27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 12:38

Pour l'Arbre à mots, dans le cadre du Bestiaire fantatique, avec :

Le Balisier des couleursQuichottineMalivoyage  et

La Coquille de noix,


                        Je vous invite à la découverte du Tigrocigogna.


LE-TIGROCIGOGNA-copie.gif

Le Tigrocigogna ?   Une invention totale de la "Chadamante" !

                     Que mon conte vous fasse voyager loin...


Depuis quelques années, dans un petit village du beau département d’Alsace, on peut voir des nids de cigognes habités par de curieux locataires. Personne ne pourrait dire quand cette nouvelle espèce est apparue, mais il faut se rendre à l’évidence, elle est là et bien là.

Je me suis laissé conter qu’un jour…

 

C’était aux environs de la fête de la Saint Valentin.

Tigro, le chat de Mia, la fille de la maison des Wurtzmraow, chat d’intérieur détestant se mouiller les pattes, et prisant les activités physiques que l’on pratique les yeux fermés sur un lit ou un canapé confortables, allez  savoir pourquoi, avait décidé de partir à la découverte du monde.

À moins qu’il n’y ait été invité par la femme de ménage, excédée par les poils qu’il laissait sur tous les coussins de la maison.

 

Tigro s’était donc retrouvé un soir à la rue, quelque peu désemparé.

Mais, dans sa tête de chat philosophe, il n’avait pas totalement oublié qu’il tenait de son espèce une insatiable curiosité.

Mû par cette force salvatrice, il avait parcouru les rues, la place, les toits et tout ce qui pouvait être visité au village.


Sa liberté le ravissait. Il avait bien quelquefois connu les désagréments de la faim, mais il avait quelques réserves et après tout il était chat, il pouvait s’adonner au plaisir de la chasse.

Peu habitué il est vrai, il en revenait souvent bredouille, mais il était débrouillard, il avait repéré la seule taverne du village dotée de poubelles particulièrement avenantes.

Il y terminait donc toutes ses parties de chasse et s’y  délectait de mets raffinés que des clients repus n’avaient pu finir.


On comprend aisément que Tigro, ne songea pas à revenir chez Mia pour se faire tirer la queue et habiller comme une poupée.


Tigro était un jeune matou entier, entendez par là que le vétérinaire ne lui avait pas encore ôté ses attributs virils et il était bien décidé à en profiter.

Il avait déjà croisé quelques minettes bien roulées, mais, après quelques minauderies, elles l’avaient éconduit en crachant.  Il n’avait donc pas encore trouvé le grand amour. Il se disait qu’au fond, dans la vie, ce qui compte le plus c’est d’avoir l’estomac plein et un bon coin pour dormir, ce qu’il avait.

Pour échapper au bruit, à la promiscuité et pour être maître en son royaume, en dominant toutes les situations, il avait élu domicile dans un nid de cigogne abandonné, perché en haut d’un arbre, ce qui arrive parfois. Il y vivait heureux et en paix.


Un soir qu’il terminait sa partie de chasse dans les poubelles de la taverne, il vit une cigogne qui fouraillait là de son long bec, quelques détritus tombés au sol.

Discrètement Tigro l’observait.

D’un coup sec, il la vit attraper une souris qu’elle avala d’une simple déglutition.

Admiratif, il ne put réprimer un cri.

La cigogne, surprise, se tourna vers lui et ils restèrent un long moment, interdits, à se regarder.

À dire vrai, ce fut le coup de foudre, la résurgence improbable d’un sentiment vieux comme le monde qui bousculait toutes les règles habituellement imparties aux espèces.

Bêtes tous deux, comme seul l’amour peut rendre bête, ils restèrent de longues minutes à se regarder. Le temps s’était arrêté, leurs cœurs affolés cognaient dans leurs poitrines au rythme de la folie d’aimer.

Ils échangèrent leurs petits noms, quelques civilités, voulurent tout savoir de l’autre et se donnèrent rendez vous le lendemain.


Très rapidement Tigro invita Cigogna à visiter son nid et comme il est de coutume chez les cigognes que ce soit Monsieur qui construise le nid, Cigogna tout naturellement s’installa chez Tigro, en haut de son arbre. Ils s’aimèrent, partagèrent musaraignes attrapées par Madame et saucisses de Strasbourg attrapées par Monsieur, couvant chacun leur tour les fruits de leur passion, jusqu’au jour où enfin le miracle se produisit.


Ils entendirent un petit craquement et de leur premier œuf, ils virent apparaître, la larme à l’œil, un curieux rejeton à la tête de chat surmontant un long cou emplumé, équipée d’un long bec entouré de moustaches avec un corps velu comme papa et de petites ailes comme maman.

Le premier Tigrocigogna venait de naître, rapidement suivi par d’autres rejetons tous aussi atypiques et tous aussi charmants.

Ils vécurent longtemps dans un bonheur parfait et les gens du pays, au départ surpris par ces nouveaux venus, s’habituèrent très vite à leur compagnie. Considérant cette nouvelle espèce comme un cadeau des Dieux,  ils aimaient parfois, le soir, sortir pour écouter ronronner les cigognes et voir voler les chats.

Il est depuis un dicton au pays :

"Qui a écouté le ronronnement des cigognes et admiré le vol des chats, jamais de rien ne manquera!"

 

 

©Adamante

 

 

Partager cet article

commentaires

Zip de Zoup 03/09/2010 12:52



Interessant et très spécial !



ADAMANTE 03/09/2010 23:18



Un peu bizarre sans doute.



Jillian 17/07/2010 16:28



Mignonne comme tout cette tigrocigogna (pas facile à dire par contre :D) surtout les petits.


Ca s'adopte?


Bon week-end.



ADAMANTE 18/07/2010 01:23



Très élégante, voilà donc un bon exercice de diction, pour adopter il faut au moins ça non ? Bon Dimanche et merci de ta visite, à bientôt.



Ava 16/07/2010 11:11



c'est savoureux ! j'adore ! que de talent !



ADAMANTE 16/07/2010 13:03



Ouh lala, c'est trop !  merci Ava ! Bonne journée !



ff 15/07/2010 12:25



hé bien quelle idyle!!!



ADAMANTE 15/07/2010 17:40



Un peu incongrue je reconnais.



Caroline.K 13/07/2010 04:07



Bonsoir Adamante,


Sur les bons conseils, j'ai eu envie de découvrir la suite de ce drôle de conte, et je n'ai pas été déçue. Bravo pour l'illustration.


Bon mardi à vous


Caroline



ADAMANTE 15/07/2010 17:43



Merci beaucoup Caroline, à bientôt. Cordialement



jean-marie 04/07/2010 23:32



bonsoir, Adamante,
c'est sur le conseil de Brigitte-écureuil-bleu que je suis venu lire ton conte
et je ne le regrette pas, crois-moi !
il est particulièrement savoureux
bises amicales
jean-marie




ADAMANTE 05/07/2010 17:57



Cela me fait très plaisir, merci de ta visite. Amicalement.



Paloma le Chat 03/07/2010 21:45



Excellent! Je les vois très bien, nos chers Alsaciens si fiers de leurs cigognes, contempler sans réagir les rejetons d'une pareille mésalliance! Mais l'histoire esr drôle... 



ADAMANTE 04/07/2010 00:39



J'image assez bien aussi ! Merci de cette visite. Cordialement.



mamalilou 03/07/2010 14:47



un régal, et mes félicitations


merci pour ce plaisir du samedi, doux bisous



ADAMANTE 03/07/2010 15:39



Merci Mamalilou, c'est vraiment un excellente idée que ce bestiaire fantastique, les découvertes le sont autant. Cordialement ad.



lamée 03/07/2010 13:25



Bonjour Adamante


Comme le début de l'histoire était chez Kimcat,je suis venue voir la suite.C'est un joli conte a raconter aux petits et pourquoi pas aux un peu plus grands.


Je te souhaite une bonne journée Lamée



ADAMANTE 03/07/2010 13:33



C'est agréable de savoir que ce que l'on a écrit suscite l'envie d'être conté, très agréable. merci Lamée. ad



Ecureuil bleu 03/07/2010 12:23



Moi aussi comme béa j'aimerais bien te mettre à l'honneur sur mon blog, si tu veux bien m'envoyer ton dessin...



ADAMANTE 03/07/2010 13:32



Je te remercie de ta proposition, cela me touche et j'accepte, car j'aime, moi aussi, cultiver le rêve et l'espoir. ad



Ecureuil bleu 03/07/2010 12:21



Alors là, un grand bravo ! Je viens de chez Quichottine et je me suis régalée en lisant ce conte merveilleux. J'aurais aimé que l'on m'en raconte d'aussi beaux !


Je reviendrai,


Brigitte



ADAMANTE 03/07/2010 13:29



Il n'est jamais trop tard, la preuve ! A bientôt, Ad.



kimcat 28/06/2010 15:05



Coucou Chadamante !


J'ai "chadoré" ton conte !!!!!!!!!!!! Plus qu'un délice ! un nectar de mots !!!!


Je te propose une chose : j'ai un tel coup de coeur que je souhaiterais le mettre à l'honneur sur mon blog. Pour se faire avec ton autorisation... et il me faudrait l'illustration de "l'animal"
en prime. Tu m'envoies tout ça par courriel ?


Bisous


Béa kimcat



ADAMANTE 28/06/2010 19:07



J'adore ton expression : un nectar de mots, ça donne envie de butiner !


Je  suis très honorée d'être invitée sur tes pages, je t'envoie un email. Bisous



Lenaïg Boudig 28/06/2010 11:51



Ah, Adamante, l'amour plus fort que tout ! Adorable résultat :qu'il est mignon, ce tigrocigogna ! Magnifique croquis, conte tendre qui fait grand bien ! Bravo, bise !






ADAMANTE 28/06/2010 18:53



Ah le Tigro, c'est un tendre ! Bisous Lénaïg. Bonne soirée.



pimprenelle 27/06/2010 22:45



Ca me plait bien ! Ecrire l'oralité n'est pas toujours chose  facile. Pour un petit mot, comme ça, en passant, oui, mais pour un texte on se fait vite rattraper par la littérature.


J'ai un peu de mal à raconter un conte si je l'ai écrit parce que, alors,  je crois que je m'attache plus aux mots qu'aux images, dans ma tête. Je ne sais si je me fais bien comprendre.


Tu pourrais facilement faire une petite publication.



ADAMANTE 27/06/2010 22:58



Je passe mes textes à la lecture à voix haute, ça me fait travailler dans tous les sens. Je te comprends, mais je ne ressens pas la même chose, il faut dire que ma formation de théâtre me permet
une distanciation qui m'est fort utile en la circonstance. Bises, bonne semaine Pimprenelle.



fanfan 27/06/2010 22:34



Très mignon ce petit conte ! ton tigrocigogna est vraiment mignon! bravo à la dessinatrice et à la conteuse!!


Bonne semaine



ADAMANTE 27/06/2010 22:55



Merci Fanfan, ça me fait plaisir, à très bientôt sur ton blog. Bisous et bonne semaine à toi aussi.



Malika 27/06/2010 18:00



Très sympa. Bon dimanche.



ADAMANTE 27/06/2010 22:52



Bientôt fini, bon lundi alors et à bientôt. Merci Malika.



Quichottine 27/06/2010 17:47



Ne t'en fais pas, Adamante, il n'y a aucune obligation. :)


 


Passe une belle soirée. Bisous.



ADAMANTE 27/06/2010 22:53



Parfois je lis et je reste sur l'impression, sans mots, il y a tellement de façons d'apprécier. Mais j'aime bien laisser un petit mot, si possible pas trop passe partout. Bises



Quichottine 27/06/2010 17:30



J'adore !!!


 


Je vais faire mien ce dicton et chercher à entendre les cigognes ronronner et à voir les chats voler... Que ça me plairait !


 


Je mettrai ce tigrocigogna dans l'arbre à mots de vendredi prochain.


 


Merci infiniment, Adamante.



ADAMANTE 27/06/2010 17:36



Merci Quichottine, j'ai fait un petit tour chez toi mais sans laisser de commentaire, j'ai du mal à avancer sur tout, et pourtant je suis presque en vacances !!!



Snow 27/06/2010 16:56



Oh la belle histoire comme quoi  Chadamante qui ne chôme pas des neuronnes ni du crayon.  Ça ferait un beau livre avec les illustrations.. J'aime les histoires qui ont des
rebondissements spectaculaires, même la saucisse de Strazzzzzzbourg. Elle nous tient en haleine ton histoire. Bravo! Bises



ADAMANTE 27/06/2010 17:06



Je l'envisage, je l'envisage... J'en ai tellement dans mes tiroirs ! Un jour je tâcherai de mettre en ligne un conte dit, mais je ne sais pas très bien comment faire et je n'ai pas le matériel
nécessaire. Merci et Bizzzzz



jill bill 27/06/2010 16:54



Et bien tu me gâtes... Mais je partage avec tous tes visiteurs, la chance n'en sera que plus belle... Heureux celui qui a vu Tigrocigogna et qui l'a caressé par deux fois... Merci à toi bisous
Adamante... J.B.



ADAMANTE 27/06/2010 17:03



Super dicton. on va lancer le jeu, sur toutes les petites bêtes à part il y a de quoi faire !



Profil

  • Adamante
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.
  • Comédienne, metteur en scène, diplômée en Qi Gong, j'écris, je peins.

Ici, on rêve ! Bienvenue

Je vous invite à partager mes créations, reflet de la vision que j’ai de la vie, au travers de la peinture, du théâtre, de la poésie & de l’écriture. Adamante

 

 

Rechercher

Traduction-translation

 

Acquérir une toile

 

L-eau-lumiere.jpg

Contact : 07 70 73 59 82

Finance & mépris !

stop-belo-monte coupe-du-monde 3

40
BELO MONTE : Pétition du Cacique Raoni

Dernière nouvelles

Parce que "l'argent ne se mange pas"

que le monde de la finance détruit la terre,

en chasse les peuples, nous méprise,

je vous invite à signer la pétition et

à soutenir cette lutte qui est aussi la nôtre.

Adamante  

"Kayapos"

M. Mandela, le livre

monsieur-mandela AdaEd.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud

La vidéo

 Un lien qui en parle

Un hommage de 51 poètes du monde entier

à cet homme exemplaire

et j'ai l'honneur d'en faire partie

Pour commander  -envoi suivi- 

23 € si vous faites référence à ce blog

(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)

Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

Copyright n° 00048584-1

Mantras de l'espace

NASA-Voyager recording - mis sur You Tube par Hryzunik

Fermez les yeux, écoutez le chant troublant des ondes électro-magnétiques...