12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 13:19


La Promise 93X100

La Promise huile sur toile 93x100  ©Adamante



Les toiles évoluent, surtout si elles n'ont pas quitté l'atelier, voici donc la version, je pense définitive, de ce tableau illustrant une vision de la mort et de la vie  suivant le cycle des transformations.

La mort, je la vois un peu à la manière des Mexicains, très en couleur, parce que je la vois du côté où je suis, du côté yang, du côté chaud, du côté en mouvement et je la pare d'une lumière qui me la rend proche. Je la sais vivre en moi, je sais qu'elle m'attend, et c'est sans doute pour cela que j'aime à ce point la vie au travers de la nature, des arbres, des fleurs et des éléments. Grâce à elle, à sa présence en moi, je déguste l'éphémère.


En la représentant, particièrement sur cette toile, j'instaure avec elle,  un dialogue  intimiste d'où l'amour et la tendresse ne sont pas exclus.


Un ami de 101 ans me disait il y a peu, "la mort en elle-même n'est pas redoutable, je ne la crains pas, mais je redoute le passage."


Je ne sais plus où j'ai lu que l'on mourrait souvent comme on pensait mourir, en ce qui me concerne, j'aimerais mourir en conscience, me mettre en méditation et partir.


Adamante



commentaires

india 22/04/2010 08:33


Superbe toile, très beau texte où je te rejoins complètement (pour la toile j'ai encore quelques Gros efforts à faire en peinture :).
Je redoute le passage par contre(je me vois mourir noyée depuis des années)mais pas l'après.
Bisous très vivant.


ADAMANTE 22/04/2010 11:57



Les peintres sont je le crois d'éternels insatisfaits (je reprends actuellement toutes mes toiles en me demandant quand je serai enfin peintre!!!) sans doute jamais ! Bref, je chemine et comme tu
l'as si bien dit, c'est cela qui compte non ? Merci de ta visite à bientôt. Amitiés



yaris 13/04/2010 23:45


Cela me fait penser à un charnier vivant..
Une peur sans doute de la mort révélée dans une émotion que sucite cette toile.

On a pas envie de mourir !

C'est tout et en même temps, le piège de cette émotion de croire que nous sommes mortels !


ADAMANTE 14/04/2010 01:52



Nous passons notre vie à trouver et abandonner beaucoup de choses, c'est le chemin sans doute.



pimprenelle 13/04/2010 19:50


Tu as raison, on ne peut jamais connaître vraiment nos réactions.


pimprenelle 13/04/2010 19:01


Pourtant, nous la vivons.
Il n'y a pas à avoir peur du passage. Il se fait et on peut suivre le chemin pas à pas.
Tes couleurs sont là pour le dire.


ADAMANTE 13/04/2010 19:29



Comme on le voit dans : Dialogue des Carmélites, on ne peut réellement savoir notre réaction au dernier moment, vivre et aimer profondément la vie est sans doute la meilleure façon de se préparer
à sa fin sans heurt.



fanfan 13/04/2010 18:02


il y a beaucoup de couleurs chaudes ;
Ton vieil ami a raison; c'est le passage qui fait peur; si on pouvait choisir sa mort ce serait parfait!
Bonne soirée


ADAMANTE 13/04/2010 19:24



Oui, avoir le choix serait réconfortant, merci de ton passage. Bonne soirée



Snow 13/04/2010 17:47


Bonjour Adamante! Une belle vision de la mort avec l'accueuil chaud de Terre-Mère. Sujet difficile d'aborder pour plusieurs. Pour l'avoir provoquée souvent pendant plusieurs années, je sais qu'elle
est très indulgente et aimante. Et juste aussi..elle nous offre ce que nous attendons d'elle.. (ça rejoint tes mots) À nous d'y voir!
Je crois que ce tableau a été réalisé avec beaucoup d'amour sinon nous ne sentirions pas cette tendresse dans ce qui nous paraît épeurant mentalement.
Ça nous ramène à nous, somme toute. Merci de cette vision que je partage..
Gros bisouss


ADAMANTE 13/04/2010 19:22



Oui, je pense que la mort nous accueille avec tendresse c'est ce que j'ai voulu représenter, elle panse parfois des blessures profondes infligées aux hommes par d'autres hommes au nom du pouvoir.
Bisous


 



Lyam 13/04/2010 17:13


J'avoue que ton explication j'y avais pensé ! C'est là toute l'harmonie du tableau.


ADAMANTE 13/04/2010 17:16



Je te remercie pour l'harmonie et je pense que nous ne sommes pas loin d'avoir la même approche. Bises



Lyam 13/04/2010 16:38


Tu as peint un tableau très chaud mais il y a pourtant la mort en bleu, pourquoi ? Si ce n'est pas trop indiscret !
Certains pensent "paradis", d'autres "résurrection" que l'âme jamais ne meurt. Personnellement je ne crois pas en l'âme. On pense que c'est triste, mais je ne crois pas que quelque chose persistera
de moi si ce n'est les souvenirs. Par contre mon corps, mon énergie va se transformer pour être et vivre sous une autre forme. Nourrir la Terre, ma mère ! C'est ça qui me plaît.
Bises


ADAMANTE 13/04/2010 17:11






Je suis assez adepte du « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Je ne crois pas au paradis, je pense être un atome d’un grand corps
cosmique, venu dans cette vie, sous une petite identité personnelle, faire une expérience, avec au final un retour vers là d’où je viens : la grande identité cosmique. La naissance et la
mort sont indispensables à ce cycle que je pense identique pour le moindre brin d’herbe ou le plus petit caillou.


Quant au tableau, sans avoir fait d’analyse au préalable (je suis plus portée par un élan intérieur plus que par une pensée rationnelle),  je
pourrais te répondre que j’ai illustré la vie qui est chaleur (yang) dans la gamme des rouges, oranges et jaunes,  l’entre-deux en jaune tirant vers le vert symbolisant
l’éphémère de la matière, de la forme et la mort en bleu, la couleur de la paix, celle de la Grande Mère symbolisant le monde de yin, le froid, l’inconnu. Mais la mort est parée d’éclats des
autres couleurs, car elle possède en elle la faculté de se transformer à son tour en ce que nous appelons la vie. J’aurais pu appeler ce tableau « la mort lumineuse ou la lumière de la
mort ».












le divin paradoxe 12/04/2010 19:21


Cette toile ne laisse pas sans réactions.
Elle me fait plutôt penser à un charnier vivant..

Il est vrai que la mort est toujours un tableau difficile à peindre (je parle d'un point de vue allégorique)

Et bien entendu de ce que ta peinture sucite en profondeur de cette peur qui m'appartient.

Bisous


ADAMANTE 12/04/2010 20:09



C'est vrai, la représentation est délicate, nos sociétés ont tellement voulu occulter que montrer est presque considéré comme une provocation, mais la mort fait partie de nous, profondément.


Je pense aussi que si  nous réapprenions à respecter les anciens, à les garder dans la vie pour bénéficier de leur expérience, si nous ne condamnions pas les plus de 50 ans à être "mis au
rencard" , la vision même de la mort  serait changée. Elle s'inscrirait alors dans ce cycle naturel de la vie humaine actuellement perverti : il ne faut pas vieillir, gommer les rides,
rester mince... bref il faut paraître jeune pour être considéré. Tout cela est impossible, contre nature et douloureux.



jill bill 12/04/2010 17:27


Bonjour Adamante, artiste peintre si je ne m'abuse... Tu aimes la couleur vive, la mort au bout de ton pinceau est moins triste de la sorte, en effet comme le dit justement ta centenaire lucide,
nous ne craignons pas la mort juste la façon de franchir le pas d'une rive à l'autre ! Ton tableau est parlant je l'aime beaucoup, tu es douée comme d'autres sur ta communauté qui en font aussi ou
encore font de la photographie... Continue avec cette sensibilité colorée,je suis impressionnée, amitiés poétiques de JB


ADAMANTE 12/04/2010 17:41



Merci JB, ton tapis battu m'a beaucoup plu aussi, bien enlevé. à bientôt j'espère. bises



Brunô 12/04/2010 16:07


Tout est dit avec clarté, tout est peint avec réalisme et suggestion pour ce grand départ si tabou pour beaucoup.
Merci
Bises


ADAMANTE 12/04/2010 16:51



Tu as raison il est toujours délicat de ne serait-ce que l'évoquer... Bises et merci



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...