aurait fait à jamais sonner la forêt sombre,

L’orage, le torrent roulant de noirs limons,

Le rocher dans les flots, la bête dans les monts,

La mouche, le buisson, la ronce où croît la mûre,

Et qu’il n’aurait rien mis dans l’éternel murmure ?

Crois-tu que l’eau du fleuve et les arbres des bois ;

S’ils n’avaient rien à dire, élèveraient la voix ?

Prends-tu le vent des mers pour un joueur de flûte ?

Crois-tu que l’océan, qui se gonfle et qui lutte,

Serait content d’ouvrir sa gueule jour et nuit

Pour souffler dans le vide une vapeur de bruit,

Et qu’il voudrait rugir, sous l’ouragan qui vole,

Si son rugissement n’était une parole ?

Crois-tu que le tombeau, d’herbe et de nuit vêtu,

Ne soit rien qu’un silence ? et te figures-tu

Que la création profonde, qui compose

Sa rumeur des frissons du lys et de la rose,

De la foudre, des flots, des souffles du ciel bleu,

Ne sait ce qu’elle dit quand elle parle à Dieu ?

Crois-tu qu’elle ne soit qu’une langue épaissie,

Crois-tu que la nature énorme balbutie,

Et que Dieu se serait, dans son immensité,

Donné pour tout plaisir, pendant l’éternité,

D’entendre bégayer une sourde-muette ?

Non, l’abîme est un prêtre et l’ombre est un poète ;

Non, tout est une voix et tout est un parfum ;

Tout dit dans l’infini quelque chose à quelqu’un.

 

 

 


Pierre Seghers Victor Hugo visionnaire Ed. Robert Laffont -  Dessins Victor Hugo


commentaires

Snow 27/03/2010 20:26


À tout coup..Hugo empoigne mon âme.. pleine de ces clairs-obscurs.. il nous amène là où il le veut avec cette force des mots..comment résister!!!
Belle intro pour ce texte Adamante!!hum..
Bisouss


ADAMANTE 27/03/2010 22:07


tu l'as dit, la force, extraordinaire romancier, fantastique poète et si merveilleux dessinateur parce qu'en tout il nous transmet la force. Bizzz


amtealty bougnen 25/03/2010 21:46


je découvre
il me faudra le relire
la première lecture me plait
bisous de Bretagne


ADAMANTE 25/03/2010 23:16


J'aurais grand plaisir à t'accueillir encore et encore. Bises de Pantin


Bruno 25/03/2010 16:52


Les mots du poète donnent forme et mouvement aux éléments dans une symphonie à la vie.


ADAMANTE 25/03/2010 23:15


Et venant du grand Victor cela est sublime. bises


Jean-Pierre 25/03/2010 11:09


"Tout dit dans l’infini quelque chose à quelqu’un."
Que dire après ça ...
Hugo avec une belle mise en scène dans ta publication ...
Merci


ADAMANTE 25/03/2010 11:53


Merci pour la mise en scène, je suis sensible au compliment. Fais un heureux jour.


Eglantine 25/03/2010 08:43


oh que j'aime cette musique...certains poèmes chantent a mes oreilles

belle journée a toi amie


ADAMANTE 25/03/2010 11:52


Et quelle musique, la musique d'un Grand Maître ! Fais un heureux jour (je vais faire un article sur cela tiens!)


nounedeb 25/03/2010 08:05


Immense Victor Hugo. A l'origine furent les poètes...


ADAMANTE 25/03/2010 11:51


Et à la fin seront les poètes...


Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...